Serge Latouche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Latouche.
Serge Latouche
Description de cette image, également commentée ci-après

Serge Latouche en 2011

Naissance (76 ans)
Vannes (France)
Nationalité Drapeau de France Français
Profession

Serge Latouche, né à Vannes le , est un économiste français, penseur de la décroissance.

Activités[modifier | modifier le code]

Serge Latouche est l'un des « contributeurs historiques » de la Revue du MAUSS[1], professeur émérite à la faculté de droit, économie et gestion Jean Monnet (Sceaux) de l'Université Paris-Sud 11[2]. Il est directeur du Groupe de recherche en anthropologie, épistémologie de la pauvreté (GRAEEP)[3]. Il est co-fondateur de Entropia. Revue d'étude théorique et politique de la décroissance. Il dirige depuis 2013 la collection "Les précurseurs de la décroissance" aux éditions Le Passager clandestin.

Travaux[modifier | modifier le code]

Influencé par les travaux de François Partant, Serge Latouche est membre fondateur et ancien président de l'association La ligne d'horizon, dont l'objectif est de poursuivre la réflexion que François Partant a exprimée dans ses livres et dans ses articles[4].

Dans le domaine des sciences humaines, il a développé une théorie critique envers l'orthodoxie économique[5], et dénoncé l'économisme[6], l'utilitarisme dans les sciences sociales et la notion de développement[7]. Il critique notamment à travers une argumentation théorique et une approche empirique nourries de nombreux exemples, les notions d'efficacité et de rationalité économiques[8]. Il est également très critique à l'égard de la notion de développement durable qu'il considère comme une imposture[9] et une ineptie[10].

Il est un des penseurs et des partisans les plus connus de la décroissance[11] et tente de conceptualiser l'après-développement dans « un combat généralisé et organisé contre le mode de vie, devenu insoutenable, à l'échelle mondiale »[12].

Les auteurs Jean-Marie Furt et Franck Michel relèvent que « Serge Latouche a dévoilé les dangers de l'uniformisation du monde sous prétexte d'universalisation du modèle politico-économique »[13].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Écrits de Serge Latouche[modifier | modifier le code]

  • Épistémologie et économie : Essai sur une anthropologie sociale freudo-marxiste, Paris, Anthropos,
  • Le Projet marxiste : Analyse économique et matérialisme historique, Paris, PUF,
  • Critique de l'impérialisme, Paris, Anthropos,
  • Le Procès de la science sociale, Paris, Anthropos
  • Faut-il refuser le développement ?, Paris, PUF,
  • L'Occidentalisation du monde : Essai sur la signification, la portée et les limites de l'uniformisation planétaire, Paris, La Découverte,
  • La Planète des naufragés, Paris, La Découverte,
  • La Mégamachine : Raison technoscientifique, raison économique et mythe du progrès,
  • Serge Latouche (dir.) et al., L'Économie dévoilée, du budget familial aux contraintes planétaires, Paris, Autrement,
  • (en) The Westernization of the World : The Significance, Scope and Limits of the Drive Towards Global Uniformity,
  • L'Autre Afrique, entre don et marché, Paris, Albin Michel,
  • Les Dangers du marché planétaire, Presses de Sciences Politiques,
  • Fouad Nohra, Hassan Zaoual et Serge Latouche, Critique de la raison économique. Introduction à la théorie des sites symboliques, L'Harmattan,
  • La Planète uniforme,
  • La Déraison de la raison économique : Du délire d'efficacité au principe de précaution, Paris, Albin Michel,
  • « En finir, une fois pour toutes, avec le développement », Le Monde diplomatique,‎ (résumé)
  • Justice sans limites, Paris, Fayard,
  • Décoloniser l'imaginaire : La Pensée créative contre l'économie de l'absurde, Parangon,
  • « Pour une société de décroissance », Le Monde diplomatique,‎ (résumé)
  • « Et la décroissance sauvera le Sud », Le Monde diplomatique,‎ (résumé)
  • Survivre au développement : De la décolonisation de l'imaginaire économique à la construction d'une société alternative, Paris, Mille et Une Nuits,
  • L'Invention de l'économie,
  • Le Pari de la décroissance,
  • Petit traité de la décroissance sereine, Paris, Mille et Une Nuits,
  • Entre mondialisation et décroissance. L'autre Afrique,
  • Didier Harpagès et Serge Latouche, Le Temps de la décroissance, éditions Thierry Magnier, coll. « Troisième Culture », , 160 p.
  • Sortir de la société de consommation, Arles, Actes Sud, coll. « Les liens qui libèrent »,
  • Vers une société d'abondance frugale : Contresens et controverses sur la décroissance, Paris, Fayard - Mille et une nuits,
  • Bon pour la casse : Les déraisons de l'obsolescence programmée, Les liens qui libèrent,
  • L'âge des limites, Mille et une nuits, , 152 p.
  • Jacques Ellul contre le totalitarisme technicien, Le passager clandestin, , 107 p.
  • Article « Décroissance », in Dominique Bourg et Alain Papaux, Dictionnaire de la pensée écologique, Presses universitaires de France, 2015 (ISBN 978-2-13-058696-8).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Antiutilitarisme et décroissance. Compte-rendu. », La Revue du MAUSS permanente,‎ (lire en ligne)
  2. Le pari de la décroissance, 2006, présentation de l'auteur.
  3. « Le site du GRAEEP »
  4. « Le site de l'association La ligne d'horizon »
  5. L'économie dévoilée, 1995
  6. Survivre au développement, 2004
  7. Faut-il refuser le développement ?, 1986
  8. L'autre Afrique, entre don et marché, 1998 — Se référer tout particulièrement à Critique de la raison économique. Introduction à la théorie des sites symboliques, en collaboration, L'Harmattan, 1999.
  9. Sylvie Daviet, Industrie, culture, territoire, Paris, L'Harmattan, , p. 26
  10. Alexandre Roesch, L'écocitoyenneté et son pilier éducatif : le cas français, Paris, L'Harmattan, , p. 56
  11. « A term coined by French radical economists [...] [which] has been popularized by Serge Latouche » extrait de (en) Martin Parker, Valérie Fournier et Patrick Reedy, « Décroissance / Degrowth », dans The Dictionary of Alternatives: Utopianism and Organization, Londres, Zed Books, , p. 69
  12. William Bolouvi, Quel développement pour l'Afrique subsaharienne ?, Paris, L'Harmattan, coll. « Études africaines », , p. 127-128
  13. Jean-Marie Furt et Franck Michel, Tourisme et identités, Paris, L'Harmattan, , p. 70

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :