SeaMonkey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

SeaMonkey
Logo
Logo

SeaMonkey 2.16 sous Ubuntu 12.04
SeaMonkey 2.16 sous Ubuntu 12.04

Développeur Le Conseil SeaMonkey
Dernière version 2.39 () [+/-]
Écrit en C++, JavaScript, XML-based User interface Language et XBLVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement Multiplate-forme
Langues Multilingue
Type Suite internet
Licence Mozilla Public License, Licence publique générale GNU et Licence publique générale limitée GNUVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web seamonkey-project.org

SeaMonkey est une suite Internet (navigateur web, client de messagerie, éditeur HTML, agenda, messagerie instantanée) open source qui est la continuation de la Suite Mozilla (née de la libération du code source de Netscape Communicator 5.0 par Netscape Communications). SeaMonkey est développée par la communauté, contrairement à Mozilla Firefox qui est dirigé par la Mozilla Corporation, depuis sa création en . Le groupe gérant le projet SeaMonkey est le SeaMonkey Council (soit en français, le Conseil SeaMonkey).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , la Fondation Mozilla annonce qu’elle ne livrera pas de future version officielle après la version 1.7.x, car elle est maintenant focalisée sur les applications séparées Firefox et Thunderbird. Cependant, la fondation déclare qu’elle fournira l’infrastructure nécessaire aux membres de la communauté souhaitant continuer le développement[1]. En pratique cela signifie que la suite continue à être développée, non par la Fondation Mozilla, mais par le Conseil SeaMonkey. SeaMonkey 1.0 est parue le [2].

Dénomination[modifier | modifier le code]

Pour éviter de perdre en confusions les organisations qui souhaitent continuer à utiliser la suite originale Mozilla, le nouveau produit avait besoin d’un nouveau nom. Le , il est annoncé que le nouveau nom serait Allizom (Mozilla épelé à l’envers), mais on apprit le lendemain qu’il s’agissait en fait d’un poisson d’avril. Le , on annonça officiellement que la suite Internet succédant à la Suite Mozilla s’appellerait SeaMonkey. Aux États-Unis, Sea-Monkeys est l’appellation commerciale d’une souche artificielle d’artémie[3].

Seamonkey fut autrefois utilisé par la Fondation Mozilla comme nom de code pour la Suite Mozilla. Le Conseil SeaMonkey est dans le processus d’enregistrement du nom avec l’aide de la Fondation Mozilla. Elle va également utiliser un numéro de version différent, la première version s’appelant SeaMonkey 1.0 est en fait basée sur le code de Mozilla 1.8[4].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Le Conseil SeaMonkey, qui est l’équipe responsable du projet et de la gestion des versions est, au 23 juin 2015, composé des personnes suivantes[5] :

  • Philip Chee
  • Karsten Düsterloh
  • Jens Hatlak
  • Robert Kaiser
  • Ian Neal
  • Neil Rashbrook
  • Justin Wood

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Mozilla Application Suite - Transition Plan », sur mozilla.org, 10 mars 2005 (consulté le 3 octobre 2015)
  2. (en) « SeaMonkey:Release History », sur wiki.mozilla.org, 9 décembre 2013 (consulté le 2 octobre 2015)
  3. (en) « What are Sea-Monkeys? », sur livescience.com, 11 mai 2012 (consulté le 2 octobre 2015)
  4. (en) « SeaMonkey:Name And Version », sur wiki.mozilla.org, 26 octobre 2011 (consulté le 2 octobre 2015)
  5. (en) « About SeaMonkey », sur seamonkey-project.org, 23 juin 2015 (consulté le 2 octobre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]