ELinks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
ELinks
ELinks 0.9.1
ELinks 0.9.1

Dernière version 0.11.7 ()
Version avancée 0.12pre6 ()
Environnements Unix, Linux, Cygwin
Langues Multilingue
Type Navigateur webVoir et modifier les données sur Wikidata
Licence GPL v2
Site web http://elinks.or.cz

ELinks est un navigateur web en mode texte dérivé de Links.

C’est un logiciel libre distribué selon les termes de la licence GNU GPL.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article contient une ou plusieurs listes. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture.

Elinks propose :

  • protocoles : fichiers locaux (y compris scripts CGI locaux), HTTP, HTTPS, FTP, SMB, IPv4, IPv6, support expérimental du protocole Bittorrent ;
  • authentifications : FTP, HTTP (basic), Proxy ;
  • support de Mailcap pour associer des programmes externes à chaque type de contenu ;
  • possibilité d’éditer les zones de saisie avec un éditeur de texte externe ;
  • cookies persistants ;
  • interface utilisateur conviviale (menus et dialogues) ;
  • interface et raccourcis clavier entièrement personnalisables ;
  • onglets ;
  • historique ;
  • support des marque-pages ;
  • sauvegarde automatique des sessions ;
  • scripts utilisateur (en Perl, Python, Ruby, Lua ou Guile) ;
  • rendu des frames (cadres) et des tableaux ;
  • couleurs (jusqu’à 256 si le terminal le permet) ;
  • support partiel des feuilles de style CSS ;
  • téléchargements en tâche de fond ;
  • support des fichiers compressés ;
  • vingt-cinq langues pour l’interface et l’aide ;
  • support partiel du Javascript par le biais de SpiderMonkey, du projet Mozilla.

Il s’exécute au moins sur les plates-formes suivantes : Linux, Mac OS X, Microsoft Windows, NetBSD, OpenBSD, AIX, BeOS, CygWin, Digital Unix, FreeBSD, HP-UX, IRIX, , OS/2, RISC OS, Solaris.

ELinks est modulaire : on peut choisir d’inclure ou non la plupart des fonctionnalités lors de la compilation.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]