Lynx (navigateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lynx (homonymie).
Lynx

Description de l'image copie-ecran-lynx.png.
Informations
Développé par lynx-dev
Première version 1992
Dernière version 2.8.9 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Version avancée 2.8.9dev.14 ()[2]
2.8.9dev.16 ()[3]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dépôt lynx.invisible-island.netVoir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en CVoir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation Unix et Microsoft WindowsVoir et modifier les données sur Wikidata
Langues Multilingue
Type navigateurs Web en mode texte
Licence licence publique générale GNU
Site web http://lynx.invisible-island.net/

Lynx est un navigateur web en mode texte, et utilisant donc le clavier comme interface principale[4]. Les protocoles supportés sont : Gopher, HTTP, HTTPS, FTP, WAIS, et NNTP.

La navigation dans Lynx consiste à sélectionner le lien choisi à l'aide des touches fléchées, ou bien à faire afficher à Lynx un numéro correspondant à chaque lien et à taper le numéro du lien choisi. Les versions actuelles prennent en charge SSL et un grand nombre de caractéristiques du HTML, mais pas le JavaScript. Les cadres sont identifiés par leur nom et peuvent être explorés comme s'il s'agissait de pages distinctes.

Lynx est un produit de l'Academic Computing Services de l'Université du Kansas et a été développé à l'origine en 1992[5] par Lou Montulli, Michael Grobe et Charles Rezac[6]. Garret Blythe a créé DosLynk avant de travailler lui aussi sur Lynx. Foteos Macrides a porté une grande partie de Lynx sur VMS et l'a maintenu pendant un temps. Depuis 1995, Lynx est distribué sous la licence GNU GPL. Il est maintenant maintenu par un groupe de bénévoles.

Lynx a été conçu pour les systèmes Unix et VMS, et tourne en particulier sur GNU/Linux. Des versions pour MS-DOS et pour Windows sont aussi disponibles. Il existe également une version appelée MacLynx pour Macintosh « Système 7 ou supérieur » qui n'est pas mise à jour régulièrement.

Grâce à son interface facile à intégrer à un synthétiseur vocal, Lynx était très populaire auprès des déficients visuels, mais l'amélioration des synthèses vocales a réduit son intérêt pour les non-voyants.

Lynx est toujours utilisé comme outil de développement web dans la mesure où il permet de consulter un document de la même manière que le ferait un robot d'indexation.

Ses principaux homologues sont Links et w3m.

Exemple de User-Agent Lynx[modifier | modifier le code]

  • Lynx, version 2.8.4rel.1 : Lynx/2.8.4rel.1 libwww-FM/2.14
  • Lynx, version 2.8.8dev.15 : Lynx/2.8.8dev.15 libwww-FM/2.14 SSL-MM/1.4.1 GNUTLS/3.2.1

Histoire[modifier | modifier le code]

Lynx était un produit du groupe d’informatique distribuée au sein des services d’informatique académique de l’Université du Kansas et a été initialement développé en 1992 par une équipe d’étudiants et de personnel de l’université (Lou Montulli, Michael ) comme navigateur hypertexte utilisé uniquement pour distribuer des informations sur les campus dans le cadre d’un serveur d’information à l’échelle du campus et pour naviguer dans l’espace Gopher. La disponibilité des bêta a été annoncée à Usenet le 22 juillet 1992. En 1993, Montulli a ajouté une interface Internet et publié une nouvelle version (2.0) du navigateur.

En juillet 2007, la prise en charge des protocoles de communication dans Lynx était implémentée à l'aide d'une version de libwww, issue de la base de code de la bibliothèque en 1996. Les protocoles pris en charge incluent Gopher, HTTP, HTTPS, FTP, NNTP et WAIS. La prise en charge de NNTP a été ajoutée à libwww à partir du développement en cours de Lynx en 1994. La prise en charge de HTTPS a été ajoutée à fork of libwww de Lynx plus tard, initialement sous la forme de correctifs en raison de problèmes de chiffrement.

Garrett Blythe a créé DosLynx en avril 1994 et s'est ensuite joint à l'effort Lynx. Foteos Macrides a porté une grande partie de Lynx sur VMS et l'a maintenu pendant un certain temps. En 1995, Lynx est sorti sous la licence GNU General Public License et est maintenant maintenu par un groupe de volontaires dirigé par Thomas Dickey.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La navigation dans Lynx consiste à mettre en évidence le lien choisi à l'aide des touches de curseur ou à numéroter tous les liens d'une page et à entrer le numéro du lien choisi. Les versions actuelles prennent en charge SSL et de nombreuses fonctionnalités HTML. Les tableaux sont mis en forme à l'aide d'espaces, tandis que les cadres sont identifiés par leur nom et peuvent être explorés comme s'il s'agissait de pages distinctes. Lynx ne peut pas afficher de manière inhérente différents types de contenu non textuel sur le Web, tels que des images et des vidéos , mais il peut lancer des programmes externes pour les gérer, comme un visualiseur d'images ou un lecteur vidéo.

Contrairement à la plupart des navigateurs Web, Lynx ne prend pas en charge JavaScript ou Adobe Flash .

Les avantages en termes de rapidité de la navigation sur texte sont les plus évidents lorsque vous utilisez des connexions Internet à faible bande passante, ou du matériel informatique plus ancien qui peut être lent à restituer un contenu lourd.

À l'instar des navigateurs classiques, Lynx prend également en charge les historiques de navigation et la mise en cache des pages.

Personnalisation[modifier | modifier le code]

Lynx accepte les options de configuration à partir des options de ligne de commande ou des fichiers de configuration. Il y a 142 options de ligne de commande en fonction de son message d'aide. Le fichier de configuration du modèle lynx.cfg répertorie 233 fonctionnalités configurables. Il y a un certain chevauchement entre les deux, bien qu'il y ait des options de ligne de commande telles que -restrict qui ne correspondent pas dans lynx.cfg. En plus des options prédéfinies par ligne de commande et fichier de configuration, le comportement de Lynx peut être ajusté à l'exécution à l'aide de son menu d'options. Encore une fois, il y a un certain chevauchement entre les paramètres. Lynx implémente un grand nombre de ces fonctionnalités facultatives d'exécution, éventuellement (contrôlées via un paramètre dans le fichier de configuration), permettant d'enregistrer les choix dans un fichier de configuration inscriptible distinct. La raison de la restriction des options pouvant être enregistrées provient d'une utilisation de Lynx plus courante au milieu des années 90, à savoir l'utilisation de Lynx comme application frontale sur Internet accessible par des connexions d'accès à distance.

Accessibilité[modifier | modifier le code]

Grâce à son afficheur braille et à son interface conviviale, Lynx peut être utilisé pour accéder à Internet par les utilisateurs malvoyants. Comme Lynx substitue les images, les cadres et d'autres contenus non textuels au texte des attributs HTML alt, name et title [28] et permet de masquer les éléments de l'interface utilisateur, [29] le navigateur est spécifiquement adapté à une utilisation générale économique. logiciel de lecture d'écran [30] [31] [32] Une version de Lynx spécifiquement améliorée pour une utilisation avec des lecteurs d'écran sous Windows a été développée à l'Institut indien de technologie de Madras.

Accès à distance[modifier | modifier le code]

Lynx est également utile pour accéder aux sites Web à partir d'un système connecté à distance dans lequel aucun affichage graphique n'est disponible. Malgré sa nature uniquement textuels, il peut toujours être utilisé pour parcourir efficacement une grande partie du Web moderne, y compris effectuer des tâches interactives telles que l'édition de Wikipedia.

Web design et robots[modifier | modifier le code]

Étant donné que Lynx prend des frappes depuis un fichier texte, il est toujours très utile pour la saisie automatique de données, la navigation sur les pages Web et l'aspiration Web. Lynx est donc utilisé par certains robots Web. les moteurs de recherche et les robots d'exploration du Web voient les sites qu'ils développent.

Lynx est également utilisé pour tester les performances des sites Web. Comme on peut exécuter le navigateur depuis différents emplacements sur des technologies d'accès à distance telles que telnet et ssh, on peut utiliser Lynx pour tester simultanément les performances de connexion du site Web à partir de différents emplacements géographiques. Une autre application possible de conception Web du navigateur est la vérification rapide des liens du site.

Plates-formes prises en charge[modifier | modifier le code]

Lynx a été conçu à l'origine pour les systèmes d'exploitation de type Unix, bien qu'il ait été porté sur VMS peu de temps après sa publication et sur d'autres systèmes, notamment DOS, Microsoft Windows, Mac OS classique et OS / 2. [9] Il était inclus dans l’installation par défaut d’OpenBSD de OpenBSD 2.3 (mai 1998) [44] à 5.5 (mai 2014), [45] se trouvant dans l’arbre principal avant juillet 2014, [46] étant ensuite disponible via l’arborescence des ports, [47] et se trouvent également dans les référentiels de la plupart des distributions Linux, ainsi que dans le référentiel Fink pour macOS. [38] Des ports vers BeOS, MINIX, QNX, AmigaOS [48] et OS / 2 [10] sont également disponibles.

Les sources peuvent être construites sur de nombreuses plates-formes, par exemple, le système d'exploitation Android de Google est mentionné.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Lynx2.8.9 » (consulté le 9 décembre 18)
  2. « http://lynx.invisible-island.net/current/CHANGES.html#index-v2.8.9dev.14 »
  3. « http://lynx.invisible-island.net/current/CHANGES » (consulté le 19 janvier 2018)
  4. Lynx est utilisable avec la souris depuis de nombreuses années. Dès avant 1998 les consoles sous Linux permettaient à Lynx d'offrir une navigation partiellement effectuée à la souris (au moyen de la bibliothèque Ncurses). Les versions récentes proposent un support de la souris assez complet : défilement de la page au moyen d'un ascenseur et activation des liens (version 2.8.2dev.10). Par défaut, le logiciel est configuré pour ne pas utiliser la souris. Celle-ci doit être activé (paramètre de configuration USE_MOUSE:TRUE ajouté depuis la version 2.8.3pre.3) dans le fichier de configuration.
  5. THE INTERNET: A USER’S GUIDE, K. L. JAMES, PHI Learning, 2010
  6. http://lynx.isc.org/lynx2.8.5/lynx2-8-5/lynx_help/about_lynx.html « Copie archivée » (version du 24 septembre 2006 sur l'Internet Archive)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]