Sainte-Solange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sainte-Solange
Sainte-Solange
L'église Sainte-Solange.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Cher
Arrondissement Bourges
Intercommunalité Communauté de communes Terres du Haut Berry
Maire
Mandat
Ghislaine De Bengy-Puyvallée
2020-2026
Code postal 18220
Code commune 18235
Démographie
Population
municipale
1 129 hab. (2018 en diminution de 4,16 % par rapport à 2013)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 08′ 14″ nord, 2° 33′ 02″ est
Altitude Min. 142 m
Max. 179 m
Superficie 31,85 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Bourges
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Saint-Germain-du-Puy
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sainte-Solange
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sainte-Solange

Sainte-Solange est une commune française située dans le département du Cher en région Centre-Val de Loire. Son nom est tiré de sainte Solange, sainte patronne du Berry.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé à une quinzaine de kilomètres de Bourges, préfecture du Cher, le village de Sainte-Solange se trouve aussi à sept kilomètres des Aix d'Angillon, chef-lieu de canton. Le village est traversé par l'Ouatier, petite rivière affluente du Colin.

Localisation[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, Sainte-Solange est une commune rurale, car elle n'appartient à aucune unité urbaine[Note 1],[1],[2].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Bourges, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 112 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[3],[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village se nommait d'abord, jusqu'au IXe siècle, Saint-Martin-du-Crôt, et ce nom reste aujourd'hui celui de la principale rue du village.

  • IXe siècle : une jeune bergère nommée Solange est tuée par Bernard de Gothie, fils du comte de Poitiers, qui voulait l'épouser. En effet, rejetant son offre pour se consacrer à l'amour de Dieu, il lui aurait tranché la tête. Ensuite, son corps l'aurait ramassé et porté jusqu'à son lieu de naissance, Villemont, lieu-dit situé à 2 km du bourg. Depuis, le village est nommé Sainte-Solange, et c'est le seul village de ce nom en France. Cette bergère deviendra Sainte Solange et sera par la suite élevée sainte patronne du Berry.
  • 1511 : l'église est consacrée par Denis de Bar, ancien évêque de Saint-Papoul (en Languedoc), originaire du Berry.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  mars 2001 Roger Demarsy SE  
mars 2001 mars 2008 Jean Méchin SE  
mars 2008 janvier 2012 Didier Barotte SE  
avril 2012 mars 2014 Roger Demarsy SE  
mars 2014 mai 2020 Georges Lamy SE Agriculteur retraité
mai 2020 en cours Ghislaine De Bengy Sans étiquette  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6].

En 2018, la commune comptait 1 129 habitants[Note 3], en diminution de 4,16 % par rapport à 2013 (Cher : −2,64 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0747158138079439778949461 060
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1001 080992989983949942941872
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
886888885815778773725760681
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
6685948461 0891 2571 3041 2221 1801 154
2018 - - - - - - - -
1 129--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Fêtes et événements[modifier | modifier le code]

  • Pèlerinage de Sainte Solange : a lieu tous les ans, le lundi de Pentecôte. Le pèlerinage célèbre sainte Solange, sainte patronne du Berry. Le matin a lieu une messe en l'église Saint-Martin, puis une procession, durant laquelle la foule suit les reliques de la sainte jusqu'au Champ-du-Martyr et à la chapelle, où une messe est prononcée. Des jeunes filles, habillées en bergère, font partie de cette procession. Auparavant, de nombreuses festivités étaient organisées, comme une fête foraine ainsi qu'un tournoi de football. Face à la moindre fréquentation des fêtes religieuse, cette ferveur populaire a disparu.
  • Scènes légendaires de Sainte-Solange : spectacle en plein air sur le Champ-du-Martyr, représenté par des personnalités amateurs et professionnels, représentant un épisode de l'histoire de Sainte-Solange ou de l'histoire de France :
    • 2009 - Solange, bergère du Berry
    • 2010 - Les Treize Sorcières de Ste-Solange
    • 2011 - Réseau Solange : La fin de la malédiction
    • 2012 - L' Arbre aux Fées : il était une fois Jeanne la pucelle..
    • 2013 - L' Inconnue de Damas : il était une fois Jacques Cœur...
    • 2014 - Le Chemin des Dames
    • 2015 - La Chapelle aux Enfants Perdus
    • 2016 - Au Revoir Solange. Les Légendes ne meurent jamais
  • Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle : passe par Sainte-Solange, en provenance de Brécy pour se diriger vers Bourges via la voie Jacques-Cœur. Le chemin traverse le bourg, passe devant la mairie et emprunte une portion de la D46 en direction de Saint-Germain du Puy, avant de bifurquer sur la voie Jacques-Coeur. Jusqu'à ce chemin, l'itinéraire est très fréquemment goudronné, les pèlerins étant peu protégés du passage des automobiles.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Passerelle sur le Colin à Sainte-Solange.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 8 novembre 2020)
  2. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 8 novembre 2020)
  3. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 8 novembre 2020)
  4. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 8 novembre 2020)
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  9. « Église Sainte-Solange », notice no PA00096897, base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. « Lavoir de sainte Solange », sur www.berry-passion.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article(s) connexe(s)[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]