Saint-Jacques (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Jacques
Entrée de la station.
Entrée de la station.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 14e
Coordonnées
géographiques
48° 49′ 58″ nord, 2° 20′ 13″ est
Géolocalisation sur la carte : 14e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 14e arrondissement de Paris)
Saint-Jacques
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Saint-Jacques
Caractéristiques
Voies 2
Quais 2
Zone 1
Transit annuel 900 155 (2020)
Historique
Mise en service
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 1507 ou 1509
Ligne(s) (M)(6)
Correspondances
Bus (BUS)RATP64216
(6)

Saint-Jacques est une station de la ligne 6 du métro de Paris, située dans le 14e arrondissement de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

La station est située au milieu du boulevard Saint-Jacques, au niveau de l'intersection avec la rue du Faubourg-Saint-Jacques et la rue de la Tombe-Issoire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Construction des murs de la station en 1903.

La station est ouverte en 1906.

Elle tient son nom de sa situation au sein de l'ancien faubourg Saint-Jacques, au croisement du boulevard Saint-Jacques (axe est-ouest) et des rues du Faubourg-Saint-Jacques et de la Tombe-Issoire (axe nord-sud).

Le , la moitié des plaques nominatives sur les quais de la station sont remplacées par la RATP pour faire un poisson d'avril le temps d'une journée, comme dans douze autres stations[1]. Saint-Jacques est humoristiquement renommée « Coquille » en référence à la coquille Saint-Jacques.

En 2019, 1 954 772 voyageurs sont entrés à cette station ce qui la place à la 247e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[2],[3].

En 2020, avec la crise du Covid-19, 900 155 voyageurs sont entrés dans cette station ce qui la place à la 257e position des stations de métro pour sa fréquentation[4].

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

Édicule d'accès.

L'unique accès de la station se trouve sur le terre-plein central du boulevard Saint-Jacques, au niveau du croisement avec les rues du Faubourg-Saint-Jacques et de la Tombe-Issoire. C'est l'une des rares stations à posséder un édicule au-dessus des voies, d'où débouchent les accès vers la voie publique et vers les quais.

Quais[modifier | modifier le code]

Quais de la station.

Saint-Jacques est une station de configuration standard : elle possède deux quais séparés par les voies du métro. En revanche, elle se distingue par sa situation, à fleur de sol, et sa décoration. En direction de Charles de Gaulle - Étoile, les voies entrent en souterrain au sortir de la station, tandis que, en direction de Nation, elles s'élèvent au-dessus du sol. La station est donc aérienne et les quais sont équipés de marquises soutenues par des poteaux situés au milieu des quais. L'éclairage est réalisé au moyen de simples tubes fluorescents. Les pieds-droits sont en pierres apparentes protégées par un vitrage rétroéclairé. Le nom de la station, également rétroéclairé, est écrit avec la police de caractères Parisine. Les sièges sont du style « Motte », de couleur grise, installés sur des banquettes maçonnées circulaires recouvertes de carreaux plats gris. Ce carrelage recouvrait également le sol jusqu'en 2018 où il a été remplacé par de l'asphalte. Les quais ne possèdent pas de publicité. Cet aménagement est un cas unique sur le réseau.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 64 et 216 du réseau de bus RATP.

À proximité[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « En images. Poisson d'avril : la RATP rebaptise ses stations », sur m.leparisien.fr (consulté le ).
  2. « Trafic annuel entrant (2019) », sur data.ratp.fr, (consulté le )
  3. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2019.
  4. « Trafic annuel entrant 2020 », sur data.ratp.fr, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]