Saint-Adrien-d'Irlande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Adrien.

Saint-Adrien-d'Irlande
Saint-Adrien-d'Irlande
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Chaudière-Appalaches
Subdivision régionale Les Appalaches
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Vacant
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Adrienirlandois, oise
Population 399 hab. ()
Densité 7,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 07′ nord, 71° 27′ ouest
Superficie 5 300 ha = 53 km2
Divers
Code géographique 2431095
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Saint-Adrien-d'Irlande

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Adrien-d'Irlande

Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches

Voir la carte administrative de la zone Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Saint-Adrien-d'Irlande

Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches

Voir la carte topographique de la zone Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Saint-Adrien-d'Irlande
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Saint-Adrien-d'Irlande est une municipalité dans la municipalité régionale de comté des Appalaches au Québec, située dans la région administrative de Chaudière-Appalaches.

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans la MRC : Les Appalaches.

Saint-Adrien-d'Irlande est situé dans la chaîne de montagnes des Appalaches.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Jean-de-Brébeuf Rose des vents
Saint-Ferdinand N Thetford Mines
O    Saint-Adrien-d'Irlande    E
S
Irlande

Toponymie[modifier | modifier le code]

La municipalité est nommée en l'honneur du Pape Adrien III[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton d'Ireland est érigé en 1802. Il n'y avait pas d'habitant à cette époque sauf la présence périodique d'autochtones. Inauguré en 1811, le chemin de Craig favorise l'établissement de colons dans la région[2].

En novembre 1871, Mgr Elzéar-Alexandre Taschereau permet la célébration de messes dans les résidences privées puis la construction d'une chapelle[3]. Le premier curé est l'Abbé J. Alphonse d'Auteuil et sa nomination par Mgr Taschereau a lieu en 1879. Dans la même année, Andéline Dussault est la première baptisée, Étienne Jolin et Délima Gagné sont les premiers à s'y marier et Angèle Béland est la première enterrée[réf. souhaitée].

La construction de l'église actuelle commence au printemps de 1878 et se terminera en 1918 par le perron et le recouvrement extérieur de bardeaux d'amiante. La population à cette époque est d'un peu plus de 900 habitants, dont environ 75 familles protestantes et 155 familles catholiques[réf. souhaitée].

Les principaux désordres de l'époque sont les rixes, chicanes et consommations excessives de boisson à l'occasion de courses de chevaux, de danses à l'occasion des noces, de corvées, d'insubordination des enfants due à la négligence des parents[réf. souhaitée].

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 1er janvier 1873 : Érection du township d'Ireland Nord.
  • 15 mars 1969 : Le township d'Ireland Nord devient le canton d'Ireland-Partie-Nord.
  • 11 septembre 1982 : Le canton d'Ireland-Partie-Nord devient la municipalité de Saint-Adrien-d'Irlande.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016
375398403389399

Administration[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal de Saint-Adrien-d'Irlande est composé d'un maire et de six conseillers qui sont élus en bloc à tous les quatre ans sans division territoriale[4].

Saint-Adrien-d'Irlande
Maires depuis 2003
Élection Maire Qualité Résultat
2003 Jonathan Leclair Voir
2005 Voir
n/d Jessika Lacombe Voir
2009 Voir
2013 Voir
2017 Aucun candidat à la mairie Voir
2017 Jessika Lacombe Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1873 1875 William J. Ward    
1875 1883 Charles Canning    
1883 1885 Joseph Roy    
1885 1889 Cyrille Laflamme    
1889 1889 Télésphore Paquet    
1889 1890 Henry R. Mooney    
1890 1891 Joseph Octave Roy    
1891 1893 Robert G. Ward    
1893 1898 Charles Canning    
1898 1899 Louis Bernier    
1899 1911 Pierre Demers    
1911 1913 William Smith    
1913 1917 Zotique Martineau    
1917 1922 Pierre Breton    
1922 1931 Archelas Laflamme    
1931 1945 Amédée Martineau    
1945 1958 Joseph Bouchard    
1958 1959 Albert Laflamme    
1959 1961 Antonio Rousseau    
1961 1963 Lucien Lambert    
1963 1973 Ernest Gouin    
1973 1979 Alphée Morin    
1979 1985 Jean-Guy Jacques    
1985 1988 Gérard Jacques    
1988 1993 Harold Lambert    
1993 2003 Julien Lambert    
2003 2009 Jonathan Leclair    
2009 2021 Jessika Lacombe    

En 2009, la mairesse de Saint-Adrien-d'Irlande, Jessika Lacombe, a été reconnue comme la plus jeune mairesse du Québec lors de son élection, le lendemain de son anniversaire[5]. Elle avait alors 28 ans.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Adrien a été érigée en 1878-1879[6]. Les plans ont été dessinés par l'architecte Ludwig Hatschek[7]. Le site comprend également le presbytère[8] et le cimetière[9]. Un calvaire fait partie du cimetière[10]. La dévotion catholique s'exprime aussi par la présence d'une croix de chemin[11].

Afin de célébrer le centième anniversaire des Apparitions de la Vierge à Lourdes, une grotte a été aménagée en 1958[12]. Elle commémore en même temps la présence des Soeurs de la Charité dans la région ainsi que le sacerdoce d'Alphonse Guérard[12]. Elle se situe à flanc de montagne et domine le village. Les paroissiens ont contribué à sa construction en apportant des pierres de leur terrain pour les ajouter au matériau de construction[12]. La structure en fer de sa voûte permet de soutenir 25 tonnes de pierre[12]. Elle est la conception de l'architecte Paul-André Caouette, originaire de Thetford-Mines[12] et jeune finissant en architecture[réf. souhaitée]. Au moment de la bénédiction par Mgr Joseph Gingras le 14 septembre 1958, plus de 8 000 personnes se sont réunies[12].

Selon la Commission de toponymie du Québec, le pont Croche ou pont Lambert serait l'un des très rares ponts ayant une courbe au Québec[13].

Sur le plan de l'architecture résidentielle, quelques maisons bâties au XIXe siècle sont situées dans les rangs[14],[15],[16],[17],[18], sur la rue Principale[19] et sur la rue de l'Église[20]. Construite vers 1880, la maison de Jean-Octave Roy était autrefois juxtaposée à son magasin général et à son entrepôt[21]. Construite avant 1900, la maison qui hébergeait les beurriers subsiste[22].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Saint-Adrien-d'Irlande sur Commission de Toponymie du Québec
  2. « LES CHEMINS », sur craiggosford (consulté le 8 juillet 2019)
  3. « Église de Saint-Adrien - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 8 juillet 2019)
  4. « Saint-Adrien-d'Irlande - Recherche avancée - Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire », sur www.mamot.gouv.qc.ca (consulté le 6 janvier 2018)
  5. La plus jeune mairesse du Québec étudiante à l'UL sur quebecetudiant.net
  6. « Inventaire des lieux de culte du Québec - Fiche », sur www.lieuxdeculte.qc.ca (consulté le 8 juillet 2019)
  7. « Hatschek, Ludwig - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 8 juillet 2019)
  8. « Presbytère de Saint-Adrien - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 8 juillet 2019)
  9. « Cimetière de Saint-Adrien - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 8 juillet 2019)
  10. « Calvaire - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 8 juillet 2019)
  11. « Croix de chemin du 9e rang - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 8 juillet 2019)
  12. a b c d e et f « Grotte de Notre-Dame-de-Lourdes - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 8 juillet 2019)
  13. Pont Croche sur Commission de Toponymie du Québec
  14. « 150, petit-8e rang - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 9 juillet 2019)
  15. « 333, 7e rang - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 9 juillet 2019)
  16. « 228, 9e rang - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 9 juillet 2019)
  17. « 504, 8e Rang - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 9 juillet 2019)
  18. « 419, 9e rang - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 9 juillet 2019)
  19. « 516, rue Principale - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 9 juillet 2019)
  20. « 153, rue de l'Église - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 9 juillet 2019)
  21. « 503, rue Principale - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 9 juillet 2019)
  22. « 506, rue Principale - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 9 juillet 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]