Saint-Joseph-de-Coleraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Joseph et Coleraine (homonymie).

Saint-Joseph-de-Coleraine
Saint-Joseph-de-Coleraine
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Chaudière-Appalaches
Subdivision régionale Les Appalaches
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Gaston Nadeau
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Colerainois, oise
Population 1 762 hab. ()
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 58′ nord, 71° 22′ ouest
Superficie 13 450 ha = 134,5 km2
Divers
Code géographique 2431045
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Saint-Joseph-de-Coleraine

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Joseph-de-Coleraine

Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches

Voir la carte administrative de la zone Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Saint-Joseph-de-Coleraine

Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches

Voir la carte topographique de la zone Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Saint-Joseph-de-Coleraine
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Saint-Joseph-de-Coleraine est une municipalité du Québec située dans la municipalité régionale de comté de Appalaches et dans la région administrative de Chaudière-Appalaches[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans la MRC : Les Appalaches

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Irlande Thetford Mines Rose des vents
Saint-Julien N Adstock
O    Saint-Joseph-de-Coleraine    E
S
Disraeli (paroisse) Sainte-Praxède

Histoire[modifier | modifier le code]

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 11 novembre 1891 : Érection de la paroisse de Saint-Désiré du Lac Noir.
  • 17 octobre 1908 : La paroisse de Saint-Désiré du Lac Noir devient la paroisse de Saint-Joseph de Coleraine.
  • 15 mars 1969 : La municipalité change de nom et devient Saint-Joseph-de-Coleraine.
  • 4 juillet 2015 : Un grand Show de boucane est organisé à St-Joseph-de-Coleraine, dont les bénéfices, s'élevant à près de 10 000$, sont remis à la ville. L'événement, unique en son genre, rassemble au-delà de 1000 personnes dans la petite municipalité[2].
  • 31 mai 2016 : Le maire Gilles Gosselin refuse de donner son aval pour la tenue d'un prochain Show de boucane, citant les dommages environnementaux qui peuvent découler d'un tel événement. L'église du village choisit de donner son appui au Show de boucane, assurant sa tenue. [3]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Son nom fait référence à Joseph Le Caron, patron de la Nouvelle-France, et à une ville et d'un port de l'Irlande du Nord[4].

Description[modifier | modifier le code]

Saint-Joseph-de-Coleraine possède cinq lacs, le Grand lac Saint-François, le Petit lac Saint-François, le lac Bisby, le lac Rond et le lac Caribou.

Le village de Vimy-Ridge est situé dans la municipalité de Saint-Joseph-de-Coleraine entre les monts King et Caribou. Il a été construit vers 1917 par la compagnie Bennett et Martin de Thetford Mines, en vue de l’exploitation des gisements d’amiante des environs. C’est en 1931 qu’intervint son rattachement à Saint-Joseph-de-Coleraine[5]. De nos jours, une quarantaine de résidences occupent le périmètre urbain de Vimy-Ridge.

Endroit de plein-air par excellence, les sentiers pédestres des 3 Monts et la réserve écologique de la Serpentine-de-Coleraine sont situés dans cette municipalité.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016
1 7351 6422 0031 8701 762

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[6].

Saint-Joseph-de-Coleraine
Maires depuis 2005
Élection Maire Qualité Résultat
2005 Josette Vaillancourt Voir
2009 Germain Daigle Voir
n/d Gilles Gosselin Voir
2013 Voir
2017 Gaston Nadeau Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Patrimoine[modifier | modifier le code]

À Saint-Joseph-de-Coleraine, l'église Saint-Joseph a été érigée entre 1959 et 1960[7]. L'architecte Roland Dupéré (1911-1975) a dessiné ses plans[8]. L'ancien presbytère est construit près de l'église[9]. Un croix de chemin est située à l'intersection des rues Bernier et Proulx.

À Vimy Ridge, l'église dite chapelle Notre-Dame-de-Vimy a été érigée en 1922[10].

L'activité minière a laissé plusieurs traces dans la région. Au moins dix mines ont été en opération sur le territoire de la municipalité, dont American Chrome[11], Bennett-Martin Chrome[12], Continental[13], Huard[14], Lac d'amiante[15], Montagne Caribou[16], Montreal-Coleraine[17], Reed-Bélanger[18], Windsor[19] et Woolsey Chrome[20].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Saint-Joseph-de-Coleraine - Répertoire des municipalités du Québec
  2. « Le Show de boucane est de retour! - Actualités - Courrier Frontenac », sur www.courrierfrontenac.qc.ca (consulté le 2 juin 2016)
  3. Kariane Bourassa, « Ils feront crisser leurs pneus pour le Christ », sur Le Journal de Montréal (consulté le 2 juin 2016)
  4. Saint-Joseph-de-Coleraine sur Commission de toponymie Québec
  5. Vimy-Ridge sur Commission de toponymie Québec
  6. « Liste des municipalités divisées en districts électoraux », sur DGEQ (consulté en janvier 2018)
  7. « Inventaire des lieux de culte du Québec - Fiche », sur www.lieuxdeculte.qc.ca (consulté le 28 juillet 2019)
  8. « Inventaire des lieux de culte du Québec - Concepteur », sur www.lieuxdeculte.qc.ca (consulté le 28 juillet 2019)
  9. « Presbytère de Saint-Joseph - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 28 juillet 2019)
  10. « Inventaire des lieux de culte du Québec - Fiche », sur www.lieuxdeculte.qc.ca (consulté le 28 juillet 2019)
  11. « Mine American Chrome - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 28 juillet 2019)
  12. « Mine Bennett-Martin Chrome - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 28 juillet 2019)
  13. « Mine Continental - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 28 juillet 2019)
  14. « Mine Huard - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 28 juillet 2019)
  15. « Mine Lac d'amiante - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 28 juillet 2019)
  16. « Mine Montagne Caribou - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 28 juillet 2019)
  17. « Mine Montreal-Coleraine - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 28 juillet 2019)
  18. « Mine Reed-Bélanger - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 28 juillet 2019)
  19. « Mine Windsor - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 28 juillet 2019)
  20. « Mine Woolsey Chrome - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 28 juillet 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]