Adstock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Adstock
Adstock
Mont Adstock à Adstock
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Chaudière-Appalaches
Subdivision régionale Les Appalaches
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Pascal Binet
2013-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Adstockois, oise
Population 2 736 hab.[1] (2018)
Densité 9,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 03′ nord, 71° 05′ ouest
Superficie 29 041 ha = 290,41 km2
Divers
Fuseau horaire UTC-5
Code géographique 2431056
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Adstock

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Adstock

Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches

Voir la carte administrative de la zone Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Adstock

Géolocalisation sur la carte : Chaudière-Appalaches

Voir la carte topographique de la zone Chaudière-Appalaches
City locator 14.svg
Adstock
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Adstock est une municipalité du Québec située dans la MRC des Appalaches dans la Chaudière-Appalaches[2].

Adstock est le résultat de la fusion en 2001 des municipalités de Saint-Méthode-de-Frontenac, Sacré-Cœur-de-Marie-Partie-Sud et Sainte-Anne-du-Lac[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans la MRC : Les Appalaches.

La municipalité d'Adstock est située dans la chaîne de montagnes des Appalaches. Son point culminant est le Mont Adstock avec une altitude de 712 mètres. 46° 01′ 43″ N, 71° 11′ 22″ O

La municipalité comporte de nombreux chalets, notamment sur le bord d'un des six lacs : lac du Huit, lac à la Truite, Grand-Lac-Saint-François, lac Bolduc, lac Jolicœur, lac Rochu. Y coule aussi la rivière Bécancour.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Thetford Mines Saint-Pierre-de-Broughton, Sacré-Cœur-de-Jésus Sainte-Clotilde-de-Beauce Rose des vents
Saint-Joseph-de-Coleraine N Saint-Éphrem-de-Beauce,
La Guadeloupe
O    Adstock    E
S
Sainte-Praxède Lambton Saint-Évariste-de-Forsyth

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton d'Adstock fut érigé en 1869 à l'intérieur du comté de Buckingham qui, lui, datait de 1829. La paroisse de Saint-Méthode-d'Adstock a, quant à elle, été érigée en 1888. Elle prit le nom de Saint-Méthode-de-Frontenac en 1945. La municipalité de Saint-Méthode-de-Frontenac comprenait deux secteurs : Saint-Méthode et Saint-Daniel.

En 1910, des morceaux de territoires du canton de Thetford-Partie-Nord et du canton de Thetford-Partie-Sud furent détachés pour donner naissance à la municipalité de la paroisse de Sacré-Cœur-de-Marie.

Une partie du territoire de Sacré-Cœur-de-Marie s'en sépara en 1949 pour donner naissance à la municipalité de Sainte-Anne-du-Lac.

Chronologie[modifier | modifier le code]

  •  : Érection de la Municipalité d'Adstock, de la scission de la Municipalité de Saint-Ephrem-de-Tring[4].
  •  : La Municipalité d'Adstock devient la Municipalité de paroisse[5] de Saint-Méthode-d'Adstock[6].
  • 1er janvier 1910 : Érection de la Municipalité de paroisse de Sacré-Cœur-de-Marie de la division de la Municipalité de Nord-du-Canton-de-Thetford en deux entités municipales et de la scission de la Municipalité de Sud-du-Canton-de-Thetford[7].
  •  : La Municipalité de paroisse de Saint-Méthode-d'Adstock devient la Municipalité de Saint-Méthode-de-Frontenac[8].
  • 1er juillet 1949 : Érection de la Municipalité de village de Sainte-Anne-du-Lac, de la scission de la Municipalité de paroisse de Sacré-Cœur-de-Marie[9].
  •  : Les toponymes, leurs orthographes, ainsi que les statuts (désignations municipales) sont officialisés : Municipalité de Saint-Méthode-de-Frontenac[10], Municipalité de paroisse de Sacré-Cœur-de-Marie-Partie-Sud[11] et Municipalité de village de Sainte-Anne-du-Lac[12]
  •  : Érection de la Municipalité d'Adstock, de la fusion de la Municipalité de Saint-Méthode-de-Frontenac et de la Municipalité de paroisse de Sacré-Cœur-de-Marie-Partie-Sud[13].
  •  : Annexion de la Municipalité de village de Sainte-Anne-du-Lac avec la Municipalité d'Adstock[14].

Toponymie[modifier | modifier le code]

En 1869, le canton d'Adstock est appelé ainsi en l'honneur du village d'Angleterre de même nom situé dans le comté de Buckinghamshire.

Le nom tirerait son origine du mot anglo-saxon Edestoche signifiant Eadda's wood (Forêt d'Eadda).

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
2001 2006 2011 2016
2 3682 6782 6432 806

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc et suivant un découpage de six districts[15].

Adstock
Maires depuis 2005
Élection Maire Qualité Résultat
2005 Hélène Faucher Voir
2009 René Gosselin Voir
2013 Pascal Binet Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Le recensement de 2016 y dénombre 2 643 habitants, soit 4,8 % de plus qu'en 2006[16],[17].

Économie[modifier | modifier le code]

On retrouve sur le territoire de la municipalité la boulangerie Saint-Méthode, une entreprise familiale fondée en 1947.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Église de Saint-Méthode, dans l'ancienne ville de Saint-Méthode-de-Frontenac, qui fait maintenant partie de Adstock, Quebec

Dans l'ancienne municipalité du Sacré-Cœur-de-Marie-Partie-Sud, les immeubles du noyau paroissial autour de l'église Très-Saint-Cœur-de-Marie[18], du monument du Sacré-Cœur[19], du cimetière[20], du charnier[21], de l'ancien presbytère[22] et de l'ancienne école[23] sont cités pour leur valeur patrimoniale depuis . Sur plan de l'architecture résidentielle, plusieurs résidences ont été recensées lors de l'Inventaire du patrimoine bâti de la MRC des Appalaches[24] dont certaines sont situées au centre de l'ancien village[25],[26].

L'église de Saint-Méthode a été érigée entre 1904 et 1907 selon les plans de l'architecte Jean-Joseph Ouellet[27]. L'église[28] et son presbytère[29] sont inventoriés dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec ainsi que l'ancien magasin général Wellie Hamann[30]. L'église Saint-Antoine-Daniel a été érigée entre 1941 et 1942[31]. Sur le plan de l'architecture résidentielle dans l'ancienne ville de Saint-Méthode-de-Frontenac, plusieurs immeubles sont inventoriés dont certains sur l'avenue Principale[32],[33] et la rue Notre-Dame[34].

Des granges sur le chemin de la Grande-Ligne[35] et le rang Turgeon[36], quatre croix de chemin[37],[38],[39],[40] et un calvaire[41] sont également recensés. Une ancienne école se trouve sur le 10e rang[42].

Sports[modifier | modifier le code]

Activités sportives en région :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, « Décret de population 2018 », sur mamot.gouv.qc.ca, (consulté le 8 avril 2018)
  2. Répertoire des municipalités : Adstock
  3. Toponymie : Adstock
  4. Gazette officielle de Québec, 11 février 1888, pages 335-336.
  5. Il ne faut pas confondre une municipalité et une paroisse. Selon le ministère des Affaires municipales et de l'organisation du territoire, une «municipalité locale est formée d’un territoire et des habitants et contribuables de celui-ci. [La municipalité est organisée en corporation et] est dirigée par un conseil composé d’un maire et de conseillers, tous élus parmi les électeurs de la municipalité.» Par comparaison, une paroisse est formée d'un territoire et des résidents de celui-ci. La paroisse est dirigée par un curé ou une équipe pastorale, nommés par l'évêque, et administrée par une corporation intitulée La Fabrique de la paroisse de (nom) dirigée par un conseil composé d'un président d'assemblée, du curé et de six marguilliers élus parmi les paroissiens de la paroisse. Autrement dit, la municipalité est chargée des affaires civiles tandis que la paroisse est chargée des affaires religieuses. Dans le régime municipal actuel, au Québec, les municipalités locales ont été, au xixe siècle, créées sous six désignations qui tendent à disparaître pour ne conserver que la désignation «Municipalité», c'est le cas pour 646 municipalités (dites «sans désignation»). Les cinq autres désignations sont : «ville» (autrement dit «municipalité de ville», territoire urbanisé) pour 224 municipalités, «municipalité de paroisse» pour 151 municipalités (territoire calqué sur celui d'une paroisse préexistante), «municipalité de village» pour 44 municipalités (territoire calqué sur celui d'un village), «municipalité de canton» pour 43 municipalités (territoire calqué sur celui d'un canton), «municipalité de cantons-unis» pour 2 municipalités. Source : Ministère des Affaires municipales et de l'organisation du territoire, L'organisation municipale au Québec en 2016, Québec, le ministère, 2016, page 4.
  6. Gazette officielle de Québec, 14 juillet 1894, page 1596
  7. Gazette officielle de Québec, 24 juillet 1909, page 1378, dans Janko Pavsic, «Sacré-Cœur-de-Marie», Prosopographie des administrateurs dirigeants et répertoire des entités municipales du Québec (PADREM Québec), Institut généalogique Drouin, [en ligne], http://www.mairesduquebec.com/mairesduquebec/munic.php?id=2074
  8. Gazette officielle de Québec, 30 juin 1945, tome 77, numéro 26, page 1334, dans Janko Pavsic, op. cit., [en ligne], http://www.mairesduquebec.com/mairesduquebec/munic.php?id=2073
  9. Statuts de la province de Québec, 13 George VI, 1949, chapitre 102, pages 499-503, dans Janko Pavsic, op. cit., [en ligne], http://www.mairesduquebec.com/mairesduquebec/munic.php?id=2075
  10. Gazette officielle du Québec, édition spéciale, 15 mars 1969, 101e année, numéro 11A, page 408a
  11. Gazette officielle du Québec, édition spéciale, 15 mars 1969, 101e année, numéro 11A, page 386a
  12. Gazette officielle du Québec, édition spéciale, 15 mars 1969, 101e année, numéro 11A, page 393a
  13. Gazette officielle du Québec, partie 2, 14 février 2001, 133e année, numéro 7, pages 1367-1371, dans Janko Pavsic, op. cit., [en ligne], http://www.mairesduquebec.com/mairesduquebec/munic.php?id=2072
  14. Gazette officielle du Québec, partie 2, 24 octobre 2001, 133e année, numéro 43, pages 7353-7358
  15. « Liste des municipalités divisées en districts électoraux », sur DGEQ (consulté en janvier 2018)
  16. Recensement 2016
  17. Recensement 2006
  18. « Église Très-Saint-Coeur-de-Marie - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 19 juin 2019)
  19. « Monument du Sacré-Coeur - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 19 juin 2019)
  20. « Cimetière Très-Saint-Coeur-de-Marie - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 19 juin 2019)
  21. « Charnier - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 20 juin 2019)
  22. « Ancien presbytère Très-Saint-Coeur-de-Marie - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 19 juin 2019)
  23. « Ancienne école de village de Sacré-Coeur-de-Marie - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 19 juin 2019)
  24. « Inventaire du patrimoine bâti de la MRC des Appalaches - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 19 juin 2019)
  25. « 25, 8e Rang Sud - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 20 juin 2019)
  26. « 30-32, 8e Rang Sud - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 20 juin 2019)
  27. « Inventaire des lieux de culte du Québec - Fiche », sur www.lieuxdeculte.qc.ca (consulté le 19 juin 2019)
  28. « Église de Saint-Méthode - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 19 juin 2019)
  29. « Presbytère de Saint-Méthode - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 19 juin 2019)
  30. « 16, Principale Ouest - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 19 juin 2019)
  31. « Inventaire des lieux de culte du Québec - Fiche », sur www.lieuxdeculte.qc.ca (consulté le 20 juin 2019)
  32. « 10-12, rue Principale Ouest - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 19 juin 2019)
  33. « 18-20, rue Principale Est - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 19 juin 2019)
  34. « 26, rue Notre-Dame Nord - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 20 juin 2019)
  35. « Grange du 1697, chemin de la Grande-Ligne - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 20 juin 2019)
  36. « Grange du 2578, rang Turgeon - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 20 juin 2019)
  37. « Croix de chemin - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 20 juin 2019)
  38. « Croix de chemin à l'intersection de la route des Hamann et du rang du Lac-aux-Grelots - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 20 juin 2019)
  39. « Croix de chemin à l'intersection du 7e Rang et du chemin du Lac-Bolduc - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 20 juin 2019)
  40. « Croix de chemin route 269 - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 20 juin 2019)
  41. « Calvaire du 14e Rang - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 20 juin 2019)
  42. « École du 10e rang - Répertoire du patrimoine culturel du Québec », sur www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca (consulté le 20 juin 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]