Saint-Élix-d'Astarac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Saint-Élix (Gers))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Élix.
Saint-Élix-d'Astarac
L'église Saint-Pierre-ès-Liens vue depuis le sud-est.
L'église Saint-Pierre-ès-Liens vue depuis le sud-est.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gers
Arrondissement Auch
Canton Val de Save
Intercommunalité Communauté de communes des Coteaux Arrats Gimone
Maire
Mandat
Francis Chabrol
2014-2020
Code postal 32450
Code commune 32374
Démographie
Gentilé Saint-Élixois
Population
municipale
204 hab. (2015 en augmentation de 5,7 % par rapport à 2010)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 29′ 37″ nord, 0° 46′ 28″ est
Altitude Min. 177 m
Max. 291 m
Superficie 8,17 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte administrative du Gers
City locator 14.svg
Saint-Élix-d'Astarac

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte topographique du Gers
City locator 14.svg
Saint-Élix-d'Astarac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Élix-d'Astarac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Élix-d'Astarac

Saint-Élix-d'Astarac (anciennement Saint-Élix jusque fin 2017) (Sent Helitz d'Astarac en gascon) est une commune française située dans le département du Gers en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Saint-Élix-d'Astarac est une commune de Gascogne située en Astarac à 4 km au sud de Saramon et à 21 km d'Auch. Historiquement, Saint-Élix-d'Astarac fait partie de l'Astarac[1].

Situation de Saint-Elix-d'Astarac.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Élix-d'Astarac[2]
Saramon Mongausy
Sémézies-Cachan Saint-Élix-d'Astarac[2]
Simorre Pellefigue

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La superficie de la commune est de 817 hectares. L'altitude de la commune varie de 177 mètres à 291 mètres[3].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune de Saint-Élix-d'Astarac est traversée par la Gimone dans le centre de son territoire du sud vers le nord[2].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La commune de Saint-Élix-d'Astarac est traversée dans sa partie gauche par la route départementale D12, en provenance au sud de Simorre et continuant au nord en direction de Saramon, ainsi que dans sa partie sud par la route départementale D242, provenant à l'ouest de Faget-Abbatial et se dirigeant vers l'est en direction de Pellefigue[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Saint-Élix est le nom d'origine de la commune au Moyen Âge. Durant la Révolution française, la commune est renommée en Mont-Gimois[3] et en Mont-Marat. Redevenue Saint-Élix, au XIXe siècle, elle est aussi nommée parfois Saint-Élix-Gimois[1].

La commune de Saint-Élix prend le nom de Saint-Élix-d'Astarac le [4]. Il est notable que son quasi-homonyme Saint-Élix-Theux fait également partie de l'Astarac.

Les habitants sont appelés les Saint-Élixois[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Photographie d'une stèle avec une croix en métal derrière
Le monument aux morts.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Canton[modifier | modifier le code]

En 1793, la commune de Saint-Élix est incluse dans le canton de Simorre, puis rattachée en 1801 au canton de Lombez[3].

À compter des élections départementales de 2015, la commune rejoint le nouveau canton de Val de Save[5].

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Francis Chabrol[6] PS Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[8].

En 2015, la commune comptait 204 habitants[Note 1], en augmentation de 5,7 % par rapport à 2010 (Gers : +1,47 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1841 1846 1851 1856
365 370 370 410 432 412 384 378 383
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
377 402 343 365 374 341 314 326 305
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
275 265 234 237 221 200 194 163 153
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013
155 135 122 112 122 172 179 186 193
2015 - - - - - - - -
204 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Pierre-ès-Liens, construite au XVe siècle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Justin Cénac-Moncaut (1814-1871) : érudit et écrivain, né à Saint-Élix puis maire de la commune.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Georges Courtès (dir.), Communes du département du Gers, vol. I : Arrondissement d'Auch, Auch, Société Archéologique et Historique du Gers, , 460 p. (ISBN 2-9505900-7-1, notice BnF no FRBNF39151085)
  2. a, b et c Carte IGN sous Geoportail
  3. a, b et c Notice Cassini de Saint-Élix-d'Astarac.
  4. « Décret n° 2017-1744 du 22 décembre 2017 portant changement du nom de communes », sur legifrance.gouv.fr, .
  5. Décret no 2014-254 du 26 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Gers.
  6. Site de la préfecture - Fiche de Saint-Élix
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.