Séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Séries éliminatoires 2018
Dessin stylisé de la Coupe Stanley qui surmonte les mots "Les séries éliminatoires de la Coupe Stanley" et "LNH 2018"
Logo des séries
Ligue nationale de hockey
Nombre d'équipes 16
Nombre de tours 4

Les séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2018 sont la partie finale de la saison de hockey sur glace de la Ligue nationale de hockey et font suite à la saison régulière 2017-2018. Les premiers matchs ont lieu le .

Pour l'association de l'Est, le premier tour des séries oppose le Lightning de Tampa Bay aux Devils du New Jersey, les Bruins de Boston aux Maple Leafs de Toronto, les Capitals de Washington aux Blue Jackets de Columbus et les Penguins de Pittsburgh, champions en titre, aux Flyers de Philadelphie.

Dans l'association de l'Ouest, les Predators de Nashville, champions de la saison régulière, sont opposés à l'Avalanche du Colorado, les Jets de Winnipeg au Wild du Minnesota, les Golden Knights de Vegas, nouvelle franchise de la LNH, aux Kings de Los Angeles et les Ducks d'Anaheim aux Sharks de San José.

Contexte et déroulement des séries[modifier | modifier le code]

Les trois meilleures équipes de chaque division sont qualifiées ainsi que les équipes classées aux 7e et 8e places de chaque association, sans distinction de division. La meilleure équipe de chaque association rencontre la 8e et la première équipe de l'autre division rencontre la 7e. Les équipes classées aux 2e et 3e places de chaque division se rencontrent dans la partie de tableau où se situe le champion de leur division. Toutes les séries sont jouées au meilleur des sept matchs (la première équipe qui gagne quatre rencontres remporte la série). Les deux premiers matchs sont joués chez l'équipe la mieux classée à l'issue de la saison puis les deux suivants sont joués chez l'autre équipe. Si une cinquième, une sixième voire une septième rencontre sont nécessaires, elles sont jouées alternativement chez les deux équipes en commençant par la mieux classée[1].

Tableau récapitulatif[modifier | modifier le code]

Quarts de finale d'association Demi-finales d'association Finales d'association Finale de la Coupe Stanley
Association de l'Est
A1 Tampa Bay 4
E8 New Jersey 1    
A1 Tampa Bay 4
A2 Boston 1    
A2 Boston 4
A3 Toronto 3
A1 Tampa Bay 3
    M1 Washington 4    
M1 Washington 4
Association de l'Ouest
E7 Columbus 2    
M1 Washington 4
    M2 Pittsburgh 2
M2 Pittsburgh 4
M3 Philadelphie 2
M1 Washington
    P1 Las Vegas
C1 Nashville 4
O8 Colorado 2    
C1 Nashville 3
    C2 Winnipeg 4    
C2 Winnipeg 4
C3 Minnesota 1
C2 Winnipeg 1
    P1 Las Vegas 4
P1 Las Vegas 4
O7 Los Angeles 0    
P1 Las Vegas 4
    P3 San José 2
P2 Anaheim 0
P3 San José 4


Détails des matchs[modifier | modifier le code]

Quarts de finale d'association[modifier | modifier le code]

Tampa Bay contre New Jersey[modifier | modifier le code]

Le Lightning de Tampa Bay remporte l'association de l'Est notamment grâce à Nikita Koutcherov, troisième pointeur de la ligue[2], et Steven Stamkos qui totalisent respectivement 100 et 86 points[3]. De leur côté, les Devils du New Jersey se qualifient à la huitième et dernière place de l'association à égalité de points avec les Blue Jackets de Columbus, septièmes, et juste un point devant les Panthers de la Floride, neuvièmes et première équipe non qualifiées de l'association[4]. Ils peuvent compter sur Taylor Hall, meilleur pointeur de l'équipe avec 93 points, 41 de plus que le deuxième chez les Devils, Nico Hischier.

Paradoxalement, lors de la saison régulière, les Devils ont remporté les trois rencontres qui les ont confrontés au Lightning[3].

12 avril Tampa Bay 5-2
(2-0, 1-1, 2-1)
New Jersey Amalie Arena
19 092 spectateurs


14 avril Tampa Bay 5-3
(1-1, 4-1, 0-1)
New Jersey Amalie Arena
19 092 spectateurs


16 avril New Jersey 5-2
(0-0, 1-1, 4-1)
Tampa Bay Prudential Center
16 514 spectateurs


18 avril New Jersey 1-3
(1-2, 0-0, 0-1)
Tampa Bay Prudential Center
16 514 spectateurs


21 avril Tampa Bay 3-1
(1-0, 0-0, 2-1)
New Jersey Amalie Arena
19 029 spectateurs


Boston contre Toronto[modifier | modifier le code]

Les Bruins de Boston se qualifient à la deuxième place de la division Atlantique avec 112 points. Brad Marchand est le meilleur passeur et pointeur de l'équipe mais termine deuxième buteur juste derrière David Pastrnak qui a marqué 35 fois[5]. Les Maple Leafs de Toronto se qualifient en terminant la saison à la troisième place de la division Atlantique avec 105 points, nouveau record de l'équipe[6]. Ils sont menés par Mitchell Marner qui a terminé avec 69 points, James Van Riemsdyk qui a marqué 36 buts[7] et par le gardien Frederik Andersen qui, avec 38 victoires dans la saison, établit un nouveau record de la franchise[6].

La dernière série entre les deux équipe date de 2013 quand les Bruins ont éliminé les Maples Leafs en prolongation du septième match après avoir pourtant été menés de 3 buts. Au cours de la saison régulière, Toronto a remporté trois victoires, dont deux en prolongation, contre une seule pour Boston[8].

12 avril Boston 5-1
(1-1, 2-0, 2-0)
Toronto TD Garden
17 565 spectateurs


14 avril Boston 7-3
(4-0, 1-2, 2-1)
Toronto TD Garden
17 565 spectateurs


16 avril Toronto 4-2
(1-0, 2-2, 1-0)
Boston Centre Air Canada
19 663 spectateurs


19 avril Toronto 1-3
(1-1, 0-1, 0-1)
Boston Centre Air Canada
19 689 spectateurs


21 avril Boston 3-4
(0-2, 2-2, 1-0)
Toronto TD Garden
17 565 spectateurs


23 avril Toronto 3-1
(0-0, 2-1, 1-0)
Boston Centre Air Canada
19 604 spectateurs


25 avril Boston 7-4
(3-2, 0-2, 4-0)
Toronto TD Garden
17 565 spectateurs


Washington contre Columbus[modifier | modifier le code]

Les Capitals de Washington, vainqueurs de la division Métropolitaine, finissent la saison avec 105 points récoltés en 49 victoires, 26 défaites et 7 défaites en prolongation ou en fusillade. Derniers en termes de nombre de tirs par match, ils sont cependant deuxièmes du point de vue efficacité avec un pourcentage de réussite de 10,76 %. Ils sont menés par Aleksandr Ovetchkine qui, avec 49 buts marqués, remporte le Trophée Maurice Richard du meilleur buteur de la saison pour la septième fois de sa carrière, égalant ainsi le record de Bobby Hull.

Les Blue Jackets de Columbus gagnent leur place en séries en terminant à la septième place de l'association de l'Est. Ils terminent avec 79 buts marqués lors de 20 dernières rencontres, se classant ainsi en tête de la ligue pour cette période. Artemi Panarine et le meilleur buteur, passeur et pointeur de son équipe : il bat deux records de la franchise avec 55 passes et 82 buts marqués en une saison, en plus de marquer 27 buts.

Les deux équipes se rencontrent pour la première fois en séries éliminatoires mais se sont croisées quatre fois au cours de la saison régulière, avec un avantage de trois victoires contre une pour les Capitals[9].

12 avril Washington 3-4 (Pr)
(2-0, 0-1, 1-2, 0-1)
Columbus Capital One Arena
18 506 spectateurs


15 avril Washington 4-5 (Pr)
(2-1, 1-3, 1-0, 0-1)
Columbus Capital One Arena
18 506 spectateurs


17 avril Columbus 2-3 (2 pr)
(0-0, 1-2, 1-0, 0-0, 0-1)
Washington Nationwide Arena
19 337 spectateurs


19 avril Columbus 1-4
(0-1, 0-1, 1-2)
Washington Nationwide Arena
19 395 spectateurs


21 avril Washington 4-3 (Pr)
(1-1, 2-1, 0-1, 1-0)
Columbus Capital One Arena
18 506 spectateurs


23 avril Columbus 3-6
(0-1, 1-2, 2-3)
Washington Nationwide Arena
18 667 spectateurs


Pittsburgh contre Philadelphie[modifier | modifier le code]

Les Penguins de Pittsburgh, doubles champions en titre, espèrent être la première équipe depuis 35 ans à remporter une troisième Coupe Stanley consécutive depuis les Islanders de New York en 1983. Ils se qualifient en terminant à la deuxième place de la division Métropolitaine avec 100 points[10]. Ils sont menés par Ievgueni Malkine, meilleur buteur et pointeur de la franchise, et par Sidney Crosby, meilleur passeur[11]. Les Flyers de Philadelphie, troisièmes de la division à deux points de leurs adversaires, peuvent compter sur Claude Giroux meilleur buteur, passeur et pointeur de son équipe[12] et qui, en étant muté à l'aile, enregistre un record personnel de 102 points.

Les deux équipes se sont rencontrées à quatre reprises au cours de la saison régulière, les Penguins l'emportant chaque fois en marquant 5 buts[10].

11 avril Pittsburgh 7-0
(3-0, 2-0, 2-0)
Philadelphie PPG Paints Arena
18 556 spectateurs


13 avril Pittsburgh 1-5
(0-1, 0-1, 1-3)
Philadelphie PPG Paints Arena
18 648 spectateurs


15 avril Philadelphie 1-5
(0-1, 1-3, 0-1)
Pittsburgh Wells Fargo Center
19 955 spectateurs


18 avril Philadelphie 0-5
(0-2, 0-2, 0-1)
Pittsburgh Wells Fargo Center
19 644 spectateurs


20 avril Pittsburgh 2-4
(0-1, 2-1, 0-2)
Philadelphie PPG Paints Arena
18 632 spectateurs


22 avril Philadelphie 5-8
(2-2, 2-2, 1-4)
Pittsburgh Wells Fargo Center
19 861 spectateurs


Nashville contre Colorado[modifier | modifier le code]

Les Predators de Nashville, finalistes des séries 2017, se qualifient en remportant l'association de l'Ouest avec un bilan de 53 victoires, 18 défaites et 11 défaites en prolongation ou fusillade[13]. À l'issue de la saison, Filip Forsberg termine avec 64 points, Viktor Arvidsson 29 buts[14] et Pekka Rinne est un des favoris du Trophée Vézina[15].

L'Avalanche du Colorado se qualifie lors de son dernier match de la saison en battant les Blues de Saint-Louis 5-2 et en leur ravissant la dernière place qualificative de l'association de l'Ouest[16]. Ils sont menés par le jeune attaquant Nathan MacKinnon qui termine avec 97 points et le gardien Semyon Varlamov qui est cependant forfait pour les séries en raison d'une blessure à un genou[17].

Les deux équipes se sont rencontrées à quatre reprises au cours de la saison et Nashville l'a emporté à chaque fois[13].

12 avril Nashville 5-2
(0-1, 2-1, 3-0)
Colorado Bridgestone Arena
17 301 spectateurs


14 avril Nashville 5-4
(0-1, 3-1, 2-2)
Colorado Bridgestone Arena
17 369 spectateurs


16 avril Colorado 5-3
(3-0, 1-1, 1-2)
Nashville Pepsi Center
18 087 spectateurs


18 avril Colorado 2-3
(0-1, 0-2, 2-0)
Nashville Pepsi Center
18 087 spectateurs


20 avril Nashville 1-2
(0-0, 0-0, 1-2)
Colorado Bridgestone Arena
17 504 spectateurs


22 avril Colorado 0-5
(0-2, 0-2, 0-1)
Nashville Pepsi Center
18 087 spectateurs


Winnipeg contre Minnesota[modifier | modifier le code]

La série voit s'affronter deux des meilleures équipes de la saison à domicile. Elles se sont rencontrées à quatre reprises avec un avantage de trois victoires contre une défaite pour les Jets de Winnipeg qui ont l'avantage de la glace. Les Jets sont menés par Blake Wheeler, meilleur pointeur de l'équipe avec 91 points et Patrik Laine qui a marqué 44 buts[18]. Devant le filet, Connor Hellebuyck a terminé avec un record de 44 victoires pour un gardien de but américain[19]. Du côté du Wild du Minnesota, Eric Staal mène l'équipe avec 42 buts et 76 points[20].

11 avril Winnipeg 3-2
(0-0, 1-0, 2-2)
Minnesota Bell MTS Place
15 321 spectateurs


13 avril Winnipeg 4-1
(0-0, 1-0, 3-1)
Minnesota Bell MTS Place
15 321 spectateurs


15 avril Minnesota 6-2
(2-1, 4-1, 0-0)
Winnipeg Xcel Energy Center
19 175 spectateurs


17 avril Minnesota 0-2
(0-1, 0-0, 0-1)
Winnipeg Xcel Energy Center
19 277 spectateurs


20 avril Winnipeg 5-0
(4-0, 0-0, 1-0)
Minnesota Bell MTS Place
15 321 spectateurs


Las Vegas contre Los Angeles[modifier | modifier le code]

Les Golden Knights de Vegas battent ou égalent de nombreux records lors d'une première saison pour une équipe d'expansion : plus grand nombre de points[21], plus grand nombre de victoires[22], plus grand nombre de victoires à domicile et à l'extérieur[23], qualification en séries[24] et ils remportent la division Pacifique, s'assurant ainsi de l'avantage de la glace pour les séries[25]. L'équipe est menée par William Karlsson qui termine meilleur buteur et pointeur de l'équipe avec 43 buts et 78 points[26] et par Marc-André Fleury qui devient le 13e gardien de la LNH à atteindre 400 victoires[27].

Côté Kings de Los Angeles, l'équipe se qualifie à la septième place de l'association grâce notamment à la meilleure défense de la ligue et son gardien Jonathan Quick. En attaque, elle est menée par Anže Kopitar qui a enregistré ses records de buts, passes et points en une saison et a dominé les autres attaquants de son équipe en terminant avec 31 points d'avance sur le deuxième[28].

Au cours de la saison régulière, les deux équipes se sont rencontrées à quatre reprises pour un bilan de deux victoires chacune[29].

11 avril Las Vegas 1-0
(1-0, 0-0, 0-0)
Los Angeles T-Mobile Arena
18 479 spectateurs


13 avril Las Vegas 2-1 (2 pr)
(1-0, 0-1, 0-0, 0-0, 1-0)
Los Angeles T-Mobile Arena
18 588 spectateurs


15 avril Los Angeles 2-3
(1-0, 0-0, 1-3)
Las Vegas Staples Center
18 484 spectateurs


17 avril Los Angeles 0-1
(0-0, 0-1, 0-0)
Las Vegas Staples Center
18 422 spectateurs


Anaheim contre San José[modifier | modifier le code]

Pour la cinquième saison consécutive, les Ducks d'Anaheim terminent avec plus de 100 points marqués. Ils se qualifient à la deuxième place de la division Pacifique, un point devant leurs adversaires. Les deux équipes se sont rencontrées à quatre reprises au cours de la saison régulière, avec un bilan de trois victoires pour les Sharks de San José contre une pour les Ducks[30].

Les Sharks sont menés par le vainqueur du Trophée Norris 2017, le défenseur Brent Burns, qui termine la saison avec 55 aides et 67 points ; le meilleur buteur de l'équipe étant Logan Couture qui a battu les gardiens adverses à 34 reprises[31]. De leur côté, les Ducks comptent sur Rickard Rakell, meilleur buteur et pointeur de l'équipe, mais aussi sur Ryan Getzlaf qui a marqué 61 points en seulement 56 matchs joués[32].

12 avril Anaheim 0-3
(0-0, 0-3, 0-0)
San José Honda Center
17 174 spectateurs


14 avril Anaheim 2-3
(1-2, 1-1, 0-0)
San José Honda Center
17 430 spectateurs


16 avril San José 8-1
(1-1, 4-0, 3-0)
Anaheim SAP Center at San Jose
17 562 spectateurs


18 avril San José 2-1
(1-0, 0-0, 1-1)
Anaheim SAP Center at San Jose
17 562 spectateurs


Demi-finales d'association[modifier | modifier le code]

Tampa Bay contre Boston[modifier | modifier le code]

28 avril Tampa Bay 2-6
(0-1, 2-2, 0-3)
Boston Amalie Arena
19 092 spectateurs


30 avril Tampa Bay 4-2
(1-1, 1-0, 2-1)
Boston Amalie Arena
19 092 spectateurs


2 mai Boston 1-4
(1-3, 0-0, 0-1)
Tampa Bay TD Garden
17 565 spectateurs


4 mai Boston 3-4 (Pr)
(1-2, 1-0, 1-1, 0-1)
Tampa Bay TD Garden
17 565 spectateurs


6 mai Tampa Bay 3-1
(0-1, 2-0, 1-0)
Boston Amalie Arena
19 092 spectateurs


Washington contre Pittsburgh[modifier | modifier le code]

26 avril Washington 2-3
(1-0, 0-0, 1-3)
Pittsburgh Capital One Arena
18 506 spectateurs


29 avril Washington 4-1
(2-0, 1-1, 1-0)
Pittsburgh Capital One Arena
18 506 spectateurs


1er mai Pittsburgh 3-4
(0-0, 3-2, 0-2)
Washington PPG Paints Arena
18 634 spectateurs


3 mai Pittsburgh 3-1
(0-0, 2-1, 1-0)
Washington PPG Paints Arena
18 650 spectateurs


5 mai Washington 6-3
(2-1, 0-2, 4-0)
Pittsburgh Capital One Arena
18 506 spectateurs


7 mai Pittsburgh 1-2 (Pr)
(0-0, 1-1, 0-0, 0-1)
Washington PPG Paints Arena
18 621 spectateurs


Nashville contre Winnipeg[modifier | modifier le code]

Les deux meilleures équipes de la saison régulière, les Predators de Nashville et les Jets de Winnipeg, toutes deux membres de la division Centrale, s'affrontent en demi-finale de l'association de l'Ouest. Les Predators possèdent la deuxième meilleur défense de la ligue mais ils sont opposés à la deuxième meilleure attaque. Lors de la saison régulière, les deux franchises se sont rencontrées à cinq reprises, Nashville l'emportant trois fois, dont une en prolongation[33].

27 avril Nashville 1-4
(0-1, 0-2, 1-1)
Winnipeg Bridgestone Arena
17 307 spectateurs


29 avril Nashville 5-4 (2 pr)
(1-2, 2-0, 1-2, 0-0, 1-0)
Winnipeg Bridgestone Arena
17 274 spectateurs


1er mai Winnipeg 7-4
(3-0, 0-4, 1-3)
Nashville Bell MTS Place
15 321 spectateurs


3 mai Winnipeg 1-2
(0-1, 0-1, 1-0)
Nashville Bell MTS Place
15 321 spectateurs


5 mai Nashville 2-6
(0-0, 2-4, 0-2)
Winnipeg Bridgestone Arena
17 513 spectateurs


7 mai Winnipeg 0-4
(0-1, 0-1, 0-2)
Nashville Bell MTS Place
15 321 spectateurs


10 mai Nashville 1-5
(1-2, 0-1, 0-2)
Winnipeg Bridgestone Arena
17 523 spectateurs


Las Vegas contre San José[modifier | modifier le code]

Pour la huitième fois seulement de l'histoire des séries de la LNH, deux équipes se rencontrent après avoir toutes deux battu leur adversaire du tour précédent sans perdre un seul match[34]. Les deux franchises peuvent compter sur leurs gardiens, Marc-André Fleury et Martin Jones, qui ont terminé le premier tour respectivement avec 97,7 et 97 % d'arrêt. Grâce à leur meilleur classement en saison régulière, les Golden Knights ont l'avantage de la glace et reçoivent les Sharks lors des deux premières rencontres. Pendant la saison régulière, les Golden Knights ont battu les Sharks lors des deux matchs joués à domicile et les deux franchises ont remporté un match chacune à San José[35].

26 avril Las Vegas 7-0
(4-0, 1-0, 2-0)
San José T-Mobile Arena
18 444 spectateurs


28 avril Las Vegas 3-4 (2 pr)
(1-0, 1-3, 1-0, 0-0, 0-1)
San José T-Mobile Arena
18 671 spectateurs


30 avril San José 3-4 (Pr)
(0-0, 1-3, 2-0, 0-1)
Las Vegas SAP Center at San Jose
17 562 spectateurs


2 mai San José 4-0
(2-0, 1-0, 1-0)
Las Vegas SAP Center at San Jose
17 562 spectateurs


4 mai Las Vegas 5-3
(1-0, 2-0, 2-3)
San José T-Mobile Arena
18 693 spectateurs


6 mai San José 0-3
(0-0, 0-2, 0-1)
Las Vegas SAP Center at San Jose
17 562 spectateurs


Finales d'association[modifier | modifier le code]

Tampa Bay contre Washington[modifier | modifier le code]

11 mai Tampa Bay 2-4
(0-2, 0-2, 2-0)
Washington Amalie Arena
19 092 spectateurs


13 mai Tampa Bay 2-6
(2-1, 0-3, 0-2)
Washington Amalie Arena
19 092 spectateurs


15 mai Washington 2-4
(0-1, 1-3, 1-0)
Tampa Bay Capital One Arena
18 506 spectateurs


17 mai Washington 2-4
(1-2, 1-0, 0-2)
Tampa Bay Capital One Arena
18 506 spectateurs


19 mai Tampa Bay 3-2
(2-0, 1-1, 0-1)
Washington Amalie Arena
19 092 spectateurs


21 mai Washington 3-0
(0-0, 1-0, 2-0)
Tampa Bay Capital One Arena
18 506 spectateurs


23 mai Tampa Bay 0-4
(0-1, 0-2, 0-1)
Washington Amalie Arena
19 092 spectateurs


Winnipeg contre Las Vegas[modifier | modifier le code]

12 mai Winnipeg 4-2
(3-1, 1-1, 0-0)
Las Vegas Bell MTS Place
15 321 spectateurs


14 mai Winnipeg 1-3
(0-2, 0-0, 1-1)
Las Vegas Bell MTS Place
15 321 spectateurs


16 mai Las Vegas 4-2
(1-0, 2-1, 1-1)
Winnipeg T-Mobile Arena
18 477 spectateurs


18 mai Las Vegas 3-2
(1-0, 1-1, 1-1)
Winnipeg T-Mobile Arena
18 697 spectateurs


20 mai Winnipeg 1-2
(1-1, 0-1, 0-0)
Las Vegas Bell MTS Place
15 321 spectateurs


Finale de la Coupe Stanley[modifier | modifier le code]

28 mai Las Vegas Washington T-Mobile Arena


30 mai Las Vegas Washington T-Mobile Arena


2 juin Washington Las Vegas Capital One Arena


4 juin Washington Las Vegas Capital One Arena


Références[modifier | modifier le code]

  1. « La nouvelle formule des séries éliminatoires expliquée en détails », sur www.nhl.com, (consulté le 12 avril 2015).
  2. (en) « NHL 2017-18 League Leaders », sur www.hockeydb.com (consulté le 13 avril 2018).
  3. a et b Mike Zeisberger, « Aperçu de la série Lightning vs Devils », sur www.nhl.com, (consulté le 13 avril 2018).
  4. « Classement de la LNH », sur www.nhl.com (consulté le 13 avril 2018).
  5. (en) « 2017-18 Boston Bruins roster and statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 12 avril 2018).
  6. a et b Dave McCarthy, « Deux records d'équipe pour les Maple Leafs dans un gain contre le CH », sur www.nhl.com, (consulté le 8 avril 2018).
  7. (en) « Toronto Maple Leafs 2017-18 roster and scoring statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 8 avril 2018).
  8. Amalie Benjamin, « Aperçu de la série Bruins vs Maple Leafs », sur www.nhl.com, (consulté le 12 avril 2018).
  9. Tom Gulitti, « Aperçu de la série Capitals vs Blue Jackets », sur www.nhl.com, (consulté le 12 avril 2018).
  10. a et b Dan Rosen, « Aperçu de la série Penguins vs Flyers », sur www.nhl.com, (consulté le 18 avril 2018).
  11. (en) « Pittsburgh Penguins 2017-18 roster and scoring statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 18 avril 2018).
  12. (en) « Philadelphia Flyers 2017-18 roster and scoring statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 18 avril 2018).
  13. a et b « Les Predators vont affronter l'Avalanche au premier tour dans l'Ouest », sur www.nhl.com, (consulté le 9 avril 2018).
  14. (en) « Nashville Predators 2017-18 roster and scoring statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 9 avril 2018).
  15. Jean-François Giguère, « Pekka Rinne est le grand favori pour remporter son premier trophée Vézina », sur www.nhl.com, (consulté le 9 avril 2018).
  16. « Tour d'horizon des matchs du 7 avril », sur www.nhl.com, (consulté le 9 avril 2018).
  17. « L'Avalanche participe aux séries surtout grâce à MacKinnon », sur www.nhl.com, (consulté le 9 avril 2018).
  18. (en) « Winnipeg Jets 2017-18 roster and scoring statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 11 avril 2018).
  19. Tim Campbell, « Aperçu de la série Jets vs Wild », sur www.nhl.com, (consulté le 11 avril 2018).
  20. (en) « Minnesota Wild 2017-18 roster and scoring statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 11 avril 2018).
  21. « NHL : les Golden Knights de Vegas passent un cap record », sur www.lequipe.fr, (consulté le 8 avril 2018).
  22. « Les Vegas Golden Knights ont renversé Calgary et égalé le record de victoires d'une nouvelle équipe », sur www.lequipe.fr, (consulté le 8 avril 2018).
  23. Nicholas J. Cotsonika, « Les Golden Knights en veulent plus après une saison parsemée de records », sur www.nhl.com, (consulté le 9 avril 2018).
  24. « Les Vegas Golden Knights qualifiés pour les play-offs dès leur première année d'existence », sur www.lequipe.fr, (consulté le 8 avril 2018).
  25. « Les Golden Knights s'assurent du titre de la section Pacifique », sur www.tvasports.ca, (consulté le 8 avril 2018).
  26. (en) « Vegas Golden Knights 2017-18 roster and scoring statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 8 avril 2018).
  27. « Marc-André Fleury signe la 400e victoire de sa carrière », sur ici.radio-canada.ca, (consulté le 8 avril 2018).
  28. Nicholas J. Cotsonika, « Aperçu de la série Golden Knights vs Kings », sur www.nhl.com, (consulté le 11 avril 2018).
  29. Mike Battaglino, « Les Golden Knights affronteront les Kings au premier tour », sur www.nhl.com, (consulté le 8 avril 2018).
  30. Lisa Dillman, « Aperçu de la série Ducks vs Sharks », sur www.nhl.com, (consulté le 24 avril 2018).
  31. (en) « San Jose Sharks 2017-18 roster and scoring statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 24 avril 2018).
  32. (en) « Anaheim Ducks 2017-18 roster and scoring statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 24 avril 2018).
  33. Tim Campbell, « Aperçu de la série Predators vs Jets », sur www.nhl.com, (consulté le 11 mai 2018).
  34. Lisa Dillman, « Aperçu de la série Golden Knights vs Sharks », sur www.nhl.com, (consulté le 28 avril 2018).
  35. « Sharks-Golden Knights : de la vitesse au menu », sur www.tvasports.ca, (consulté le 28 avril 2018).

Feuilles de match[modifier | modifier le code]

Les feuilles de match sont issues du site officiel en français de la Ligue nationale de hockey : http://www.nhl.com

Quarts de finale d'association[modifier | modifier le code]

  1. Tampa Bay-New Jersey - 12/04/2018
  2. Tampa Bay-New Jersey - 14/04/2018
  3. New Jersey-Tampa Bay - 16/04/2018
  4. New Jersey-Tampa Bay - 18/04/2018
  5. Tampa Bay-New Jersey - 21/04/2018
  6. Boston-Toronto - 12/04/2018
  7. Boston-Toronto - 14/04/2018
  8. Toronto-Boston - 16/04/2018
  9. Toronto-Boston - 19/04/2018
  10. Boston-Toronto - 21/04/2018
  11. Toronto-Boston - 23/04/2018
  12. Boston-Toronto - 25/04/2018
  13. Washington-Columbus - 12/04/2018
  14. Washington-Columbus - 15/04/2018
  15. Columbus-Washington - 17/04/2018
  16. Columbus-Washington - 19/04/2018
  17. Washington-Columbus - 21/04/2018
  18. Columbus-Washington - 23/04/2018
  19. Pittsburgh-Philadelphie - 11/04/2018
  20. Pittsburgh-Philadelphie - 13/04/2018
  21. Philadelphie-Pittsburgh - 15/04/2018
  22. Philadelphie-Pittsburgh - 18/04/2018
  23. Pittsburgh-Philadelphie- 20/04/2018
  24. Philadelphie-Pittsburgh - 22/04/2018
  25. Nashville-Colorado - 12/04/2018
  26. Nashville-Colorado - 14/04/2018
  27. Colorado-Nashville - 16/04/2018
  28. Colorado-Nashville - 18/04/2018
  29. Nashville-Colorado 20/04/2018
  30. Colorado-Nashville - 22/04/2018
  31. Winnipeg-Minnesota - 11/04/2018
  32. Winnipeg-Minnesota - 13/04/2018
  33. Minnesota-Winnipeg - 15/04/2018
  34. Minnesota-Winnipeg - 17/04/2018
  35. Winnipeg-Minnesota - 20/04/2018
  36. Vegas-Los Angeles - 11/04/2018
  37. Vegas-Los Angeles - 13/04/2018
  38. Los Angeles-Vegas - 15/04/2018
  39. Los Angeles-Vegas - 17/04/2018
  40. Anaheim-San José - 12/04/2018
  41. Anaheim-San José - 14/04/2018
  42. San José-Anaheim - 16/04/2018
  43. San José-Anaheim - 18/04/2018

Demi-finales d'association[modifier | modifier le code]

Finales d'association[modifier | modifier le code]

Finale de la Coupe Stanley[modifier | modifier le code]