Aller au contenu

Trophée James-Norris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Trophée James-Norris
Image associée à la récompense
Trophée James-Norris

Prix remis Le trophée James-Norris
Description Meilleur défenseur
Organisateur Ligue nationale de hockey
Pays Drapeau du Canada Canada
Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de création 1953-1954
Dernier récipiendaire Quinton Hughes

Le trophée James-Norris (James Norris Memorial Trophy) est remis au meilleur défenseur ayant démontré d'excellentes qualités de hockey sur glace de la Ligue nationale de hockey. Le récipiendaire est choisi par la Professional Hockey Writers' Association.

Ce trophée est en l'honneur de James Norris, dirigeant des Red Wings de Détroit de 1932 à sa mort en 1952.

Le plus grand nombre en carrière :

Le trophée est nommé en l'honneur de James E. Norris, propriétaire des Red Wings de Détroit de la Ligue nationale de hockey, de 1932 à 1952[1]. Le trophée est décerné pour la première fois à l'issue de la saison 1953-1954.

Robert Orr, des Bruins de Boston, remporte le trophée pour un record de huit saisons consécutives (de 1968 à 1975). Douglas Harvey et Nicklas Lidström sont, eux, couronnés sept fois, Raymond Bourque à cinq reprises ; Bourque faisant partie des trois finalistes à dix autres reprises. Ce sont les Bruins de Boston qui ont remporté le plus grand nombre de trophées Norris (14), suivis par les Canadiens de Montréal (12)[2].

Seuls deux joueurs ont remporté à la fois le trophée Norris et le trophée Hart, décerné au meilleur joueur de la ligue, au cours de la même saison : Orr, qui a remporté les deux trophées au cours des saisons 1969-1970, 1970-1971 et 1971-1972, ainsi que Christopher Pronger, en 1999-2000[3].

Avant la création du trophée Norris, six défenseurs avaient remporté le Hart en tant que joueur le plus utile : Herbert Gardiner, Edward Shore (quatre fois), Albert Siebert, Ebenezer Goodfellow, Thomas Anderson et Walter Pratt. À l'exception de Randolph Carlyle, tous les lauréats du Norris susceptibles d'être intronisés au Temple de la renommée du hockey l'ont été.

Gagnants du trophée James-Norris

[modifier | modifier le code]

Liste des récipiendaires[4] :

Référence

[modifier | modifier le code]
  1. « James Norris Memorial Trophy », sur NHL.com (consulté le )
  2. The Canadian Encyclopedia, « James Norris Memorial Trophy » (consulté le )
  3. « Blues trade Chris Pronger to Edmonton for three players including Brewer » [archive du ], sur NHL.com (consulté le )
  4. (en) « James Norris Memorial Trophy », sur records.nhl.com (consulté le ).