Séries éliminatoires de la Coupe Stanley 1942

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Séries éliminatoires 1942

Ligue nationale de hockey
Vainqueur Maple Leafs de Toronto
Finaliste Red Wings de Détroit
Nombre d'équipes 6
Nombre de tours 3

Les séries éliminatoires de la Coupe Stanley 1942 font suite à la saison 1941-1942 de la Ligue nationale de hockey. Les Maple Leafs de Toronto remportent la Coupe Stanley en battant en finale les Red Wings de Détroit sur le score de 4 matchs à 3.

Tableau récapitulatif[modifier | modifier le code]

But des Maple Leafs contre les Red Wings en finale
Quarts de finale Demi-finales Finale
  21, 22, 24, 28, 29 et 31 mars   4, 7, 9, 12, 14, 16 et 18 avril
 
1re Rangers de New York 2
    2e Maple Leafs de Toronto 4  
29 et 31 mars
1re Maple Leafs de Toronto 4
22, 24 et 26 mars
    5e Red Wings de Détroit 3
3e Bruins de Boston 2  
4e Black Hawks de Chicago 1  
3e Bruins de Boston 0
22, 24 et 26 mars
    5e Red Wings de Détroit 2
5e Red Wings de Détroit 2
6e Canadiens de Montréal 1


Détails des matchs[modifier | modifier le code]

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Boston contre Chicago[modifier | modifier le code]

Les Bruins gagnent la série 2 matchs à 1.

22 avril Black Hawks de Chicago 1-2 (Pr)
(0-1, 0-0, 1-0, 0-1)
Bruins de Boston Boston Garden
17 103 spectateurs


24 avril Bruins de Boston 0-4
(0-0, 0-3, 0-1)
Black Hawks de Chicago Chicago Stadium
14 200 spectateurs


26 avril Bruins de Boston 3-2
(1-0, 2-2, 0-0)
Black Hawks de Chicago Boston Garden


Détroit contre Montréal[modifier | modifier le code]

Détroit gagne la série 2 matchs à 1.

22 avril Red Wings de Détroit 2-1
(1-0, 1-1, 0-0)
Canadiens de Montréal Olympia Stadium


24 avril Canadiens de Montréal 5-0
(1-0, 2-0, 2-0)
Red Wings de Détroit Forum de Montréal


26 avril Red Wings de Détroit 6-2
(0-0, 2-1, 4-1)
Canadiens de Montréal Olympia Stadium


Demi-finales[modifier | modifier le code]

New York contre Toronto[modifier | modifier le code]

Premiers et deuxièmes de la saison régulière, les Rangers de New York et les Maple Leafs de Toronto se rencontrent en demi-finales de la Coupe Stanley. Six rencontres sont nécessaires aux Maple Leafs pour éliminer les Rangers alors qu'aucune des deux équipes ne parvient à s'imposer sur la glace de l’autre équipe. Nick Metz donne la victoire à Toronto alors qu'il reste six secondes de jeu dans le match numéro 6 de la série[7].

21 avril Maple Leafs de Toronto 3-1
(2-1, 1-0, 0-0)
Rangers de New York Maple Leaf Gardens


22 avril Rangers de New York 2-4
(0-2, 0-0, 2-2)
Maple Leafs de Toronto Madison Square Garden
14 696 spectateurs


24 avril Rangers de New York 3-0
(0-0, 2-0, 1-0)
Maple Leafs de Toronto Madison Square Garden


28 avril Maple Leafs de Toronto 2-1
(0-0, 0-0, 2-1)
Rangers de New York Maple Leaf Gardens
15 624 spectateurs


29 avril Rangers de New York 3-1
(2-0, 0-0, 1-1)
Maple Leafs de Toronto Madison Square Garden


31 avril Maple Leafs de Toronto 3-2
(1-0, 1-0, 1-2)
Rangers de New York Maple Leaf Gardens


Boston contre Détroit[modifier | modifier le code]

Détroit gagne la série 2 matchs à 0.

29 avril Bruins de Boston 4-6
(1-3, 1-2, 2-1)
Red Wings de Détroit Boston Garden


31 avril Red Wings de Détroit 3-1
(1-1, 0-0, 2-0)
Bruins de Boston Olympia Stadium


Finale[modifier | modifier le code]

Après trois rencontres, les Maple Leafs sont menés 3 matchs à 0. Hap Day l'entraîneur de l'équipe décide de bouleverser son équipe en choisissant de mettre sur le banc Gordie Drillon, Hank Goldup et Bucko McDonald pour faire jouer Don Metz, Gaye Stewart et Ernie Dickens. Cette décision réveille les autres joueurs des Maple Leafs qui renversent la situation et remportent les quatre rencontres suivantes pour gagner la Coupe Stanley[13]. C'est la première fois qu'un tel retournement de situation se passe au hockey sur glace[14] dans le sport professionnel Nord-Américain. Lors du cinquième match de la finale, Syl Apps inscrit deux buts et trois passes pour cinq points[14]. Dans les buts de Toronto, Turk Broda ne concède que sept buts lors des quatre dernières rencontres de la finale[15].

4 avril Maple Leafs de Toronto 2-3
(2-2, 1-0, 0-0)
Red Wings de Détroit Maple Leaf Gardens
14 185 spectateurs


7 avril Maple Leafs de Toronto 2-4
(0-2, 1-0, 1-2)
Red Wings de Détroit Maple Leaf Gardens


9 avril Red Wings de Détroit 5-2
(2-2, 2-0, 1-0)
Maple Leafs de Toronto Olympia Stadium
13 000 spectateurs


12 avril Red Wings de Détroit 3-4
(0-0, 2-2, 1-2)
Maple Leafs de Toronto Olympia Stadium
13 600 spectateurs


14 avril Maple Leafs de Toronto 9-3
(2-0, 5-0, 2-3)
Red Wings de Détroit Maple Leaf Gardens


16 avril Red Wings de Détroit 0-3
(0-0, 0-1, 0-2)
Maple Leafs de Toronto Olympia Stadium


18 avril Maple Leafs de Toronto 3-1
(0-0, 0-1, 3-0)
Red Wings de Détroit Maple Leaf Gardens


Références[modifier | modifier le code]

(fr) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en français intitulé « Saison 1941-1942 de la LNH » (voir la liste des auteurs).
  1. « Boston bat Hawks », La Patrie,‎ , p. 23 (lire en ligne)
  2. « Chicago blanchit Boston », La Patrie,‎ , p. 23 (lire en ligne)
  3. « Brimsek et Bruce, les héros de la victoire des Bruins », La Patrie,‎ , p. 23 (lire en ligne)
  4. « Le Canadien perd la première du détail à Détroit, 2-1 », La Patrie,‎ , p. 22 (lire en ligne)
  5. Horace Lavigne, « Brillante victoire du Canadien sur le Détroit par 5-0 », La Patrie,‎ , p. 22 (lire en ligne)
  6. « Le Canadien craque dans la 3e période et perd 6 à 2 », La Patrie,‎ , p. 22 (lire en ligne)
  7. a et b « Nick Metz donne la victoire aux Leafs de Toronto », La Patrie,‎ , p. 22 (lire en ligne)
  8. a et b « Toronto défait Rangers deux fois », La Patrie,‎ , p. 23 (lire en ligne)
  9. « Rangers battent Toronto 3-0 », La Patrie,‎ , p. 23 (lire en ligne)
  10. a et b « Battus, samedi, à Toronto, les Rangers gagnent, hier », La Patrie,‎ , p. 22 (lire en ligne)
  11. « Les Red Wings prennent la première sur les Bruins », La Patrie,‎ , p. 23 (lire en ligne)
  12. « Les Red Wins éliminent les Bruins en deux parties », La Patrie,‎ , p. 23 (lire en ligne)
  13. Diamond 1998, p. 266
  14. a et b (en) Joe Pelletier, « 1942 Stanley Cup - Toronto Maple Leafs », sur www.greatesthockeylegends.com, (consulté le 16 mai 2012)
  15. Diamond 1998, p. 148
  16. (en) Steve Lansky, « 1942 Stanley Cup Playoff boxscores », Big Mouth Sports,‎
  17. « Les Red Wings ont de nouveau raison des Leafs, 4 à 2 », La Patrie,‎ , p. 22 (lire en ligne)
  18. « Les Red Wings virtuellement champions de l'univers », La Patrie,‎ , p. 22 (lire en ligne)
  19. « Jack Adams s'attaque à l'arbitre et est suspendu », La Patrie,‎ , p. 22 (lire en ligne)
  20. « Toronto triple le score du Détroit, qui mène par 3 2 », La Patrie,‎ , p. 22 (lire en ligne)
  21. « Toronto égale les chances et est maintenant favori », La Patrie,‎ , p. 24 (lire en ligne)
  22. « Les Leafs sont les nouveaux monarques du hockey pro. », La Patrie,‎ , p. 24 (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Dan Diamond, Total Hockey: The Official Encyclopedia of the National Hockey League, Total Sports, , 1879 p. (ISBN 978-0836271140)