Séries éliminatoires de la Coupe Stanley 1930

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Séries éliminatoires 1930

Ligue nationale de hockey
Vainqueur Canadiens de Montréal
Finaliste Bruins de Boston
Nombre d'équipes 6
Nombre de tours 3

Les séries éliminatoires de la Coupe Stanley 1930 font suite à la saison 1929-1930 de la Ligue nationale de hockey. Les Canadiens de Montréal remportent la Coupe Stanley après avoir battu en finale les Bruins de Boston en 2 matches.

Contexte et déroulement des séries[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif[modifier | modifier le code]

Quarts de finale Demi-finales Finale
  20, 22, 25 et 27 mars   1er et 3 avril
 
Maroons de Montréal 1
    Bruins de Boston 3  
28 et 30 mars
Bruins de Boston 0
23 et 26 mars
    Canadiens de Montréal 2
Black Hawks de Chicago 2  
Canadiens de Montréal 3  
Canadiens de Montréal 2
20 et 23 mars
    Rangers de New York 0
Sénateurs d'Ottawa 3
Rangers de New York 6


Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Black Hawks de Chicago contre Canadiens de Montréal[modifier | modifier le code]

Les Canadiens battent les Black Hawks 1-0 lors du premier match joué à Chicago. Lors du match retour, les Black Hawks mènent 2-1 à l'issue des 60 minutes de temps réglementaire. Les deux équipes étant à égalité 2 buts partout sur l'ensemble des deux matches, il faut jouer des prolongations pour les départager. Après 11 minutes et 53 secondes lors de la 3e prolongation, Howie Morenz égalise pour les Canadiens et permet à son équipe de se qualifier pour les demi-finales.

23 mars Chicago 0-1
(0-0, 0-0, 0-1)
Montréal Chicago Stadium
17 746 spectateurs


26 mars Montréal 2-2 (3 pr)
(0-1, 1-1, 0-0, 0-0, 0-0, 1-0)
Chicago Forum de Montréal


Sénateurs d'Ottawa contre Rangers de New York[modifier | modifier le code]

Les Rangers battent les Sénateurs 6 buts à 3.

20 mars Ottawa 1-1
(0-1, 0-0, 1-0)
New York Auditorium d'Ottawa


23 mars New York 5-2
(0-1, 2-0, 3-1)
Ottawa Madison Square Garden


Demi-finales[modifier | modifier le code]

Maroons de Montréal contre Bruins de Boston[modifier | modifier le code]

Les Bruins battent les Maroons 3 matches à 1.

20 mars Montréal 1-2 (3 pr)
(0-0, 1-1, 0-0, 0-0, 0-0, 0-1)
Boston Forum de Montréal


22 mars Montréal 2-4
(0-0, 3-0, 1-2)
Boston Forum de Montréal
12 500 spectateurs


25 mars Boston 0-1 (2 pr)
(0-0, 0-0, 0-0, 0-0, 0-1)
Montréal Boston Madison Square Garden


27 mars Boston 5-1
(1-0, 1-0, 3-1)
Montréal Boston Madison Square Garden
16 500 spectateurs


Canadiens de Montréal contre Rangers de New York[modifier | modifier le code]

Les Canadiens battent les Rangers 2 matches à 0.

28 mars Montréal 2-1 (4 pr)
(0-1, 1-0, 0-0, 0-0, 0-0, 0-0, 1-0)
New York Forum de Montréal


30 mars New York 0-2
(0-2, 0-0, 0-0)
Montréal Madison Square Garden
18 000 spectateurs


Finale[modifier | modifier le code]

Les Canadiens de Montréal battent les Bruins de Boston en 2 matches et remportent la Coupe Stanley.

1er avril Boston 0-3
(0-0, 0-2, 0-1)
Montréal Boston Madison Square Garden
17 000 spectateurs


3 avril Montréal 4-3
(2-0, 2-1, 0-2)
Boston Forum de Montréal
13 000 spectateurs


Effectif vainqueur[modifier | modifier le code]

La liste ci-dessous présente l'ensemble des joueurs ayant le droit de faire partie de l'effectif officiel champion de la Coupe Stanley.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h (en) « Montréal Canadiens Stanley Cup Champions 1930 », sur http://bigmouthsports.com/ (consulté le 28 décembre 2014)
  2. (en) Marc T. McNeil, « Boston triumphs over Maroons in first play-off », The Gazette, vol. CLIX, no 69,‎ , p. 18 (lire en ligne).
  3. (en) Marc T. McNeil, « Boston triumphs as Thompson holds off Maroons rally », The Gazette, vol. CLIX, no 71,‎ , p. 16 (lire en ligne).
  4. (en) Marc T. McNeil, « Wilcox wins game for Maroons with goal in overtime », The Gazette, vol. CLIX, no 73,‎ , p. 14 (lire en ligne).
  5. (en) Marc T. McNeil, « Boston captures series by 5 to 1 win over Maroons », The Gazette, vol. CLIX, no 75,‎ , p. 18 (lire en ligne).