Rue Saint-Louis (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rue Saint-Louis
Image illustrative de l’article Rue Saint-Louis (Québec)
Situation
Coordonnées 46° 48′ 39″ nord, 71° 12′ 32″ ouest
Pays Drapeau du Canada Canada
Ville Québec
Début Place d'Armes
Fin Porte Saint-Louis
Morphologie
Longueur 500 m

La rue Saint-Louis est l'une des plus anciennes rue de la ville de Québec.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Cette voie d'orientation est-ouest s'étend de la terrasse Dufferin à la porte Saint-Louis, continuant ensuite sous le nom de Grande Allée puis de chemin Saint-Louis[1].

Elle est légèrement courbée et longue de 500 m. Les numéros civiques vont de 1 à 100, partant de la terrasse Dufferin.

Historique[modifier | modifier le code]

Son nom rappelle qu'à l'origine elle était la voie d'accès au château Saint-Louis.

Son origine remonte au XVIIe siècle alors qu'un chemin relie le fort Saint-Louis à Sillery et Cap-Rouge[2].

C'est dans une maison de la rue Saint-Louis que le lieutenant-général des armées en Nouvelle-France, Louis-Joseph de Montcalm, est décédé le . Démolie, elle a été remplacée en 1870 par celle dont le numéro civique est le 47. Une plaque commémorative y est apposée.

C'est également sur la rue Saint-Louis que se trouvait le premier hôtel de ville permanent de Québec (1840-1896), la maison Dunn, au numéro civique 78. À cet endroit se trouvent, depuis 1899, les maisons en rangées Alexandre-Chauveau[3]. Une plaque le rappelle[4]. 46° 48′ 37″ N, 71° 12′ 34″ O

Adresses[modifier | modifier le code]

La rue Saint-Louis est bordée par des bâtiments dont certains font partie du patrimoine culturel[5] :

Liste de bâtiments de la rue Saint-Louis
no  Côté Photo Notes
5 Sud Restaurant Le Petit Chateau 03.jpg Restaurant Le Petit Chateau. Construit vers 1960[6].
12 Nord Ministère des Finances Building.jpg Édifice Gérard-D.-Levesque. Construit de 1883 à 1887. Siège du ministère des Finances et ancien palais de justice de Québec[7].
17 Sud Maison Maillou 17.JPG Maison Maillou. Construite en 1736. Siège de la Chambre de commerce et d'industrie de Québec depuis 1960[8].
25 Sud Maison du Duc-de-Kent - 05.jpg Maison du Duc-de-Kent. Construite en 1648. Abrite le consulat général de France à Québec entre 1980 et 2015[9].
26 Nord Maison, 26 rue Saint-Louis, Québec façade principale 11-d.na.civile-87-2885.jpg Construite en 1844. Fut habitée par Jean-Thomas Taschereau[10].
28-32 Nord 49-51, rue des Jardins - 32, rue Saint-Louis.jpg Construit en 1855. Fut occupé par le Temple maçonnique de Québec[11].
33,
35,
39
Sud Les Maisons de Beaucours - 01.jpg Les Maisons de Beaucours. Construites en 1997-1998. Ancien site de l'hôtel Saint-Louis[12].
34 Nord Maison François-Jacquet-Dit-Langevin 18.JPG Maison François-Jacquet-Dit-Langevin. Construite en 1675. Agrandie en 1690, 1795, 1818–1820. Réaménagée à l'intérieur en 1898. Surélevée en 1898. Restaurée en 1958[13]. Fut propriété de Philippe Aubert de Gaspé en 1815-1816. Abrite le restaurant Aux Anciens Canadiens depuis 1966[14].
38 Nord 38, rue Saint-Louis.jpg Frontenac House. Construite en 1848-1849. Fut habitée par Louis de Gonzague Baillargé et René-Édouard Caron[15].
40-42 Sud Rue Saint-Louis - Quebec 51.JPG Construit vers 1825[16].
41,
41 ½,
43
Sud 41-43, rue Saint-Louis - 04.jpg [17].
44 Nord Maison John-Grout - 01.jpg Maison John-Grout. Construite vers 1825[18].
46 Nord 46, rue Saint-Louis, Quebec 01.JPG Construit en 1782. Fut habité par plusieurs notables dont Joseph Bouchette, Simon McTavish, Elzéar-Henri Juchereau Duchesnay, Henri-Elzéar Taschereau et Louis-Joseph-Alfred Simard[19].
47 Sud 47, rue Saint-Louis.jpg Construit en 1870[20].
47-A Sud 47 A, rue Saint-Louis - 01.jpg [21].
48-50 Nord 48, rue Saint-Louis.jpg Construit vers 1832. Fut occupé par plusieurs notables dont Ulric-Joseph Tessier, Louis de Gonzague Baillargé et Charles-Alphonse-Pantaléon Pelletier[22].
49-49 ½ Sud 49, rue Saint-Louis - 01.jpg Construit vers 1870[23].
51 Sud 51, rue Saint-Louis - 02.jpg Construit vers 1870[24].
52 Nord Maison, 52 rue Saint-Louis, Québec façade 11-d.na.civile-87-2896.jpg Maison William-Henderson. Construite en 1819 [25].
53-55 Sud 53-55, rue Saint-Louis - 08.jpg Construit en 1925[26].
54 Nord 54, rue Saint-Louis.jpg Construit en 1831. Fut la propriété de Jean-François-Joseph Duval[27].
56 Nord Maison, 56 rue Saint-Louis, Québec façade 11-d.na.civile-87-2897.jpg Maison Aylwin. Construite en 1830. Fut la propriété de Jean-François-Joseph Duval[28].
57-57A Sud Mess Hall 2 and Shed - 04.jpg Ancienne salle à manger 2 et remise. Construit en 1750[29].
57-63 Sud 57-63 rue Saint-Louis Quebec - 23.JPG Maison Péan-de-Livaudière
58 Nord 58, rue Saint-Louis.jpg Construit en 1830–1831. Fut la résidence de Charles Baillairgé[30].
60 Nord Maison Cremazie 03.jpg Maison Crémazie. Construite en 1830–1831[31].
62-66 Nord 62-66, rue Saint-Louis 01.jpg Maison Narcisse-Fortunat-Belleau. Construit en 1827–1829. Fut la propriété de William Power, Narcisse-Fortunat Belleau, Charles Joseph Alleyn et Jean-Docile Brousseau[32].
63-63A Sud 57-63 rue Saint-Louis Quebec - 03.jpg Ancien mess no 1. Construit en 1750[33].
65-67 Sud Maisons, 65-67 rue Saint-Louis, Québec façades 11-d.na.civile-75-1833.jpg [34].
68-68 ½ Nord 68, rue Saint-Louis.jpg St. George House. Construit en 1815-1816[35].
70 Nord 70, rue Saint-Louis.jpg Construit en 1815-1816. Fut la propriété de Ulric-Joseph Tessier et Alexandre Chauveau[36].
72 Nord 72 - 74, rue Saint-Louis.jpg Maison Charles-Baillairgé. Construite en 1890. Fut la propriété de Charles Baillairgé[37].
73 Sud 73, rue Saint-Louis - 05.JPG Construit en 1880[38].
74 Nord 72 - 74, rue Saint-Louis.jpg Maison Catherine-Hasting. Construite en 1890[39].
75 Sud 75, rue Saint-Louis.jpg Construit en 1936[40].
76 Nord 57-59, rue Sainte-Ursule - 76, rue Saint-Louis - 09.jpg Construit en 1828[41].
77 Sud 77, rue Saint-Louis.jpg Construit en 1900[42].
78, 80, 82, 84 Nord Maisons en rangee Alexandre-Chauveau 05.JPG Maisons en rangée Alexandre-Chauveau. Construites en 1899[43].
79 Sud 79, rue Saint-Louis.jpg Construit en 1900[44].
81 Sud 81, rue Saint-Louis.jpg Construit en 1850[45].
83-85 Sud Rue D-Auteuil - rue Saint-Louis.jpg Construit en 1856. Fut habité par Adolphe-Basile Routhier[46],[47],[48].
86 Nord 10727-Maison Michel-Cureux - 001.JPG Maison Michel-Cureux. Construite en 1729. Surélevée en 1897. Restaurée en 1968[49].
87 Sud Maison Sewell 05.jpg Maison Sewell. Construite en 1803-1804. Fut la propriété de Jonathan Sewell[50].
88-90 Nord 88-90, rue Saint-Louis - 01.jpg Construit en 1900[51].
97 Sud Québec Garrison Club, National Historic Site of Canada, front view.jpg Cercle de la Garnison de Québec. Construit en 1816. Originellement le Bureau des ingénieurs royaux britanniques[52].
100 Nord Poudriere de l Esplanade - 17.jpg Poudrière de l'Esplanade

Monuments[modifier | modifier le code]

À l'intersection de la côte de la Citadelle, se trouve le monument aux Conférences de Québec. Dévoilé en 1998, il rappelle la tenue de deux rencontres : la Conférence de Québec (1943) et la Seconde Conférence de Québec (1944). Le monument comprend les bustes de Winston Churchill et de Franklin Delano Roosevelt[53]. 46° 48′ 34″ N, 71° 12′ 40″ O

Dans le parc de l'Esplanade, il y a le monument des héros de la guerre de Boers[54].

Un monument devrait remplacer l'arbre au boulet de la rue Saint-Louis, à l'angle de la rue du Corps-de-Garde, abattu par la Ville en 2021[55].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Commission de toponymie du Québec
  2. Ville de Québec
  3. patrimoine-culturel.gouv.qc.ca
  4. patrimoine-culturel.gouv.qc.ca
  5. Mensuel.ca
  6. « 5, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  7. « Ancien palais de justice de Québec », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  8. « Maison Jean-Maillou », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  9. « Maison du Duc-de-Kent », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  10. « 26, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  11. « 32, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  12. « Les Maisons de Beaucours », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  13. « Maison François-Jacquet-Dit-Langevin », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  14. « Maison François-Jacquet-Dit-Langevin », sur Ville de Québec
  15. « 38, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  16. « 40-42, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  17. « 41-43, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  18. « Maison John-Grout », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  19. « 46, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  20. « 47, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  21. « 47 A, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  22. « 48-50, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  23. « 49-49 1/2, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  24. « 51, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  25. « Maison William-Henderson », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  26. « 53-55, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  27. « 54, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  28. « Maison Aylwin », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  29. « 57-59 A, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  30. « 58, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  31. « Maison Crémazie », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  32. « 62, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  33. « 63, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  34. « 65-67, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  35. « 68-68 1/2, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  36. « 70, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  37. « Maison Charles-Baillairgé », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  38. « 73, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  39. « Maison Catherine-Hasting », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  40. « 75, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  41. « 76, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  42. « 77, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  43. « Maisons en rangée Alexandre-Chauveau », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  44. « 79, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  45. « 81, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  46. « 85, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  47. patrimoine-culturel.gouv.qc.ca
  48. ville.quebec.qc.ca
  49. « Maison Michel-Cureux », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  50. « Maison Sewell », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  51. « 88-90, rue Saint-Louis », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  52. « Cercle de la Garnison de Québec », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  53. capitale.gouv.qc.ca
  54. « Société historique de Québec - Les Braves de l'Afrique du Sud La guerre des Boers a eu lieu en Afrique du Sud de 1899 à 1902. Elle opposait l'État libre d'Orange et la république sud-africaine du Transvaal à l'Angleterre. C'était donc la première fois que les Canadiens étaient appelés à aller défendre la «mère patrie». Cependant, tous ne l'entendaient pas ainsi. En effet, l'appel sera entendu surtout par les anglophones et quelque 1000 Canadiens y répondront, dont plusieurs volontaires de la ville de Québec. Onze de ces Québécois y laisseront leur vie. Pour leur rendre hommage, un monument sera érigé sur l'Esplanade située au coin des rues Saint-Louis et D'Auteuil. Inauguré en 1905, il est l'œuvre de l'artiste Hamilton Plantagenet MacCarthy. Il s'agit d'un soldat inconnu tenant le drapeau Red Ensign. Il est posé sur un piédestal de granit qui repose lui-même sur une base de quatre niveaux de pierres bossagées en grès vert de Sillery. Aux quatre coins, quatre mortiers. Sur une des plaques, les noms des onze soldats morts au combat sont inscrits. Au-delà de sa signification, ce monument revêt une curiosité digne de mention. L'année précédente, on démolissait la tour Martello No 3 pour permettre l'érection du pavillon McKenzie de l'hôpital Jeffery Hale du boulevard Saint-Cyrille (auj. boulevard René-Lévesque Est). Les pierres de la base de grès du monument proviennent de la démolition de cette tour Martello. Ce monument rappelle donc également, bien que de façon informelle, un important élément disparu du système défensif de Québec. Photographie : Le monument de la guerre des Boers, Jacques Lanciault. | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le )
  55. Zone Société- ICI.Radio-Canada.ca, « L'arbre au boulet sera abattu et transformé en oeuvre d'art », sur Radio-Canada.ca (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]