Place d'Armes (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Place d'Armes
Image illustrative de l’article Place d'Armes (Québec)
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Ville Québec
Arrondissement La Cité-Limoilou
Quartier Vieux-Québec–Cap-Blanc–colline Parlementaire
Histoire
Création Entre 1640 et 1648
Ouverture 1865 (en tant que parc)
Localisation
Coordonnées 46° 48′ 45″ nord, 71° 12′ 21″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Place d'Armes

Géolocalisation sur la carte : Ville de Québec

(Voir situation sur carte : Ville de Québec)
Place d'Armes

La place d'Armes est une place du Vieux-Québec située au nord du château Frontenac[1].

Description[modifier | modifier le code]

Place d'Armes, vue du sud, en hiver.

La place d'Armes s'inscrit dans un trapèze bordé au nord par la rue Sainte-Anne, au sud par la rue Saint-Louis, à l'est par la rue du Fort et à l'ouest par la rue du Trésor. Elle couvre une surface de 5 000 m2.

Au centre s'élève le monument à la Foi, d'une hauteur de 12 m[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La place d'Armes a été créée entre 1640 et 1648 par le gouverneur Montmagny pour servir de lieu d'exercice militaire[3].

Après la construction de la Citadelle, en 1830, elle perd sa fonction militaire[4]. On la ceinture d'une chaîne en 1832 afin de protéger la pelouse. En 1865, elle devient un parc public, avec vasque au centre.

On y érige, en 1915, le monument de la Foi pour commémorer le tricentenaire de l'arrivée des Récollets à Québec[5].

Attraits[modifier | modifier le code]

La place d'Armes est entourée de bâtiments remarquables, dont le Château Frontenac, au sud, l'ancien palais de justice et la cathédrale anglicane de la Sainte-Trinité, à l'ouest.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :