Redjep Mitrovitsa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Redjep Mitrovitsa
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinctions

Redjep Mitrovitsa est un acteur français d'origine kosovare. Né en 1959, Il intègre la troupe de la Comédie Francaise en 1989 pour y jouer les rôles de Lorenzaccio et de Hamlet dans les mises en scènes de Georges Lavaudant. En 1990, il reçoit le Molière de la révélation théâtrale pour son interprétation de Lorenzo de Médicis. Nommé Chevalier des Arts et des Lettres en 1993, puis Chevalier de l'Ordre National du Mérite en 1999, son interprétation des Carnets de Vaslav Nijinski mis en scène par Isabelle Nanty lui vaut, en 2009, d'être récompensé pour avoir créé l'un des plus beaux monologues du XXIe siècle.

Formation[modifier | modifier le code]

1976 Cour Simon / Béatrice Lord

1980-82 Théâtre du Miroir / Daniel Mesguich

1982 Théâtre-école du Théâtre Blanc / Gérald Robard

1983-84 Ouvroir de Chaillot / Antoine Vitez / Madeleine Marion

1982-99 Cours de chant / Miria Sévriez / Martine Viard / Joan Pickens

1982-2008 Cours de diction / Jacques Thomas / Michel Bernardy

1985 Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris / Claude Régy

2019 Stage de perfectionnement à la caméra / CEFPF / Bruno Putzulu

2019 Stage "Le jeu et le doublage " / Compagnie Vagabond-Le Magasin

Théâtre[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1981 La Vie de Berlioz / Jacques Trébouta / Raoul
  • 1981 Le Roi Lear / W. Shakespeare / m e s Daniel Mesguich / Edgar
  • Cour d' honneur du Palais des Papes / Festival d'Avignon /
  • Captation de Jean-Marie Coldefy
  • 1982 Le Château / F. Kafka / Jean Kerchbron / Schwarzer
  • 1983 Une Péniche nommée " Réalité " / Paul Seban / Le jeune homme saoul
  • 1985 L'Aube / E. Wiesel / Miklós Jancsó / Elisha
  • 1985 Les Travailleurs de la mer / V. Hugo / Edmond Séchan / Ebénézer
  • 1985 La Pièce montée / Patrick Tringale / Le marié
  • 1986 Electre / Sophocle / m e s Antoine Vitez / Oreste
  • Théâtre Nat.de Chaillot / Captation de Hugo de Santiago
  • 1989 Trois années / Fabrice Cazeneuve / Le prêtre
  • 1989 les Jupons de la Révolution / Maroun Bagdadi / Héron
  • 1990 La Note bleue / Andrej Zulawski / Alexandre Dumas fils
  • 1990 Lorenzaccio / A. de Musset / m e s Georges Lavaudant
  • Théâtre Mogador / Captation d'Alexandre Tarta
  • 1991 Un Bout de Challenger / Aleksandr Surin / Letev
  • 1991 Juste avant l'orage / Bruno Herbulot / Romain
  • 1992 L'Instinct de l'ange / Richard Dembo / l'ami violoniste
  • 1996 Un Air si pur / Yves Angelo / Anton Moss
  • 1997 Disparus / Gilles Bourdos / Jacques Mornard
  • 2001 Bosnia Airlines / Dominique Vittorsky / Iiljir

Lectures publiques et enregistrements radiophoniques[modifier | modifier le code]

1986 Cendres / J.F. Hel Guedj / France Culture

1988 Speakers / D. Levaillant / France Culture ( Prix Italia )

1990 Le Souper / A. de Musset / France Culture

1991 Les Chants de Maldoror / Lautréamont / Thélème Editions

1991 Les Aventures singulières / H. Guibert / Thélème Editions

1994 Eloge de la folie / Erasme / Auditorium du Louvre

1996 Carnets / V. Nijinski / Adaptation scénique d'Isabelle Nanty

Tournée internationale / France culture

1998 L'Apprentissage / J.L.Lagarce / Théâtre Ouvert

1998 Dernière nuit sur la terre / Bill T. Jones

Maison des Arts et de la Culture de Créteil

1998 Prostitués / F. Béhard / Petit Odéon

1998 Poèmes / A. Vitez / Jardin des Teinturiers / Festival d'Avignon

1998 Carte blanche à Théâtre Ouvert:

Jours de rien / Y. Apperry

Comment cela est-il arrivé ? / J. Lacoste

1998 Siegmund et Sieglinde / T. Mann

Adaptation scénique de Lukas Hemleb

Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet

1999 Paradoxe du ciel nocturne / Y. Apperry

1999 L'Eneîde / Homère

Adaptation scénique de Brigitte Jaques-Wajeman

Auditorium du Louvre / Festival de Marseille

1999 Rapt et ravissement / C.L-Combet / France Culture

1999 Rèves / A. Tabucchi / France Culture

1999 Journal / F. Kafka / France Culture

2000 L'Apocalypse / Saint Jean / Auditorium du Louvre

2000 Le Naufragé / T.Bernhard / France Culture

2000 L'élégant profil d'une Bugatti sous la lune / J.Audureau

France Culture

2000 Discours sur le colonialisme / A. Césaire

Théâtre Artistic-Athévains / Assemblée nationale / Paris

2001 Correspondance P.P. Pasolini / M. Callas

Hôtel de ville de Paris

2001 Poésies / I. Kadaré / Maison de la Poésie / Paris

2002 Poésies / J. Cocteau

Accompagné par Alexandre Tharaud / B.N.F

2003 Mercure apocryphe Y. Apperry

Adaptation scénique de Lisa Wûrmser / Petit Odéon

2006 Malone meurt / S. Beckett / Théâtre de Vienne

2008 La Divine Comédie / Dante
Adaptation scénique de Valérie Dréville

Cour d' honneur du Palais des Papes / Festival d'Avignon

Hana no Michi ou le sentier des fleurs / Y. Allegret

Adaptation scénique de Yan Allegret

Chartreuse de Villeneuve-Lès-Avignon / Théâtre Paris-Villette / France Culture

2009 Vers l'Ange / Correspondance R.M. Rilke / Lou A. Salomé

Adaptation scénique de Michel Itty

Colloques de Cerisy

2010 La Marche funèbre, le Condamné à mort, Chant d'amour / J. Genet

Adaptation scénique de Gauthier Morax

Couvent des récollets / Paris / Tournée internationale / France Culture

2011 Correspondance P. Claudel / J.L.Barrault

Adaptation scénique de Julie Recoing

Atelier des Grands-Augustins / Paris

2013 Etudes de tristesse / C.D. Lvowski

Festival de Clermond-Ferrand

Le Pont / I. Kadaré / Adaptation scénique de Simon Pitaqaj

Maison des Métallos

2016 Ni dieu ni maître, une histoire de l'anarchisme

Direction artistique: Tancrède Ramonet

Direction de stages de formation : proposition pedagogique[modifier | modifier le code]

Du corps de l'écriture au corps du rôle[modifier | modifier le code]

Il n'est pour nous de théâtre que le théâtre de l'acteur. Un acteur inventif, rigoureux, responsable.

Avec lui, nous aborderons les figures du jeu, les variant, les critiquant, les déclinant par des exercices d'interprétation et des travaux de mise en scène.

Nous étudierons comment se saisir de l'écriture ( sa forme, son style, son rythme, sa mélodie, l'articulation de son discours, son agencement ) pour en induire, à son image, la structure à venir et la construction du rôle.

Depuis cette observation de l'écriture et par son exercice, nous verrons comment puiser dans son corps même et dans sa spécificité, les forces, les armes qui s'y trouvent, pour que celles-ci accompagnent l'acteur vers le meilleur de lui-même, dans son incarnation et dans sa sensibilité d'aujourd'hui.

Car c'est bien de cela qu'il s'agit : glisser du corps de l'écriture au corps du rôle, tout en privilégiant chez l'acteur, face à tout système, son bien le plus cher : sa singularité. Ainsi allierons-nous les nécessité de la technique aux facéties de l'invention et aux accidents du plaisir. Passion du texte, passion du jeu, alliées à celle du geste. Et puis, dans cet élargissement humain dont le théâtre est la vocation, nous nous serons rencontrés là.

Stages de formation[modifier | modifier le code]

1982 G. Flaubert / Ateliers de recherche et de réalisation théâtrale

Maison des Arts et de la Culture de Créteil

1985 Professeur à l'école de la rue Blanche / Paris

1987 S. Beckett / Studio Le Regard du Cygne / Paris
1988 Corneille / Université Panthéon-Sorbonne / Paris

1990 Molière et Brecht / Lycée Molière / Paris

1992 Professeur au CNAC / Centre Georges Pompidou

1993 Professeur à l' ENSATT / Lyon

1998 Racine et Claudel / Cours Florent / Paris

1998 Noeuds: do you love me? / R.D.Laing

Jeunes Talents Cannes 98 / Cloître St-Louis / Festival d'Avignon

1999-2000 Molière et l'alexandrin classique

Le Tartuffe, Dom Juan, le Misanthrope / ERAC / Cannes

2001 L'Ecole des femmes et Les Femmes savantes / Molière

Théâtre de l'Ephéméride / Val de Reuil

2002 Phèdre / Racine / Yannis Ritsos / Comédie de Reims

2004 Les Fâcheux / Molière / Conservatoire de Bordeaux

2005 Andromaque / Racine / CDN de St Etienne

2006 Le Bourgeois gentilhomme / Molière / ESAD / Paris

2007 L'Ecole des maris / Molière / Conservatoire d'orléans

2008 Phèdre / Marina Tsvetaeva / La Réplique / Marseille

2009 Le Tartuffe / Molière / Conservatoire de St Etienne

2011 Carnets / Vaslav Nijinski / C.D.C de Toulouse

2011 Hernani / Victor Hugo et l'alexandrin romantique

La Réplique / Marseille
2012 Reducto absurdum de toute expérience humaine / Sandrine Roche

C.D.C de Toulouse

2014 Depuis Hugo jusqu'au Théâtre des idées

Conservatoires d'Orléans et de Tours

2015 Le Dom Juan / Molière ou le sourire de Meyerhold

La Réplique / Marseille

2016-17 Professeur à l'école du Théâtre Darius Milhaud / Paris

Mises en scène[modifier | modifier le code]

Parallèlement à sa carrière d’artiste dramatique, Redjep Mitrovitsa engage son activité de metteur en scène au sein de la Compagnie Champ-Libre qu’il fonde en 1982.

Sa première mise en scène est celle de Histoire de l’œil de Georges Bataille au Théâtre du Quai de la Gare, à Paris.

En 1983, à l’instigation d’Antoine Vitez, c’est la pièce de Michel Vinaver Dissident, il va sans dire  accompagnée d’un bref monologue de C. Stanislavski " De même que la mer Pontique..."  qu’il met également en scène au Théâtre du Quai de la Gare. Le spectacle est repris la saison suivante.

De 1983 à 1985, il réalise des ateliers de mise en scène pour enfants au Théâtre des Quartiers d’Ivry.

En 1986, il dirige le danseur Michaël Denard dans la mise en scène chorégraphiée par Alain Marty du Journal d’un fou de Gogol au Théâtre Gérard Philipe à St Denis.

C'est en 1989 qu'il met encore en scène Morales relatives d'Alphonse Allais. Spectacle créé et repris la saison suivante au Théâtre Montorgueil, à Paris.

En 1992, il signe la mise en scène du récital de David Légitimus Noir Paris à l'Hôpital Ephémère.

Avec la complicité d'Isabelle Nanty, il initie la création des Carnets de Vaslav Nijinski .  Le spectacle est créé au verger Urbain V, repris à la Chapelle des Pénitents-Blancs au Festival d'Avignon en 1994, au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet en 1995, à l'amphithéâtre de l'Opéra Bastille en 1996 et fait l’objet d’une tournée internationale en Europe occidentale, centrale et orientale.

De même, il initie en 1997, avec la collaboration de Madeleine Marion, la création de textes de Victor Hugo réunis par le poète André du Bouchet sous le titre Egaré dans les plis de l’obéissance au vent , spectacle créé au Petit Odéon et repris à la Maison de la Poésie à Paris.

L’année suivante, à la demande de l’ADAMI, Redjep Mitrovitsa se voit confier la direction des Jeunes Talents Cannes 98. Dix-huit d’entre eux participeront à sa mise en scène des écrits de Ronald David Laing, fondateur de l’antipsychiatrie. Ce spectacle, intitulé  Nœuds : Do you love me ? est présenté au Cloître Saint-Louis dans le cadre du Festival d’Avignon 1998.

Au cours des saisons 1998, 1999 et 2000, il met en scène l’intégralité du Dom Juan, du Tartuffe et du Misanthrope de Molière avec les élèves de l' E.R.A.C à Cannes.

Enfin, il met encore en scène le spectacle Glenn by Gould extrait des écrits de Glenn Gould et dont il interprète en 2002 le rôle principal au Théâtre de Chelles, aux Estivales de Perpignan et au T.N.P de Villeurbanne. Il dissout sa compagnie en 2004.

  • 1980 Histoire de l'oeil / Georges Bataille / Théâtre du Quai de la Gare / Paris
  • 1983 Dissident, il va sans dire / Michel Vinaver
  • précédé de De même que la mer Pontique ... / C. stanislavski / Théâtre du Quai de la Gare / Paris
  • 1989 Morales relatives / Alphonse Allais / Théâtre Montorgueil / Paris
  • 1990 Noir Paris. Hopital Ephémère
  • 1998 Nœuds: Do you love me ? / Ronald David Laing / Cloître St Louis / Festival d'Avignon
  • 2002 Glenn by Gould / Rôle de Glenn Gould / Théâtre de Chelles

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • (en) Redjep Mitrovitsa sur l’Internet Movie Database
  • Article de Jean-Pierre Thibaudat Médiapart 2018 :https://blogs.mediapart.fr/jean-pierre-thibaudat/blog/231018/theatre-au-kosovo-22-des-histoires-de-ponts-entre-kadare-et-mitrovitsa
  • Témoignage de G Banu (Président d'honneur de l'Association Internationale des Critiques de Théâtre) : https://www.compagnieliria.com/témoignage-georges-banu/
  • Texte de François Regnault (dramaturge et traducteur) "Je l'ai vu la première fois dans le Don Carlos de Hernani monté par Antoine Vitez. Il était l'enfant-roi juste avant d'être élu Charles Quint, jouant comme un funambule avec le monde avant de le gouverner. Depuis lors, je n'ai cessé d'aller le voir, et je ne suis pas le seul, car ceux qui sont entrés dans le secret de sa fascination, quoiqu'ils ne sachent pas en quoi elle consiste, éprouvent comme le besoin d'en vérifier constamment l'énigme. L'énigme est une grâce insaisissable qui illumine une beauté naturelle, lesquels conduisent toutes deux à une sorte de labyrinthe ou d'autres croient se perdre, mais lorsqu'au lieu d'un monstre redouté vous débouchez dans la clairière qui éclaire et le rôle et la pièce, vous savez gré à cet inspiré de produire en vous cette jubilation théâtrale. Il a joué Lorenzaccio, Hamlet, Nijinski fou, avec une ferveur terrible, et les poëmes les plus étranges de Victor Hugo avec des respirations océaniques telles que le poète devait les entendre aux tables tournantes de Guernesey. Et maintenant, Dom Juan, a qui je me réjouis de le voir mesurer son désir, vérifiant aussi que Redjep ne va si loin dans les arcanes des rôles que parce qu'il se livre avec humilité au travail le plus incessant, très intelligemment et inlassablement."