Cours Simon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le cours Simon, au numéro 14 de la rue La Vacquerie, à Paris.

Le cours Simon, ou cours d'art dramatique René-Simon, est l'un des plus anciens cours français de formation de comédiens de théâtre.

Il est destiné aux comédiens professionnels et, depuis 1983, est installé au no 14 rue La Vacquerie, dans le 11e arrondissement de Paris.

Historique[modifier | modifier le code]

Le cours Simon est fondé en 1925 par René Simon (1898-1971), qui le dirige jusqu'en 1971. La direction est reprise ensuite par Rosine Margat, puis par Chantal Brière à compter de 2010.

Anciennement situé dans le quartier des Invalides[a] du 7e arrondissement de Paris, le cours Simon emménage en 1983 dans le 11e arrondissement, au numéro 14 de la rue La Vacquerie, près du cimetière du Père-Lachaise.

Le cours Simon est un lieu de formation professionnelle, à raison de quinze heures par semaine, préparant au concours du Conservatoire par l'enseignement de diverses techniques théâtrales, autant qu'un lieu de réflexion sur la profession d'acteur, par le questionnement des notions de métier, vocation, talent, célébrité, etc.

On y travaille les auteurs classiques — Aristophane, Racine, Molière, Marivaux, Shakespeare, Kleist, etc. — mais aussi l'esprit français (Feydeau, Achard, Guitry, Courteline, Labiche, etc.) et les auteurs contemporains de toutes nationalités (Steven Berkoff, Sarah Kane, Edward Bond, Bernard-Marie Koltès, Harold Pinter, Rémi De Vos, Dario Fo, Samuel Beckett, Luigi Pirandello, Bertolt Brecht, Anton Tchekhov, etc.)

À titre d'activité de loisir, des classes hebdomadaires sont également proposées aux jeunes (à partir de 8 ans), aux collégiens, aux lycéens et aux adultes.

En 2021, l'équipe pédagogique est constituée de Chantal Brière — qui dirige le cours —, de Cyril Jarousseau, David Sztulman, Diane de La Croix, Christine Hadida-Giua, Cécilia Word, Nicole Poujade et Nicolas Deréatti.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les jeunes comédiens avaient coutume de se retrouver après les cours au café Le Villars, à l'angle de l'avenue du même nom. Le café a disparu depuis lors.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]