Yannis Kokkos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La forme de cet article ou de cette section n’est pas encyclopédique et ressemble trop à un curriculum vitæ. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Modifiez l'article pour aider à le transformer en article neutre et encyclopédique ou discutez-en.

image illustrant un metteur en scène
Cet article est une ébauche concernant un metteur en scène.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Yannis Kokkos
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (72 ans)
AthènesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Yannis Kokkos est un scénographe et metteur en scène grec né le à Athènes (Grèce).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Athènes en 1944, installé en France depuis 1963, Yannis Kokkos est décorateur, scénographe et metteur en scène. Après des études de scénographie à l'École supérieure d'art dramatique de Strasbourg, il réalise, dès 1965, l'espace et les costumes de nombreuses pièces et opéras.

Dès 1969, il collabore avec Antoine Vitez, qu'il accompagne au Théâtre de Chaillot en 1981 ; ils y créent ensemble Le Héron d'AxionovLa Mouette de TchekhovAïda Vaincue de Kalisky. Parallèlement, Yannis Kokkos crée des scénographies pour Jacques Lassalle : Théâtre de chambre de Michel VinaverRemagen d'après Anna Seghers en 1978, Tartuffe en 1991. Pour Pierre-Étienne Heymann : Lux in tenebris et La Mère de Brecht, Jean-Pierre Vincent, Jean-Michel Ribes, etc. En 1976, il fonde avec René Loyon une compagnie dont le nom - Je/Ils - est inspiré d'Adamov, avec laquelle ils signeront la création en 1980 de Voyages avant l'an 40. C'est en 1987 que Yannis Kokkos signe sa première mise en scène, La Princesse Blanche, de Rilke.

Parallèlement à ses activités au théâtre, Yannis Kokkos s'intéresse au « théâtre musical » et à la mise en scène d'opéra dès 1970 ; il accompagne ainsi Jacques Lassalle pour Lohengrin, le Macbeth d'Antoine Vitez en 1984, ou encore L'Oresteia de Iannis Xenakis. Créateur touche-à-tout, Yannis Kokkos s'essaye également au cirque (Paris-Pékin avec Alexis Gruss, 1985), au théâtre de marionnettes, à l'événementiel (Cérémonie d'ouverture des deuxièmes Jeux de la Francophonie en 1994), ou encore à la danse, avec le chorégraphe John Neumeier.

Mise en scène d'opéras (2016 - 2002)[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (octobre 2015).
Découvrez comment la « wikifier ».

Des chefs d'orchestre comme Claudio Abbado, Ricardo Muti , Armin Jordan, Sir Charles Mackeras, Sir Richard Armstrong, Gabrielle Gatti, David Robertson, Sir Eliot Gardiner, Kazuchi Ono, Zubin Mehta, Tugan Sokiev et Valery Gergiev ont dirigé certaines de ces productions.

Scénographie (2004 - 1966)[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (octobre 2015).
Découvrez comment la « wikifier ».

Exposition[modifier | modifier le code]

  • Voir des étoiles - le théâtre de Victor Hugo mis en scène, scénographie de Yannis Kokkos. Mai - juillet 2002. Catalogue aux Editions Actes Sud

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Prague Quadrennial 1987 Results », sur Prague Quadrenniale of performance design and space
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

[1],[2],[3]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. Association C.R.I.S, « Présentation de Yannis Kokkos, artiste de théâtre contemporain - tous ses textes, mises en scène, activités - theatre-contemporain.net », sur www.theatre-contemporain.net (consulté le 28 octobre 2015)
  2. « La Bellone - Maison du Spectacle/House of Performing Arts », sur www.bellone.be (consulté le 28 octobre 2015)
  3. admin, « Yannis Kokkos - biographie », sur Concertclassic (consulté le 28 octobre 2015)