RS-28 Sarmat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

RS-28
Image illustrative de l’article RS-28 Sarmat
Présentation
Type de missile Missile balistique intercontinental
Constructeur Красноярский машиностроительный завод
Développement Bureau d'étude Makeïev
Statut en développement
Caractéristiques
Moteur 1er étage : 4 РД-274 RD-274
Ergols Propergol liquide
Masse au lancement plus de 100 tonnes
Portée sans limite (moins d'une orbite)
Charge utile charge utile estimé à 10 tonnes soit jusqu'à 15 têtes MIRV, 50 Mt maximum au total
Guidage inertiel, GLONASS, Guidage inertiel avec recalage par visée stellaire
Plateforme de lancement Silo à missile

Le RS-28[1] РС-28 Сармат (aussi connu sous le nom de Sarmate ou Satan 2[2]) SS-X-30 est un missile balistique intercontinental de très grande taille développé par la Russie. Ce missile thermonucléaire est propulsé par un moteur-fusée à ergols liquides et possède un dispositif de type mirvage. Il est développé par le Bureau d'étude Makeïev[1] à partir de 2009[3] pour remplacer le SS-18 Satan. Sa grande capacité de charge lui permet d'emporter jusqu'à dix têtes de forte puissance ou quinze têtes de puissance moindre, ou une combinaison de têtes nucléaires et de contremesures conçues pour tromper les défenses antimissiles[4],[5]. C'est une réponse de l’armée russe au programme Prompt Global Strike américain[6].

En février 2014, un officiel de l'armée russe a annoncé que le Sarmate serait prêt à être déployé vers 2020[7]. En mai 2014, une autre source officielle suggérait que le programme allait être accéléré et que selon son opinion il constituerait 100 % des prévisions d'équipements de la Forces des fusées stratégiques de la Fédération de Russie en 2021[6],[8]. Fin 2015 était annoncé un délai dans le calendrier de conception du premier prototype Sarmate[9],[10].

Les premières photographies officielles du RS-28 ont été dévoilées en octobre 2016[11].

Le , Vladimir Poutine a présenté l'avancée des travaux sur les nouvelles armes russes. Il a affirmé que le Sarmat pouvait avoir une portée du périmètre de la Terre en accord avec le traité d'interdiction des armes en orbite (Moins d'une orbite complète permet de ne pas classer l'arme comme "orbitale") ayant une fonction similaire au « système de bombardement orbital fractionné » en service de 1969 à 1983 : Au lieu d'une trajectoire balistique classique, le missile met la charge en orbite pour plonger vers le sol avant le tour complet de la Terre, de ce fait, il affirme pouvoir tirer en passant par le pôle sud pour contourner les défenses actuelles[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Новую тяжелую ракету "Сармат" будут делать в Красноярске Rossiyskaya Gazeta, 2 février 2015.
  2. « La Russie désormais dotée d'un missile capable de raser un pays comme la France », sur BFM TV, (consulté le 26 octobre 2016).
  3. « Перспективная тяжелая МБР РС-28 / ОКР Сармат - SS-X-30 (проект) », sur militaryrussia.ru.
  4. (en) « SS-30 ?? / R-X-? Sarmat New Heavy ICBM », globalsecurity.org (consulté le 17 janvier 2015).
  5. (en) « Russia plans new ICBM to replace Cold War 'Satan' missile », Reuters, (consulté le 17 janvier 2015).
  6. a et b Минобороны рассказало о тяжелой баллистической ракете - неуязвимом для ПРО ответе США
  7. (en) « Sarmat ICBM to be ready by 2020 », (consulté le 17 janvier 2015).
  8. (en) « Russia Fast Tracking "Unique" Missile », The Moscow Times, (consulté le 17 janvier 2015).
  9. (en) « Russian Program to Build World's Biggest Intercontinental Missile Delayed », The Moscow Times,‎ (lire en ligne).
  10. Начало испытаний новой ракеты «Сармат» отложено, 26 juin 2015.
  11. Russia Unveils 1st Image of New Intercontinental Ballistic Missile, 26 octobre 2016.
  12. Anthony Berthelier, « Russie: ce que l'on sait des nouvelles armes "invincibles" de Vladimir Poutine », sur Le HuffPost (consulté le 18 septembre 2018).

Articles connexes[modifier | modifier le code]