Projet:Mathématiques/problème sur un article

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Si vous souhaitez discuter de l'évaluation d'un article, veuillez consulter Discussion Projet:Mathématiques/Évaluation.

Si vous souhaitez au contraire discuter du contenu d'un article particulier, vous pouvez le faire en ajoutant un message ; les participants du projet promettent de réagir rapidement à votre demande.

Ajouter une discussion
Mettez pour titre le titre de l'article concerné.

Sommaire

Théorème de convergence dominée[modifier | modifier le code]

J'ai réalisé une refonte de cette page qui me paraissait pas assez développée. Je souhaiterais vos avis car c'est ma première contribution et je ne sais pas si cela va dans le bon sens ... ou s'il faut remettre l'ancienne version.

Merci

J'ai parcouru rapidement, ca me semble bien mieux. Bravo, et continue ainsi! Valvino (discuter) 31 août 2008 à 21:18 (CEST)

Surjections / Injections / Bijections ...[modifier | modifier le code]

Peut-être un petit approfondissement comportant notamment les preuves et schémas de raisonnement concernant ces sujets de la théorie des ensembles serait-il approprié.

PS: j'ai commencé par ajouter les démonstrations (boites déroulantes) manquantes des propriétés relatives aux surjections cf. discussion.

Cordialement.

Nombre normal[modifier | modifier le code]

Cette page de discussion n'a pas l'air d'attirer les foules, mais je tente... L'article nombre normal prétend qu' « Aucun nombre rationnel n'est normal dans aucune base, puisque la suite de chiffres dans le développement des nombres rationnels est périodique à partir d'un certain rang. » Or, le rationnel 1234567890/9999999999 = 0,1234567890123456789... me semble tout ce qu'il y a de plus normal en base 10. En fait, je penche pour une mauvaise traduction de (en) « No rational number is normal to any base, since the digit sequences of rational numbers are eventually periodic. » Voilà, j'ose pas toucher moi-même les articles de maths, donc si quelqu'un a 5 minutes pour jeter un coup d'œil... ;)--Sgmsm.png Gay flag.svg ma pagediscuter 16 mars 2007 à 09:09 (CET)

d'après en: il semble qu'il y a deux concepts : un nombre "simply normal" (traduction classique en français : ???) a ses chiffres équidistribués, et ton exemple montre que les rationnels peuvent l'être. Mais la notion de "nombre normal" est plus forte : il faut que les séquences de deux chiffres soient toutes équiprobables, celles de trois chiffres aussi, etc. Et là aucun rationnel ne peut être normal au sens fort. Quelqu'un connaît -il les dénominations standard en français ? Peps 16 mars 2007 à 10:01 (CET)

Équation[modifier | modifier le code]

Ça commence mal : il n'y a pas accord sur la définition ! L'article était endormi et laissé dans un état proche de l'ébauche ; suite à la discussion Wikipédia:Pages_à_supprimer/Théorie_des_équations qui en a fait mention, on pourrait réveiller un peu tout ça (voir en page de discussion de l'article). --DSCH 2 janvier 2007 à 15:44 (CET)

Dérivation lagrangienne[modifier | modifier le code]

Je ne comprends pas cet article : en l'état, il propose de calculer les dérivées du polynôme d'interpolation de Lagrange aux points d'interpolation. Calculer les dérivées d'un polynôme sans application, ce n'est pas exaltant. Je me demande toutefois s'il ne pourrait pas exister des applications en analyse numérique, en lien avec les différences divisées. Si personne ne sait qu'en faire, je proposerai en PàS.Salle 10 novembre 2006 à 09:06 (CET)


Perfection[modifier | modifier le code]

Bonjour, je viens de compléter un petit peu l'article Perfection en ajoutant un raisonnement logique, mais je ne suis pas sur de ça validité, si quelqu'un pouver vérifier. meci.  - lyhana8 (Talk) - 11 février 2006 à 11:17 (CET)

Si tu fais allusion au dernier paragraphe, je te dirais qu'un raisonnement par l'absurde s'énoncerait plutôt de la sorte :
« Supposons qu'un objet soit parfait. Il aurait toutes les qualités et entre autres la qualité d'être imparfait, ce qui est absurde. Donc il n'existe aucun objet parfait. »
Cela reste un sophisme reposant sur l'amalgame entre qualité et propriété ainsi que sur le postulat que la perfection implique la possession de toutes les qualités. Mais c'est tout à fait un raisonnement par l'absurde.
Les deux phrases sur l'ensemble « qui englobe tout [donc] possède aussi rien : c'est-à-dire l'ensemble vide » relèvent en revanche d'un contresens flagrant sur les problèmes ensemblistes. Il n'existe effectivement pas d'ensemble « qui englobe tout » mais ça n'a rien à voir avec l'ensemble vide.--Ambigraphe 18 mai 2007 à 16:42 (CEST)
Je dirai même plus : s'il existait un ensemble universel, l'ensemble vide en ferait partie, et cela ne constituerait pas un paradoxe (le paradoxe de l'ensemble universel est ailleurs).
A part çà, l'ensemble de ce paragraphe me paraît très obscur. -- 82.229.4.29 (d) 16 février 2008 à 15:59 (CET)

Mathématique élémentaire et calcul du temps[modifier | modifier le code]

J'ai fait rapidement le tour du portail et de catégories comme Mathématiques élémentaires et Mesure du temps sans trouver d'articles sur le calcul du temps. Par exemple comment additionner ou soustraire deux heures ? Seul l'article Système sexagésimal aborde un peu le sujet mais on s'éloigne des maths élémentaires. Goa103 1 juin 2006 à 21:14 (CEST)

oui, c'est plutôt de la physique... avec de la relativité dans l'air, si on veut être très précis : Tout un programme !

Schéma[modifier | modifier le code]

Bonjour, il y a un problème sur l'article schéma qui confond le concept habituel et le concept mathématique... Je pense qu'il faudrait créer plusieurs articles (dont un du genre schéma (au sens de la géométrie algébrique)). Colas 27 mars 2006 à 01:02 (CEST)

C'est aussi en analyse numérique un remplacement d'une dérivé par des différences finies schéma numérique mais la page d'homonymie ne donne pas cette page quand on tombe dessus et je ne sais pas comment faire pour qu'elle apparaisse Godix

Conjecture de Képler[modifier | modifier le code]

A l'accueil de Wikipédia, on trouvait hier une invite pour l'article sur Kepler. Il n'y avait rien dans cet article sur la conjecture de Kepler démontrée très récemment par Thomas C. Hales. Je note qu'il n'y a pas d'article sur cette actualité de math (l'empilement optimal des sphères) pourtant facilemement vulgarisable. Je n'ai hélas ni la compéténce, ni le temps pour le faire.Pierre de Lyon 11 avril 2006 à 08:15 (CEST)

Mathématicien par nationalité[modifier | modifier le code]

J'ai crée il y a qq temps la catégorie Mathématicien anglais, car j'avais vu que la catégorie mathématicien irlandais existait. Mais je n'avais pas vu qu'il existait également une catégorie mathématicien britannique. Comment trier et homogénéiser cela, sans faire double emploi? Meodudlye 2 mai 2006 à 22:05 (CEST)

Allégorie de la caverne[modifier | modifier le code]

Cet article semble se résumer à une citation, puis à une courte explication fumeuse sur Matrix. Bon, c'est vrai, le film est génial (ça explose pas mal). Mais je n'y vois aucune réflexion philosophique, encore moins un rapprochement avec Platon. (Ne pas tomber dans les pièges des publicités.)

Non, sérieusement, il y a plus intéressant à dire. Je ne me prétends pas philosophe mais je lis l'allégorie de deux façons supplémentaires :

    • l'oeil perçoit tout, mais le cerveau ne traite pas toutes les informations. Ainsi inévitablement des données échappent et se perdent. On peut passer cent fois dans un couloir, et remarquer un carreau cassé la cent-unième fois ... ou jamais. C'est d'autant plus vrai dans nos sociétés occidentales, où le rythme de vie oblige à aller vite. Ces constats montrent la limite de notre connaissance ponctuelle qui s'ajoute à la limite de notre savoir, et nous renvoie à notre condition humaine.
    • Deuxième lecture, la vérité est relative à la position par rapport à laquelle on l'observe. Un exemple est la politique. La position de chacun est la somme de tout ce qu'il a vécu ; de tout ce qu'il a pu observer. Le point de vue est d'ailleurs synonime d'opinion, si je m'abuse. L'allégorie de la caverne est une allégorie.

Euh ... Par pitié, si quelqu'un développe la seconde position, qui est centrale,

  • Qu'il ne se mette pas à délirer sur le principe d'incertitude de Heisenberg, ça n'a rien à voir, c'est comme dire "une poire est un légume". Mais en fait le légume est celui qui délire sur le sujet.
  • Qu'il évite aussi d'écrire : "Comme l'a dit Einstein, tout est relatif".

Ektoplastor

Axiome et Axiome (mathématiques élémentaires)[modifier | modifier le code]

Personnellement, j'inverserais les titres : Axiome et Axiome (logique).

Ektoplastor, 23h49, bonne nuit tt le monde !

Principe d'entropie maximale[modifier | modifier le code]

Les probas, c'est pas trop mon truc. Est-ce que cet article dit des choses différentes de Loi de probabilité#Maximum d'entropie? - Éclusette 18 janvier 2007 à 11:23 (CET)

Il s'agit bien de la même chose. On peut au pire PàS l'article Principe d'entropie maximale, ou faire un lien de Loi de probabilité#Maximum d'entropie vers Principe d'entropie maximale. Loi de probabilité#Maximum d'entropie donne des exemples de lois obtenues en appliquant le pricipe, Principe d'entropie maximale tente d'expliquer le problème qui justifie l'introduction du principe Rude Wolf 26 octobre 2008 à 22:36 (CET)

Analyse de la variance[modifier | modifier le code]

Une IP en page de discussion vient de signaler que l'exemple numérique n'est pas cohérent. J'ai refait les calculs. il me semble que l'IP a raison et que les calculs sont faux. Cette page est quasi abandonnée: créé par Thomasimov (d · c · b) peu présent et complétée par Jspierre (d · c · b) qui a fait une courte apparition. Je connais trop peu de choses sur le sujet et Fisher est une connaissance (?) trop éloignée pour que je puisse relire et corriger l'article. Une bonne âme peut-elle s'en charger? Merci. HB 16 avril 2007 à 10:32 (CEST)

Critère de Sylvester[modifier | modifier le code]

Je sais pas trop quoi faire de cet article orphelin. Une redirection vers Matrice définie positive (où le critère est en partie formulé, mais dans une forme beaucoup plus obscure pour le non-inité) ? vers Matrice semi-définie positive? Le laissez tel quel? - Éclusette 4 août 2007 à 18:33 (CEST)

Il me semble que l'article est en contradiction avec le chapitre critère de sylvester dans matrice définie positive (d'après ce dernier il y a équivalence donc la phrase "Dans les autres cas, on ne peut pas conclure" est incompatible avec cette version). A première vue, la démonstration proposée dans matrice définie positive me semble bonne mais je manque de recul pour faire une validation ferme. Je suis donc amenée à mettre en doute la validité et la pertinence de l'article critère de Sylvester et par conséquent son second critère (pour les matrices semi-définie positive). Donc je propose un redirect provisoire vers matrice définie positive avec éventuellement une proposition en PDD de matrice définie positive pour une migration future du chapitre critère de sylvester dans un article dédié écrit par des connaisseurs avec démonstrations et sources. HB 7 août 2007 à 11:42 (CEST)
Fait redirecté et message laissé en page de discussion - Éclusette 22 août 2007 à 00:59 (CEST)

Fusion Système dynamique et Systèmes dynamiques[modifier | modifier le code]

Bonjour à toutes et tous,

Une fusion a été demandée entre les deux articles cités en titre (Wikipédia:Pages à fusionner#système dynamique et systèmes dynamiques). N'étant absolument pas compétent dans ce domaine et sachant que Système dynamique a subi de vives critiques (négatives) de la part de l'un participant du projet Mathématiques (cf le Bistro du 24 janvier 2007), je demande l'aide de toute bonne volonté pour déterminer le devenir de ces deux articles. Faites vos propositions sur Wikipédia:Pages à fusionner#système dynamique et systèmes dynamiques. D'avance, un grand merci pour votre aide. Jerome66|me parler 8 août 2007 à 12:53 (CEST)

Augustin Louis Cauchy[modifier | modifier le code]

L'intervention d'un mathématicien est requise pour corriger la formule, actuellement en rouge, qui se trouve dans le paragraphe "Analyse complexe" de l'article sur Cauchy -:) Mu 27 août 2007 à 10:13 (CEST)

Fait un problème de confusion prime / apostrophe Peps 27 août 2007 à 10:56 (CEST)
Ça, c'est ce que j'appelle de l'efficacité ! Mu 27 août 2007 à 11:27 (CEST)
Bravo Peps, moi j'y perdais mon latin mon Latex Sourire. Ekto - Plastor 27 août 2007 à 13:43 (CEST)

Théorème japonais[modifier | modifier le code]

Ce théorème existe-t-il vraiment ? Peut-on alors ajouter au moins une référence ? Merci. Kelemvor 10 septembre 2007 à 13:54 (CEST)

Théorème du sandwich au jambon[modifier | modifier le code]

Mêmes questions. Kelemvor 10 septembre 2007 à 14:51 (CEST)

C'est effectivement la traduction littérale du Ham Sandwich Theorem. J'ai une référence en anglais.--Ambigraphe, le 10 septembre 2007 à 17:26 (CEST)
Oui, le titre me disait quelque chose, mais je le connaissais sous le nom théorème du sandwich ; en voyant sandwich au jambon j'ai eu un doute. Kelemvor 10 septembre 2007 à 17:28 (CEST)

Indétermination de la forme ∞ - ∞[modifier | modifier le code]

Article sans catégorie. Je ne fais que le signaler au passage pour vérification / validation par un spécialiste. - Mu 10 septembre 2007 à 21:54 (CEST)

J'ai catégorisé mais je me demande s'il est bien judicieux de faire un article par indétermination de limite.--Ambigraphe, le 11 septembre 2007 à 08:53 (CEST)
Tout à fait d'accord, il faudrait fusionner les deux articles. Mais je me demande s'il est bien utile de disposer d'un article présentant les indéterminations. Cela peut être évoqué dans l'article présentant les limites. Les formes d'indétermination ne sont pas un sujet suffisamment spécifique pour mériter un article séparé ! Kelemvor 11 septembre 2007 à 16:01 (CEST)
Il y a déjà trois articles sur les formes indéterminées en dehors de l'article sur les limites. La profusion de règles et de méthodes pour lever ces indéterminations peut justifier à mon avis l'existence d'un article commun, mais c'est à discuter. Je suis plutôt pour la fusion.--Ambigraphe, le 11 septembre 2007 à 19:11 (CEST)

Cadran de Freeman (d · h · j · )[modifier | modifier le code]

Coucou à tous. Voilà, je ne sais pas trop quoi penser de cet article, en dehors qu'il n'est pas du tout rédigé dans un style encyclopédique. Cela semble concerner les mathématiques ou quelque chose s'en rapprochant. Je pense que vous saurez quoi en faire Sourire  Blub [psy] 18 septembre 2007 à 00:51 (CEST)

En l'état actuel, l'article me semble irrecevable. Il évoque une réalisation technique sans précision supplémentaire et mentionne une courbe mathématique sans faire le lien avec de sens avec l'objet (on sait seulement que la courbe se retrouve dans la forme du style). Il ne s'agit pas d'un article de mathématiques (ni maintenant ni potentiellement) mais peut-être que l'instigateur de cette page peut développer la notion en la présentant plus clairement.
En attendant, le lien externe pointe vers une page personnelle de l'auteur de la page (ça sent l'autopromotion) qui n'est qu'une étude analytique brouillonne de l'astroïde.--Ambigraphe, le 18 septembre 2007 à 08:58 (CEST)
Merci pour ces précisions, même si tout cela me semble assez abstrait. Personnellement, je n'ai aucune connaissance en la matière pour m'en occuper. Si tu penses que le sujet n'est pas pertinent, peux-tu enclencher une proposition de PàS ? Venant de quelqu'un qui a compris un peu le truc, ça sera mieux venu et mieux argumenté Sourire  Blub [psy] 18 septembre 2007 à 13:05 (CEST)
J'attends encore une réponse de l'auteur. L'article est tout frais, on va voir s'il y a amélioration.--Ambigraphe, le 18 septembre 2007 à 17:21 (CEST)
L'artice a apparemment été supprimé... mais merci d'y avoir regardé Sourire  Blub [psy] 22 septembre 2007 à 13:57 (CEST)

Théorème de Bachet de Méziriac et Théorème de Bachet-Bézout[modifier | modifier le code]

Existe-t-il une référence où le théorème de Bézout est appelé ainsi ? Dans ce cas, il faudrait le préciser dans l'article, ou sinon supprimer les redirects ... Kelemvor 31 octobre 2007 à 19:14 (CET)

Au lycée, on me l'avait vendu comme Bachet-Bezout. Vu l'historique du théorème, je pense que garder des redirects s'impose. Salle 1 novembre 2007 à 19:34 (CET)

Théorème de Brahmagupta[modifier | modifier le code]

Même question concernant la formule de Brahmagupta... Kelemvor 31 octobre 2007 à 19:20 (CET)

Test d'hypothèse[modifier | modifier le code]

Je suis surpris de constater que l'article Test d'hypothèse, après plus de 3 ans d'exitence et des dizianes de contributions, n'ait toujours pas de page de discussion. Pourtant les motifs de discussion sur cette page ne manquent pas. Exemples :

  • sur la définition des risques : « la probabilité que l'on a de se tromper », çà n'existe pas. On a raison ou tort, sans probabilité. Il y a une probabilité sous Ho de rejeter Ho, et une probabilité sous H1 de conserver Ho. Mais comme on ne sait pas si Ho est vraie ou fausse, on ne peut pas en déduire une proba de "se tromper". Les risques sont, au mieux, des probas conditionnelles sur un état de la réalité qui est justement inconnu. Outil épistémologiquement tordu, qui impose une grande prudence de langage.
  • les "tests bayésiens": paragraphe pour moi incompréhensible. La méthode bayésienne, justement référencée comme "révision des croyances", consiste à modifier au vu d'une expérience la valeur d'une probabilité a priori, pas à rejeter une hypothèse. Dans le test d'hypothèse, je pose à l'avance non seulement Ho (qui, en passant n'est pas nécessairement la valeur d'une proba) mais aussi H1, et après test je conserve Ho ou adopte H1 ; dans Bayes, je n'ai que Ho, et j'ai toujours à la fin un H1 que je n'avais pas avant. Et si on entre dans le détail de la méthode, çà n'a strictement rien à voir. Bref, Bayes n'est pas un test.
  • « Les tests non paramétriques quand à eux ne font pas intervenir de paramètre »: sans commentaire
  • « L'hypothèse nulle Ho supposera l'homogénéité des deux échantillons. Par exemple on comparera deux moyennes »: si on compare deux moyennes, c'est qu'elles sont supposées différentes ; où est l'homogénéité ?
  • « déterminer si un échantillon suit une loi statistique connue »: ce n'est pas l'échantillon qui suit ou non la loi, c'est la variable (oui, je sais, il y a aussi la loi des n-uples, mais alors il n'y a rien à vérifier) — çà me fait penser aux mécaniciens qui parlent de mobiles qui « quittent leur trajectoire »...
  • déroulement d'un test : « Calcul d'une variable de décision »; non : choix d'une variable de test

Bon, j'arrête, sinon je m'énerve. Quelqu'un trouve-t-il mon intervention pertinente, ou nage-t-on dans l'autosatisfaction ? -- Fr.Latreille (d) 14 janvier 2008 à 22:16 (CET)

Bin, sur le fond, je serais bien en peine de dire si c'est pertinent (quelle drôle d'idée de parler de probas sur un projet maths! :)), mais cela le semble. Sur la forme, j'ai l'impression qu'une intervention directe sur la page incriminée est souhaitable. Et, qui pourrait bien être le candidat pour une telle intervention ? ... Salle (d) 15 janvier 2008 à 10:08 (CET)
évidemment, vu que j'ai lancé le pavé dans la mare, je me sentirais obligé d'y aller (je peux), mais attention aux dégâts ! Je préfère attendre d'autres avis, si possible plus circonstanciés, de personnes éventuellement plus impliquées. En attendant, merci à Salle. -- Fr.Latreille (d) 15 janvier 2008 à 23:54 (CET)
PS: des probas ? bof, des stats... :-)

semis de points[modifier | modifier le code]

Je ne parle pas le français comme angue maternelle. Qu'est-ce qui est un Semis de points? C'est cool, si tu crées un article. -- Saippuakauppias  15 janvier 2008 à 14:58 (CET)

voir peut-être nuage de points ? Mais je ne suis pas sûr... Salle (d) 16 janvier 2008 à 10:25 (CET)

calcul decharge[modifier | modifier le code]

bonjour j'ai besoin d'un renseignement sur le calcul de charge d'une grange dont le plancher est en fer I qui date de 1896 je veux mettre des ballots de paille de 350kg sur le chant je voulais savoir si vous pouvez m'aider ou qq'un d'autre si oui je vous envoi les infos lxLxS mon@ adresse mail supprimée mettre le sujet dans objet

Désolé, mais je ne pense pas que vous obtiendrez ce type de réponse sur ce site, qui n'a pas d'activité de forum entre usagers, ou seulement incidemment. Salle (d) 8 février 2008 à 21:08 (CET)

Bonjour Je souhaite vous proposer un jeu sur la mathématique litteraire dont le contenu se trouve dans mon jeu de société qui s'appelle "Bamba"(lettre mathématique)sur un chronos. le jeu peut aussi etre utilisé pour la codification litteraire pour plusieurs services d'utilité publique. Un petit jeu de société ,tres simple à jouer et facile à exploiter dans le cadre de Nintendo DS. Mon soucie est de vous le presenter parmi mes jeu de société et pour servir dans le console de Nintendo ds;Voici mon mail adresse mail supprimée Esperant que ma demande sera lit et une suite favorable me sera reservé.

JeanSukama Bamba Artiste createur
Désolé, mais je ne pense pas que vous obtiendrez une réponse sur ce site, dont l'objet n'est pas de soutenir des initiatives, quel que soit leur intérêt par ailleurs. Je précise que la suppression de l'adresse mail a pour but d'éviter un éventuel spam. Salle (d) 13 février 2008 à 19:35 (CET)

Polynômes Orthogonaux[modifier | modifier le code]

Serait-il possible que quelqu'un m'aide a mettre au point les articles sur les polynômes orthogonaux classiques? Je m'attarde sur les polynômes de Legendre mais les autres polynômes plus compliqués sont a revoir et a parfaire car il subsiste un trop grand nombre de lacunes sur leurs articles respectifs.

Limite (mathématiques)[modifier | modifier le code]

Sorry for using English, but my French is not good enough.

Most Wikipedias use the Weierstrass version for the definition of the limit of a function. In your article Limite (mathématiques), however, you use a slightly different version; the Weierstrass definition is called "limite pointée". What is the reason for this?

Feel free to answer in French; I will try to understand. --NeoUrfahraner (d) 7 mars 2008 à 09:16 (CET)

voir Discussion:Limite (mathématiques). HB (d) 7 mars 2008 à 10:35 (CET)

Théorème Drapier[modifier | modifier le code]

Maths de 6°, rien sous Google... Zetud (d) 8 mars 2008 à 02:17 (CET)

L'inverse discret d'un produit de convolution[modifier | modifier le code]

Créé par IP, c'est du chinois pour moi. Si quelqu'un peut vérifier si c'est sérieux (et mettre quelques mots intelligibles en ce cas) ou un canular, merci ! Lechat discuter 22 mars 2008 à 22:10 (CET)

Ce semble plutôt quelque chose qui a du fond, mais qui est mal rangé, et qui fait partie d'une série d'articles incompréhensibles créés par une même IP avec des titres plus bizarres et mal choisis les uns que les autres. Quelques-uns ont déjà été supprimés au hasard de patrouilles (cf. Le mathématicien Hans Riemman, Ramine Christian Owhadi : : L'inverse d'un produit convulsionel continu, Ramine Christian Owhadi :: Les différents produits de convolution ou L'Inverse d'une matrice de Ramine Christian Owhadi). Je prends sur moi de supprimer les quatre qui trainent encore, ils ne me semblent pas recyclables et ça évitera trop de pertes de temps. Touriste 22 mars 2008 à 22:27 (CET)

Maths ("L'inverse discret d'un produit de convolution")[modifier | modifier le code]

(déplacé depuis Discussion:L'inverse discret d'un produit de convolution au cas où cet article serait supprimé)

Comment faire pour qu'un mathématicien vérifie ça ?? --Anne (d) 19 mars 2008 à 11:37 (CET)

Fait : Le signaler à des connaisseurs de maths, dans le projet du même nom. Cordialement Lechat discuter 22 mars 2008 à 22:15 (CET)
Good. Maintenant cet article faisait la paire avec un autre, édité par la même IP. quelques instants + tard. Je le signale car celui-ci a été supprimé. Mais je suis incapable de dire le nom de ce 2e article(Smiley Gêné)--Anne (d) 23 mars 2008 à 10:09 (CET)

Loto (d · h · j · )[modifier | modifier le code]

Bonjour,

J'ai un problème sur l'article Loto (d · h · j · ) avec Popoh l'indien (d · c · b) qui a ajouté un paragraphe incompréhensible concernant le calcul de la probabilité de gain au Loto sur n tirages. J'ai vérifié le calcul précédent, ajouté le détail du calcul et tenté longuement de convaincre mon interlocuteur que des principes de base du calcul des probabilités lui échappent sur Discussion:Loto#raisonnement_inepte et que l'article est correct, mais il s'obstine a indiquer que le calcul est contesté et à renvoyer vers la pdd. Si quelqu'un peu jeter un œil à ceci et suivre l'article, je lui en serais reconnaissant. — mro [d] 23 mars 2008 à 12:58 (CET)

Mantisse[modifier | modifier le code]

Dans l'article sur Mantisse on écrit (pour l'exemple donné par calculatrice) que "M et n sont parfaitement identifiables". Or, nul part dans l'article on n'indique ce qu'est "M" ou "n" (bon, "n" on s'en doute, mais "m"???) Je ne connais absolument rien à ces trucs de Mantisse (et pas grand chose en mathématiques, j'en ai bien peur), mais ça n'apparaît pas clair pour le néophyte... Quelqu'un peu faire quelque chose??? J'ajoute qu'il m'a semblé pertinent d'inclure la mention du portail des mathématiques, mais je n'irai pas plus loin (je ferais des gaffes, de toute façon...). Merci de la part de tous les béotiens en maths!! Pagir (d) 26 mars 2008 à 01:05 (CET)

Convention en coordonnées sphériques[modifier | modifier le code]

Bonjour. J'ai laissé un message en page de discussion de l'article. Je vous invite à aller y jeter un oeil. Pamputt [Discuter]

Conjecture de Goldbach[modifier | modifier le code]

Bonjour à tous!

En passant sur l'article de la conjecture de Goldbach, j'ai vu que celui-ci présentait la version faible et la version forte de la conjecture, en disant que la forte impliquait la faible. Mais j'ai l'impression que la faible implique aussi la forte, qu'en gros, elles sont équivalentes, non? Je crois même l'avir démontré (mais j'ai pu me tromper, hein, je ne suis pas infaillible):

Si tout nombre peut s'écrire comme somme au plus de trois nombres premiers, alors a fortiori tout nombre pair peut s'écrire comme somme de trois nombres premiers.

Si le nombre pair est égal à 4, il peut s'écrire 2+2, s'il est égal à 6, c'est 3+3, le problème est réglé.

On a donc 2n=a+b+c, a,b,c premiers, cas où n>3

Bien entendu, a, b, et c ne peuvent pas être tous égaux à 2.

Supposons qu'aucun d'entre eux ne soit égal à deux.

On sait que 4=2+2, 6=3+3, et pour tout nombre supérieur à 8, au moins a,b, ou c est strictement supérieur à 2, et comme il est premier il est impair. Supposons que ce soit c qui est impair, on a 2n-c=a+b, avec a et b premiers, et 2n-c est impair, et donc a+b impair, et donc soit a soit b est impair, et comme a et b sont premiers, cela veut dire que a ou b vaut 2, on va considérer que c'est a qui vaut 2 (et donc cela veut dire que notre supposition est forcément fausse, il y en a toujours un qui est égal à 2 pour tout nombre pair supérieur à 8), et donc 2n=2+b+c, et donc 2(n-1)=b+c, et donc le nombre pair 2(n-1) s'écrit comme somme de deux nombres premiers.

Toute mon estime à celui qui découvrira la faute dans le raisonnement ci-dessus.Thémistocle (d) 14 mai 2008 à 10:35 (CEST)

Pas de faute dans ce raisonnement, mais une faute dans l'énoncé de la version faible, qui ne concerne que les nombres impairs. J'ai corrigé suivant [1]. Il y est donné des infos historiques plus précises se basant sur un bouquin de Dickson que je n'ai pas consulté, donc je ne retranscris pas. Salle (d) 14 mai 2008 à 13:03 (CEST)

Comme je l'ai écrit sur la page de discussion, la correction ne règle pas le problème.Thémistocle (d) 14 mai 2008 à 16:01 (CEST)

la conjecture faible implique la forte, mais il faut se placer dans Z/30Z, puis Z/6Z pour s'en rendre compte, car cela revient à décomposer 30, ou K.30 en somme de deux premiers P et rajouter P > 5,ou >3 pour l'ensemble Z/6Z

soit 2p[30] = 14 = 7+7 , suite en progression arithmétique de raison 30 premier terme 14 44, 74, 104...etc il suffit de décomposer K30 et de rajouter 7, ou P congru 7[30] par exemple pour 194 = 37+157 +7 = je recouvre en somme de 3 premiers la suite de raison 30: 21[30], 51,81..etc

pour recouvrir la suite 7 en progression arithmétique de raison 30 cela donne 2*7[30] + P où et congru 23[30] exemple 7+7+23 = 37...7+37+23 = 67...7+67+23 = 97...etc cequi revient à décomposer K 30 + P'congru p modulo 30, et où P et> 5 < 37, dans la classe Z/30Z

probleme[modifier | modifier le code]

une bouteille d'un litre a la forme d'un cylindre de 20cm de haut surmonté d'un goulot de forme bizarre. lorsque la bouteille est à l'endroit on mesure 14cm de liquide,lorsqu'elle est a l'envers on mesure 11cm d'air. quel est le volume du liquide?

Ce n'est pas le lieu pour ce genre de questions, je te conseille d'aller faire un tour sur un site spécialisé sur l'entraide scolaire, du genre http://mathematex.net Valvino (discuter) 8 novembre 2008 à 15:01 (CET)

gauss laborde[modifier | modifier le code]

J aimerai savoir si ce sont les noms de 2 personnes distinctes, si non quel est l ortographe?

Carl Friedrich Gauss est un mathématicien très célèbre. Le Laborde en question semble avoir vécu au début du vingtième siècle, mais les traces que j'ai trouvées sont floues (voir [2]), donc pas sûr qu'il n'y ait pas d'erreur. La projection portant leur nom est en revanche manifestement référencée : ce n'est pas un document de référence, mais ceci semble lisible. Cordialement, Salle (d) 4 mai 2009 à 19:21 (CEST)

Partie réelle[modifier | modifier le code]

J'ai traduit l'article Partie réelle de l'anglais vers le français. Comme vous êtes des passionnés de mathématiques, j'imagine que vous serez intéressés à vérifier la justesse de l'article et à corriger les éventuelles erreurs. Merci à vous! --Pitoutom (d) 26 juin 2009 à 00:37 (CEST)

Postulat de Bertrand[modifier | modifier le code]

Bonsoir à tous,

Cet article comporte une démonstration, dont une partie me semble louche :

Si 2 ≤ n < 2048, alors un des nombres premiers 3, 5, 7, 13, 23, 43, 83, 163, 317, 631, 1259 et 2503 (chacun étant inférieur du double de son prédécesseur), que nous nommerons p, devrait satisfaire n < p < 2n. Or on constate que ce n'est pas le cas.

alors qu'en fait c'est vrai pour tout n>1, c'est justement ce qu'on veut démontrer, non ?

PS : et faudrait pas inclure le cas n=2048 dans la partie exhaustive? Nutsy (d) 7 juillet 2009 à 23:40 (CEST)

Je me suis permis de rédiger la démonstration plus clairement.
Marvoir (d) 30 septembre 2009 à 16:07 (CEST)
C'est bien plus satisfaisant, merci beaucoup. Nutsy (d) 3 octobre 2009 à 20:39 (CEST)

Pour Viète[modifier | modifier le code]

J'ai lancé une demande de label BA voir [3] ( pour François Viète). Merci de visiter la page et de donner votre avis. Viète, l'un des pères fondateurs de l'algèbre (nouvelle) est souvent méconnu (même par les professeurs de mathématiques). Si cet article vous semble de bonne qualité, voilà un petit moyen de le tirer de son (relatif) anonymat. Jean de Parthenay (d) 5 septembre 2009 à 14:09 (CEST)

erratum fonction trigonométrique[modifier | modifier le code]

Bonjour à tous je ne sais pas si je suis au bon endroit pour signaler une petite erreur... Rien de grave, mais moi qui ne suis pas très forte en maths, je trouve ca très déstabilisant quand une petite erreur vient nous faire douter... Dans le sujet "Fonction trigonométrique" le tableau permettant de retrouver les valeurs courantes du cos, sin et tan indique que tan(pi/6)=(racine de 1)/3 ??? n'est-ce pas (racine de 3)/3 ? merci

Oui, merci pour votre vigilance. C'est corrigé. Touriste (d) 20 septembre 2009 à 14:44 (CEST)

Fusion de Théorie des équations et La vraie théorie des équations[modifier | modifier le code]

Bonjour, je propose la fusion de Théorie des équations et de La vraie théorie des équations, qui traitent apparemment du même sujet. Patrick Rogel (d) 30 septembre 2009 à 14:25 (CEST)

Surtout pas !... Le nouvel article est un création de Claudeh5 (d · c · b) (limite wp:POINT) qui n'était pas du tout satisfait de traitement du sujet théorie des équations dans l'article du même nom. Il souhaite un renommage de l'article depuis mai 2009 pour pouvoir présenter SA version du sujet "théorie des équations". Il en a discuté sur Projet:Mathématiques/Le Thé#théorie des équations ainsi que sur Discussion:Théorie des équations/Article de qualité sans avoir réussi à nous convaincre. Il vient donc de créer cet article dont le titre ne pourra pas être conservé (contraire aux conventions) pour nous forcer la main. Comme j'en ai plus qu'assez des conflits, je laisse des personnes à l'esprit ouvert tenter une médiation pour articuler intelligemment les deux articles. HB (d) 30 septembre 2009 à 14:50 (CEST)
En fait, à terme il y aura probablement une fusion des deux articles ou un renommage des deux, probablement avec quelques translocations. Mais comme le chantier est en cours sur le deuxième article, il vaut mieux laisser Claudeh5 achever sa proposition pour en rediscuter plus tard. Ambigraphe, le 30 septembre 2009 à 15:02 (CEST)
Vu d'ailleurs l'état de chantier, je suggèrerais poliment à Claudeh5 de transférer l'article dans son espace de brouillon jusqu'à ce qu'il soit un peu plus achevé. Ce n'est évidemment pas obligatoire (il est tout à fait d'usage de mettre directement les ébauches dans l'espace encyclopédique) mais peut-être approprié à cette situation un peu bizarre où le nom n'est manifestement pas conforme aux conventions de nommage et où des querelles de personnes rendent difficile une appréciation sereine de la situation. Touriste (d) 30 septembre 2009 à 15:10 (CEST)
Refus du dialogue (Projet:Mathématiques/Le Thé#théorie des équations), passage en force, alors que tout ça se réglerait probablement beaucoup plus facilement dans 6 mois ou un an, en tout cas quand la nouvelle proposition sera plus aboutie ... Je souscris entièrement à la proposition de Touriste. Bien-sûr pas question de fusion dans l'état, mais le nouveau titre est (je suppose volontairement) absurde et on ne peut conserver un article avec un tel titre ... Proz (d) 30 septembre 2009 à 22:41 (CEST)
Ce qui est surtout absurde n'est pas tant la nécessité du titre que j'ai pris et que j'assume que le fait qu'on ait laissé en place contre l'évidence le titre théorie des équations à un article qui ne traite nullement de ce sujet et qui ne contient que le traitement du point de vue historique de la résolution par radicaux des équations polynomiales. Vous avez ostensiblement refusé d'entendre raison il y a plusieurs mois, et vous refusez encore d'entendre raison aujourd'hui. Et après cela, il faudrait que je me plie à vos "raisons" qui ne sont justifiées par rien du tout sous le prétexte de ... au fait sous quel prétexte voulez vous conservez l'autre titre ? Qu'allez vous invoquer ? Il n'est qu'à lire la bibliographie de l'article théorie des équations pour se rendre compte qu'il s'agit d'un article d'histoire des sciences et non d'un exposé d'une théorie mathématique. Vous n'avez pas comme un malaise quand vous regardez le contenu de l'article correspondant en anglais et les articles associés ?

In mathematics, the theory of equations comprises a major part of traditional algebra. Topics include polynomials, algebraic equations, separation of roots including Sturm's theorem, approximation of roots, and the application of matrices and determinants to the solving of equations.

From the point of view of abstract algebra, the material is divided between symmetric function theory, field theory, Galois theory, and computational considerations including numerical analysis.

et que lit-on dans l'article polynomials ? ceci:

Theory of equations[modifier | modifier le code]


mais peut-être que vous lisez l'espagnol ?

En matemáticas, la teoría de ecuaciones es una rama del álgebra tradicional. Incluye temas como polinomios, ecuaciones algebraicas, identidades de Viète, teorema de Sturm, y la aplicación de resultados sobre matrices y determinantes a la solución de ecuaciones.

Desde el punto de vista del álgebra abstracta, agrupa temas relacionados como funciones simétricas, teoría de campos, teoría de Galois y ciertos temas de análisis numérico.

Ver también[modifier | modifier le code]

et ce serait à moi de devoir changer le titre de mon article qui correspond tout à la fois à l'histoire, àu champ mathématique, aux différents articles de la question, à la définition des encyclopédies qui en traite, ... ? Franchement, vous n'avez pas l'impression d'ABUSER ?Claudeh5 (d) 1 octobre 2009 à 05:26 (CEST)

Un seau d'eau froide[modifier | modifier le code]

Comme toujours, la sagesse vient des chinois ! Voici la traduction de leur article : Théorie de l'équation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre : En mathématiques, les équations de la théorie est la "algébriques de branchement". (une branche de l'algèbre) Et voici ce qui est important : Les problèmes de base sont les suivantes: Un système d'équation n'a pas de solution? Une équation du nombre de racines de nombres réels? Comment calculer l'approximation de l'équation racine?

Pour eux, qui dès le septième siècle résolvait le Pivot de Gauss, il n'y a pas deux articles mais trois... L'article de JLW (Galois/Historique : sur l'existence)/ Un article Claude5/Technique sur le comment //et un troisième article discutant le nombre (ou ranger Descartes..) Ils ajoutent ensuite une liste d' Outils [Edit] // Théorème de Sturm, Newton, Matrix, La théorie des groupes... Qu'ils développent dans d'autres articles. [Edit] Liens externes

Cela dit j'ai regardé les différents Wp là dessus (sauf l'indien, désolé). Trop peu d'articles d'abord pour faire une référence sérieuse. Deux doxas : Catalan-Français : celle de de JLW // Espagnol-Chinois-Anglas = Un petit article Valise, donnant sur des articles plus développés. Pour ce qui est de la compétence, nous n'en parlerons pas, ni de de ce qui peut susciter des frictions personnelles. Il faut évacuer toute passion et lorsque on s'énerve, je recommande le SEAU d'EAU FROIDE. Il faut, me semble-t-il réfléchir collectivement (je sais cela déjà a été fait, touriste, proz, HB) mais tant pis... Ce serait dommage de perdre claude. IL faut donc re réfléchir sur ce qu'on veut de WPfr/ personnellement ne me gène pas l'idée de me raccrocher à chine+anglais+espagnol, cela doit faire près de 3 milliard de locuteurs courant et pas loin de cinq milliards de comprenant... Je plaide donc pour Un article Valise et derrière, à la chinoise trois sous articles + les outils où ranger des listes de théorèmes (ceux que claude mentionne. L'article global (valise) est Théories des équations, l'article de JLW est Théorie des Equations ; des bouts de celui de Claude sont à partager dans Nombre de racines d'une équations(algébrique) et Procédures de résolutions d'une équation(algébrique). Je suppose que cette tripartition, et ce jeux de mots sur Théorie/théories nous évitera de nous empeigner plus longtemps. Ceci sera ma dernière contibution à ce sujet (fou qui s'en dédie). Jean de Parthenay (d) 1 octobre 2009 à 09:22 (CEST)

Point n'est besoin d'aller en Chine pour savoir ce qu'il y a (ou avait, selon les auteurs) dans la théorie des équations:

http://www.archive.org/details/elementarytheor00dickgoog Dickson, Elementary theory of equations,1914

http://www.archive.org/details/theoryofequation029153mbp Turnbull, theory of equations, 1947

http://www.archive.org/details/algebraicequati00mathgoog Mathews, algebraic equations, 1907

http://www.archive.org/details/anelementarycou00chapgoog Chapman, An elementary course in theory of equations, 1892

http://www.archive.org/details/firstcourseinth01dickgoog Dickson, First Course in the Theory of Equations, 1922

http://www.archive.org/details/introductiontot01dickgoog Dickson, Introduction to the Theory of Algebraic Equations, 1903

http://www.archive.org/details/theoryofequation030499mbp Burnside & Panton, The Theory Of Equations, Vol 1, 1924

http://www.archive.org/details/graphicalgebrao02beebgoog Beebe & Philips, Graphic Algebra: Or, Geometrical Interpretation of the Theory of Equations, 1882

http://www.archive.org/details/anintroductiont01cajogoog Cajori, An introduction to the modern theory of equations, 1904

http://www.archive.org/details/atreatiseontheo00hymegoog Hymers, A Treatise on the Theory of Algebraical Equations, 1858

http://www.archive.org/details/atreatiseontheo02murpgoog Murphy, A treatise on the theory of algebraical equations, 1839

http://www.archive.org/details/ontheoryandsolu00youngoog Young, On the theory and solution of algebraical equations, 1835

http://www.archive.org/details/anelementarytre01bartgoog Barton,An Elementary Treatise on the Theory of Equations, 1899

http://www.archive.org/details/anelementarytre02goog Todhunter, An Elementary Treatise on the Theory of Equations, 1880

http://www.archive.org/details/syllabusofcourse00byerrich Byerly, Syllabus of a course in the theory of equations, 1883

http://www.archive.org/details/treatiseontheory00macnrich MacNie, A treatise on the theory and solution of algebraical equations, 1876

http://www.archive.org/details/theoryequations00burngoog Burnside & Panton, The theory of equations, with an introduction to the theory of binary algebraic forms V2, 1881

http://www.archive.org/details/theoryequations05burngoog Burnside & Panton, The theory of equations, with an introduction to the theory of binary algebraic forms V1, 1899

http://www.archive.org/details/essayonresolutio00jerrrich Jerrard, An essay on the resolution of equations, 1859

http://www.archive.org/details/essayonresolutio00harguoft Hargreave & Salmon, An essay on the resolution of algebraic equations, 1866

http://www.archive.org/details/treatiseonnature00stevrich Stevenson, A treatise on the nature and properties of algebraic equations, 1835

http://www.archive.org/details/researchesrespec00younrich Young, Researches respecting the imaginary roots of numerical equations: being a continuation of Newton's investigations on that subject, and forming an appendix to the "Theory and solution of equations of the higher orders.", 1844

http://www.archive.org/details/theorysubstitut00nettgoog Netto, The theory of substitutions and its applications to algebra, 1892

http://www.archive.org/details/elementsofalgebr00euleuoft Bernoulli & Euler & Hewlett & Lagrange, Elements of algebra, 1822

http://www.archive.org/details/analysegnraleou00boucgoog Fantet de Lagny & Richer du Bouchet, Analyse générale, ou Méthodes nouvelles pour résoudre les problêmes de tous les genres & de tous les degrez à l'infini ,1733

http://www.archive.org/details/coursdalgbresup04serrgoog Serret, Cours d'algèbre supérieure, 1885

http://www.archive.org/details/arithmetica02newtuoft Newton, Arithmetica universalis : sive De compositione et resolutione arithmetica, T2, 1761

http://www.archive.org/details/arithmetica01newtuoft Newton, Arithmetica universalis : sive De compositione et resolutione arithmetica, T1, 1761

http://www.archive.org/details/advancedalgebra00welcrich Welcker, Advanced algebra, 1880

http://www.archive.org/details/dieviergausssche00gausuoft Gauss, Die vier Gauss'schen Beweise für die Zerlegung ganzer algebraischer Functionen in reele Factoren erssten oder zweiten Grades, 1890

http://www.archive.org/details/thoriedesqua00peteuoft Petersen, Théorie des équations algébriques, 1897

http://www.archive.org/details/grundzugeantiken00mattrich Matthiessen, Grundzüge der antiken und modernen Algebra der litteralen Gleichungen, 1878

http://www.archive.org/details/hirschscollecti01hirsgoog Hirsh & Ross, Hirsch's collection of examples, formulae, & calculations, on the literal calculus and algebra, 1827

http://books.google.fr/books?id=RDEVAAAAQAAJ&pg=PA1&dq=th%C3%A9orie+des+%C3%A9quations&lr=&as_brr=1#v=onepage&q=&f=false Bézout, Théorie générale des équations algébriques, 1779

Claudeh5 (d) 1 octobre 2009 à 12:50 (CEST)

Théorème de convergence dominée[modifier | modifier le code]

Cet article devrait avoir pour titre Théorème de la convergence dominée. Comment faire? (je suis nouveau sur wikipedia)--Gottfried59 (d) 17 novembre 2009 à 21:56 (CET)

« Devrait » ? Sur quelles références vous appuyez-vous ? L'absence de déterminant devant un nom est moins courante en français qu'en anglais, peut-être, mais ne dites-vous pas : « un noyau de cerise », « un bidon d'essence », « un critique d'art » ?
Peut-être avez-vous raison, mais il faudrait argumenter un peu plus. Ambigraphe, le 17 novembre 2009 à 23:01 (CET)

Théorème de convergence monotone[modifier | modifier le code]

Désolé de me répéter, mais ici aussi il s'agit d'un anglicisme le titre correct de cet article devrait être Théorème de la convergence monotone. Quelle est la procédure pour changer le titre d'un article? En créer un autre identique avec le bon titre, plus une redirection automatique de l'ancien titre vers le nouveau?--Gottfried59 (d) 17 novembre 2009 à 21:59 (CET)

Extension galoisienne[modifier | modifier le code]

Bonjour,

après avoir posé une question sur la notion d'extension galoisienne à un professeur d'université spécialisé en algèbre, je m'aperçois que l'article relatif à ce concept présuppose à tort qu'une telle extension est finie (contrairement à l'article correspondant en anglais). Je pense qu'il serait bon d'y remédier, en précisant quelles sont les spécificités des extensions galoisiennes finies (qui devaient à l'origine être les seules considérées par Galois si j'ai bien compris). N'ayant encore que des rudiments de théorie de Galois, je ne suis pas en mesure de procéder à cette refonte de l'article, mais serais très heureux qu'un spécialiste de la question s'en charge. Bien cordialement.

Bonjour ! Bien sûr les extensions galoisiennes ne se limitent pas aux extensions galoisiennes finies, de même que les extensions algébriques. Tout l'ensemble des articles sur les extensions a été écrit avec des extensions finies, je peux en comprendre le soucis pédagogique (les extensions galosiennes infinies sont un peu plus compliquées parce que le groupe de Galois est un groupe profini). Pour le cas général, c'est une question de motivation (de contributeurs, parce qu'il n'y en a pas tant que ça) pour passer derrière tous ces articles... Liu (d) 31 décembre 2009 à 14:51 (CET)
Maintenant l'énoncé dans le cas des extensions de degré infini y est. Liu (d) 1 novembre 2011 à 21:25 (CET)

conjecture de syracuse[modifier | modifier le code]

bonjour dans cette conjecture on parle bien qu'elle est vraie pour les 20m et les puissance de 2 mais aucune indication sur les entiers congrus P modulo 30 avec P >5 et < ou = 31.

or dans l'ensemble de ces entiers( 26.666..6% des entiers naturels ) tous les vols qui ne sortent pas de cet ensemble par les 20m ou les puissances de 2, attérissent sur deux suites primitive avant de sortir et terminer sur 5.4.2.1

les deux suites ou vols primitifs sont : a) 7 va donner 11.17.13.et 5 fin , 7 vérifie la conjecture Syracuse et s’accroche à l’arbre primitif C.13 représentant Z/30Z b) 23 : 35.53.5 fin = C.23 le deuxième arbre primitif représentant Z/30Z ces deux suites primitives sont les attracteurs de tous les entiers congru P[30] ou alors ils finissent sur 20m ou une puissance de 2.

19 : 29.11.fin ; C.13 25 : 19.fin c.13 29 fin c.13

31 : 47. 71. 107. 161. 121. 91. 137. 103. 155. 233. 175. 263. 39 5. 593. 445.167. 251. 377. 283. 425. 319. 479. 71 9. 1079. 1619. 2429. 911. 1367. 2051 .3077. 577.433. 325. 61. 23. fin C.23

37 va don. 7 fin c.13

41 : 31 fin c.23

43 : 65.49.37 fin c.13

47 : fin.c.23

49. : fin.C.13

53 :.fin c.23

59 : 89.67.101.19 fin

61 : fin

67 : fin

71 : fin

73 : 55.83.125.47 fin

77 : 29 fin

79 : 119.179.269.101 . fin en altitude car donné par 59

83 : fin.

89 : fin.

etc... etc...

la répartition des entiers de la classe Z/30Z est de même densité sur ces deux suites primitives.

il y a donc 4 suites primitives:

2 puissance n

multiples de 20

C.13

C.23 ces deux dernières suites primitives, n'ont elle pas fait l'objet de recherches ?

sincères salutations L.g

Triangle isocèle et distance ultra-métrique[modifier | modifier le code]

Bonjour, je viens de lire l'article Distance ultramétrique et j'ai lu :

 "Tout triangle est isocèle."

Faut-il prendre cette propriété au sens propre, i.e. elle est fausse, ou bien y a-t-il quelque chose que je n'ai pas compris ?

Cynddl [discussion] 12 mars 2010 à 20:45 (CET)

Bonjour, il faut prendre cette propriété au sens propre et elle est juste. En effet, si a, b, c sont trois points distincts, et si le maximum des distances mutuelles est atteinte par d(a,b), comme d(a,b) est majorée le maximum des d(a,c), d(b,c) (définition de la distance ultramétrique), elle est égale à l'une des deux distances. Donc le triangle (enfin, si on peut parler de trangle) est isocèle. Liu (d) 12 mars 2010 à 23:14 (CET)

Groupes de Lie[modifier | modifier le code]

Il me semble qu'il y a un problème dans cette article dans la partie algèbre de Lie : on y indique que toute application entre deux variétés lisses : transforme un champ de vecteurs sur en un champs de vecteurs sur , or un tel champ ne saurait même pas être nécessairement défini sur l'image de (penser à une courbe paramétrée qui s'autointersecte). Je pense qu'il faut enlever ce passage tout simplement, mais je préfèrerais avoir l'avis de quelqu'un avant. Cordialement, complétementgaga.

(après avoir patienté) vous l'avez fait : tout-à-fait d'accord ! Anne Bauval (d) 27 mai 2010 à 01:03 (CEST)
Je débarque, mais tout champ de vecteurs sur induit un champ de vecteurs sur par une application lisse. C'était sans doute ce que voulait dire le rédacteur fautif. Ambigraphe, le 27 mai 2010 à 09:19 (CEST)
Ah oui ! si j'avais repéré que c'était Ektoplastor j'aurais réfléchi un peu plus ! Je vais donc réintroduire ce qu'il voulait dire. Anne Bauval (d) 27 mai 2010 à 09:48 (CEST)

Zut ! , j'aurai du repérer le changement de sens des fleches. Completementgaga.

Aleph un[modifier | modifier le code]

cf PdD de l'article. Il vaut mieux que quelqu'un de plus diplomate et plus intégré au projet maths prenne le relai. Anne Bauval (d) 6 juin 2010 à 19:33 (CEST)

Fait par Touriste (d · c · b) 3mn plus tard ! Anne Bauval (d) 6 juin 2010 à 19:54 (CEST)

Méthode de calcul du cosinus[modifier | modifier le code]

Wikipédia:TI mais Wikipédia:NMPN : Nicolas Rey ... -- Anne Bauval (d) 17 juin 2010 à 21:37 (CEST)

L'utilisateur Scalion (d · c · b) est informé en douceur sur sa page de discussion. -- Speculos [Discuter] 18 juin 2010 à 14:55 (CEST)

Postulat[modifier | modifier le code]

Que penser de l'article Postulat (catégorisé, entre autres, en logique mathématique), où la notion de postulat est déclarée distincte de celle d'axiome ? Le mot postulat apparaît dans l'histoire des mathématiques ; il a aussi parfois le sens de « conjecture » par exemple : postulat de Bertrand. Mais l'article, tel qu'il est, paraît bien faible ; dans d'autres wikipédias (en anglais, en italien et sans doute d'autres), l'article correspondant (en:postulate, it:postulato) est une simple redirection vers l'article consacré à la notion d'axiome. Vivarés (d) 15 juillet 2010 à 20:20 (CEST)

L'article me semblait déjà pas mal mais j'ai essayé de clarifier. En gros postulat = ancien terme pour conjecture et fortement associé au postulat d'Euclide. "Axiome" : donc indépendant des autres axiomes, "postulat" : on ne sait pas s'il est indépendant ou non, mais on pense que non et que c'est un thm. Mais c'est sûr que selon les énoncés on dit : postulat(Euclide), hypothèse(du continu), axiome(du choix) ou conjecture(Riemann) ... qui parfois sont démontrés thm, parfois indécidables(=indépendants), parfois réfutés, parfois qui résistent encore et ...même quand le cas est réglé on garde néanmoins l'ancien nom (postulat, hyp, conjecture, axiome) ! Ainsi les limites de l'usage de ces différents termes sont un peu floues. --Epsilon0 ε0 16 juillet 2010 à 10:35 (CEST)
J'acquiesce complètement à la remarque d'Epsilon0. L'article relève plus de l'épistémologie des mathématiques, mais il est nécessaire. Ambigraphe, le 16 juillet 2010 à 10:55 (CEST)

Forme linéaire[modifier | modifier le code]

Bonjour a tous.Je suis un néophyte de wiki mais pas de mathématiques (maths spé) et je souhaiterai ajouter dans l'article sur les formes linéaire la propriété suivante : Soient f et g deux formes linéaires Kerf = Kerg <=> f et g colinéaire ( f= ag, a € R) Seulement je ne sait pas trop comment faire alors je vous soumet mon idée Pouvez vous m'indiquer la démarche a suivre ? Cordialement Maxiwarrior

Cette propriété apparaît dans l'article sous la rédaction suivante : « Réciproquement, si est un hyperplan de , il existe une forme linéaire telle que  ; cette forme linéaire (nécessairement non nulle) est unique, à un coefficient multiplicatif non nul près. ». Cordialement, Vivarés (d) 26 septembre 2010 à 23:39 (CEST)

Division euclidienne et Algorithme d'Euclide[modifier | modifier le code]

La division euclidienne telle que nous la connaissons aujourd'hui ne figure pas au livre VII des Eléments d'Euclide. Pour déterminer le PGCD de deux nombres entiers naturels, Euclide procède par soustractions successives répétées, le plus petit du plus grand, il obtient ainsi le PGCD.

Je ne peux pas le dire avec certitude mais une lecture rapide des Elements semble confirmer qu'Euclide n'a pas défini la division qui porte son nom avec les notions de quotient et de reste mais plusieurs points vont justifier mon immobilisme :
  1. La division euclidienne ou entière n'a pas attendu Euclide pour exister. Se poser la question de savoir combien on peut acheter d'objets coûtant 7 drachmes sachant qu'on possède 65 drachmes est un problème bien antérieur à Euclide.
  2. J'attends le texte d'un historien des sciences ayant fait une exégèse des Elements pour me déterminer. D'autant plus que dire qu'Euclide n'a pas défini la division euclidienne induit nécessairement la question "mais alors qui lui a donné le nom de division euclidienne ?". D'après Serge Mehl ce serait Bourbaki mais cela reste à confirmer.
  3. Enfin, concernant l'algorithme de recherche d'un PGCD, je suis moins catégorique. Dans le Theor. I Prop I du livre VII, il procède effectivement par soustraction alternative du plus petit au plus grand, mais, dès le Prob I Prop II (étant donné deux nombres non premiers entre eux, trouvez la plus grande commune mesure d'iceux), il écrit
    Soient AB et CD ces deux nombres, soit soustrait le plus petit nombre CD tant de fois qu'il se pourra du plus grand AB. S'il reste quelque chose comme EB celui-ci sera oté de CD tellement qu'il reste FD. (traduction de D. Henrion[4])
et moi j'y vois là tous les éléments d'une division euclidienne : on ote à a, bq et il reste r.
Bref, références nécessaires. HB (d) 19 novembre 2010 à 08:10 (CET)

E (constante mathématique)[modifier | modifier le code]

Cet article d'homonymie me semble faire doublon avec cet autre : Constante d'Euler. Que pensez-vous donc de supprimer E (constante mathématique) ? De plus, je n'ai pas trouvé de référence où la constante d'Euler-Mascheroni soit notée E. C'est le plus souvent qui est utilisé. PetitDej (d) 23 novembre 2010 à 01:51 (CET)

Fait Pas supprimé, mais redirigé E (constante mathématique) vers e (nombre) et rectifié tous les liens. Anne Bauval (d) 23 novembre 2010 à 14:05 (CET)

theoreme de fermat (le dernier)[modifier | modifier le code]

j'ai lu ceci sur le site du cnrs dpt maths :

"C'est cette conjoncture que Wiles est parvenu à démontrer, à quelques restrictions techniques près, prouvant du même coup le théorème de Fermat. "

je vous informe ici que la démonstration de ce théoreme DANS L'ESPRIT DE FERMAT existe sans restrictions techniques ... en quelques lignes accessibles à tout un chacun du niveau de terminal S. Il faudrait clore cette polémique une bonne fois

Pour recevoir cette démonstration envoyez-moi un mail assorti de votre motivation et de votre engagement de confidentialité. Ceci est nécessaire tant que l'Académie des Sciences ne l'a pas enregistré (cela peut prendre des lustres !) jp@jportalis.fr

Les restrictions techniques en question ne portent pas sur le théorème de Fermat. Wiles a démontré une forme faible d'une certaine conjecture et cette forme faible suffit à démontrer complètement le théorème de Fermat. Marvoir (d) 27 janvier 2011 à 20:08 (CET)

Pages Système dynamique et Théorie des systèmes dynamiques[modifier | modifier le code]

Je pense qu'on devrait discuter de la pertinence d'une fusion. Je ne vois pas (pour le moment mais j'attends les arguments) maintenir deux pages différentes qui à mon avis traitent exactement du même sujet.

En outre, je propose de lancer un projet sur les systèmes dynamiques afin d'améliorer les pages de la catégorie en question. Vous en pensez quoi ? Des volontaires ? Trop spécifique ? Je pense que cela pourrait être intéressant aussi du point de vue de l'interdisciplinarité.

--Biajojo (d) 21 avril 2011 à 22:32 (CEST)

La fusion a déjà été discutée plusieurs fois. Je pense personnellement qu'il y a la place pour deux articles.
Je suis dubitatif également quant à la création d'un projet qui aura du mal à tenir sur un ou deux contributeurs (vois comment est désert le Projet:géométrie).
En revanche, il y aurait de la place pour un portail et on pourrait profiter du Portail:analyse que j'ai conçu d'emblée comme traitant de l'analyse et des systèmes dynamiques. Ambigraphe, le 21 avril 2011 à 22:55 (CEST)
Où ?
L'article « systèmes dynamiques » a été récemment renommé en « théorie des systèmes dynamiques ». L'ancienne procédure de fusion est visible sur les deux pages de discussion. Ambigraphe, le 22 avril 2011 à 08:11 (CEST)
Ok, dans ce cas je n'ai rien trouvé de convainquant dans ces discussions. Il n'y a pas lieu de faire deux article par exemple "groupe" et "théorie des groupes" (du moins pas un article "théorie des groupes" digne de ce nom). Je vois pas pourquoi on ferait ça pour les systèmes dynamiques. --Biajojo (d) 22 avril 2011 à 09:13 (CEST)

Je viens de découvrir qu'outre en:Dynamical system (iw Système dynamique) il existe en:Dynamical systems theory et en:Dynamical system (definition). Anne Bauval (d) 22 avril 2011 à 20:45 (CEST)

L'un n'est qu'une page de définition. Et je ne vois pas pourquoi il faudrait faire à tout prix faire comme les anglophones. D'ailleurs, pas de discussion dans les pages de discussions associées.--Biajojo (d) 23 avril 2011 à 09:49 (CEST)
Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas concevoir deux articles « Groupe (mathématiques) » et « Théorie des groupes » indépendants, mais à l'heure actuelle il n'y a pas de matière suffisante sur Wikipédia. Alors qu'il y a bien de la matière sur « Système dynamique » et « Théorie des systèmes dynamiques ».
Soyons concret. Je te suggère de refaire l'article sur la théorie avec son histoire, les mathématiciens impliqués, les liens avec les autres disciplines, la notion de chaos, le problème à N corps, les développements en théorie ergodique et j'en passe. À côté, on fera un article sur la notion de système dynamique, avec beaucoup d'exemples, en distinguant les cas discret et continu, à l'aide des suites définies par récurrence (indépendamment du rang ou non) et des équations différentielles ordinaires. Ambigraphe, le 23 avril 2011 à 23:14 (CEST)
Le problème c'est qu'il faudrait justifier l'existence de deux articles distincts. Donc un serait sur la théorie des systèmes dynamiques qui englobe beaucoup de sous-théories et l'autre la définition formelle ? Bon je me suis un peu fait les arguments tout seul. Est-on plus de deux à discuter la question ? Quoiqu'il en soit je ne vais pas insister sur la fusion à moins qu'il n'y ait du nouveau. Commençons donc les travaux (Mais doucement:)--Biajojo (d) 24 avril 2011 à 15:41 (CEST)

Produit hermitien en caractéristique « finie » (sic)[modifier | modifier le code]

Voir Discussion:Représentation régulière Anne Bauval (d) 11 octobre 2011 à 15:25 (CEST)

La section douteuse est supprimée. Liu (d) 11 octobre 2011 à 22:11 (CEST)

Analyse combinatoire#Arrangements sans répétition[modifier | modifier le code]

Nbre N de groupes de k éléments contenus dans n objets = n!/(n-k)!.Si k = n-1 , N= n! alors qu'on devrai avoir N=(n-1)! Bernard

C'est bien N= n!, pas N=(n-1)! (par ex. si n=2 et k=1 : N=2) Anne (d) 21 mai 2012 à 12:23 (CEST)

Intégrale elliptique[modifier | modifier le code]

L'article me semble très pauvre. Il est dit que c'est l'intégrale elliptique de première espèce qui permet de calculer le périmètre de l'ellipse. Or, d'après Wolfram ou encore ce texte, il s'agit de l'intégrale elliptique de seconde espèce. Il me semble que WP mériterait un bon article sur ce sujet mais comme je suis en phase d'apprentissage sur ce sujet, il n'est pas prudent que ce soit moi qui le complète ou le corrige. Je cherche donc des amateurs pour une relecture et surtout un complément. HB (d) 18 août 2012 à 08:22 (CEST)

Environnement[modifier | modifier le code]

Réchauffement climatique,un phénomène redoutable. Ça vous dit quoi? — Le message qui précède, non signé, a été déposé par CLAIR100 (discuter), le 7 septembre 2012 à 19:35‎.

Bonjour, de quel article de maths parlez-vous, et quel y est le problème ? (cf. en-tête de cette page) Anne (d) 7 septembre 2012 à 20:06 (CEST)

Matrice quaternionique[modifier | modifier le code]

(Smiley) Hum... Anne (discuter) 27 février 2014 à 13:03 (CET)

Règle1 : Ce que j'ignore peut exister.
Règle 2: Ce que j'ignore, qui n'est pas sourcé et dont on ne trouve nulle part trace dans la littérature à notre disposition, ne mérite pas de figurer sur WP, ce qui est le cas de cette double (?) définition du produit matriciel. Au pire cela pourra être remis quand des sources auront prouvé la véracité de l'affirmation.
Je me demande si l'auteur n'a pas confondu avec le fait qu'il existe plusieurs définitions possibles du déterminant d'une matrice quaternionique[5]. Pour des experts lire aussi ce document susceptible d'enrichir et de sourcer notre article. HB (discuter) 27 février 2014 à 14:17 (CET)
Règle 3 : ce que j'ignore et qui sent vraiment mauvais (un "produit matriciel" défini seulement entre matrices 2×2 et même pas associatif) a de fortes chances d'être un TI. Anne (discuter) 27 février 2014 à 18:37 (CET)

Ellipsoide[modifier | modifier le code]

Je pense avoir bien fait avancer l'article sur les ellipsoides, mais mes connaissances mathématiques me limitent pour aller plus loin. Est-ce qu'un expert peut le regarder et le corriger/compléter ? Merci. Wikini (discuter) 8 avril 2014 à 16:41 (CEST)

raisonnement diagonal de Cantor[modifier | modifier le code]

soit N1 les entiers de base un et N2 les entiers de base deux et P(N1) l'ensemble des parties de N1. Intéressons nous à l'application de N1 dans N2 qui a une écriture unaire n associe l'écriture binaire F(n) telle que n=F(n) (remarquons que cette égalité est meta linguistique et ne peut pas être considérée comme formelle.)


    N1                          N2                          P(N1)
     .                            0                 ……0000000
    1                              1               …..0000001
   11                            10                 ……0000010
……                      ……..                   ……..


remarques 1) effectuez le raisonnement diagonal sur ce début d'énumération et vous obtiendrez la constante 1, mais la constante 1 de quel ensemble vers 0 et 1? la constante 1 achevée ou en devenir? peut on penser qu'elle n'est pas encore énoncée car elle le sera en fin d'énumération. Mais parler de "fin i d'énumération pour N1 comme pour N2 comme pour P(N1) demande de préciser l'axiome de l'infini actuel avec l'existence de l'écriture unaire limite atteinte ou potentiel sans cette écriture et donc avec des suite uniquement en devenir

2)observons les longueurs: pour n de longuer n dans N1 son écriture binaire est de longueur la partie entière du log de base deux de n donc lorsque l'écriture unaire tend vers l'écriture unaire limite l'écriture de la partie de P(N1) est constituée de deux suites de chiffres: l'une de longueur "limite de log de base deux de n" et l'autre ne contenant que des 0 sur une longueur de limite de "n-log de base deux de n" ces deux limites étant infinies nous sommes portés à penser qu'il y a des infinis intermédiaires entre l'écriture unaire limite et les finis.


D'autre part nous pouvons traiter les éléments de P(N1) comme des di-adiques alors les entiers paires donnent …010101 dont le double est …101010 et le triple est …..11111 donc nous pouvons penser que les paires sont au tiers de l'énumération de P(N1) et les impaires au deux tiers , le dernier élément étant la constante 1 suivie par 1 en retenue à l'infini et la constante nulle qui serait alors l'écriture commençant par 0 à toutes les places finies et ayant 1 en position omega. En se plaçant parmi les ordinaux nous aurions exactement le singleton omega qui n'est ni dans omega ni dans P(omega) et qui est l'ensemble dont la fonction caractéristique n'existe pas pour le moment car nous négligeons la retenue à l'infini. Avec cette retenue à l'infini nous ne sommes plus vraiment parmi les di-adiques mais dans un segment initial d'un modèle de N ayant des entiers plus grands que les finis. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 82.229.165.15 (discuter), le 23 juin 2015 à 08:32.

Bonjour, le titre de cette page est « problème sur un article ». Vous pouvez aussi faire un signalement sur la page de discussion de l'article en question (d'ailleurs : lequel, en l'occurrence ?) mais attention : aussi bien ici que là-bas, Wikipédia n'est pas un forum. Anne, 23/6/15, 11h3

Illustration de l'article Nina Bari[modifier | modifier le code]

Bonjour, Je suis une élève de seconde qui participe au Wikiconcours lycéen 2015-2016 pour un projet pédagogique. J'écris donc un article sur une mathématicienne du nom de Nina Bari. Mon problème est le suivant, je n'arrive pas à trouver une image sous licence libre pour illustrer mon article en cours de construction ici: B.chloe-CDG2nd4/Brouillon. Afin de pouvoir terminer mon projet je voudrais savoir si quelqu'un voudrait bien m'aider à trouver une photographie de cette mathématicienne libre de droit à mettre dans Wikimédia commons?

--B.chloe-CDG2nd4 (discuter)

Lemme de Zabrejko[modifier | modifier le code]

Tout l'historique (antérieur à ajourd'hui) de ce nouvel article contient des brouillons personnels qui n'ont rien à voir. Je ne sais pas quelle est la procédure à suivre en pareil cas. Anne 4/6/17