Hôtel de ville de Chicago

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hôtel de ville de Chicago
Chicago City Hall
City County.jpg
L'hôtel de ville de Chicago.
Présentation
Type
Destination actuelle
Mairie de Chicago
Style
Architecte
Construction
Patrimonialité
Localisation
Pays
État
Commune
Adresse
121 North LaSalle Street
Coordonnées
Carte

L'hôtel de ville de Chicago (en anglais : Chicago City Hall) est le siège officiel du gouvernement de la ville de Chicago[1], la troisième ville des États-Unis dans l'État de l'Illinois. Il est situé au 121 North LaSalle Street[2].

Adjacent aux Richard J. Daley Center et James R. Thompson Center, l'hôtel de ville abrite les bureaux du maire de Chicago[3], du greffier municipal[4], du trésorier de ville[5], et de certains services municipaux (departments) de la ville. Les chambres du conseil municipal de Chicago (Chicago City Council) se trouvent sur le côté ouest du bâtiment. Le côté Est du bâtiment (appelé County Building) est consacré aux différents bureaux du gouvernement du comté de Cook.

Description[modifier | modifier le code]

Situé sur un îlot délimité par les rues de Randolph, LaSalle, Washington, et Clark, ce bâtiment de 11 étages a été conçu sous l'administration de Fred A. Busse, par la firme d'architecture Holabird and Root dans le style néo-classique[6]. Le bâtiment a été officiellement consacré Chicago Landmark (CL) le par la commission de la ville de Chicago.

L'entrée de l'hôtel de ville de Chicago dispose de quatre panneaux en relief sculptés dans le granit par John Flanagan. Chacun des panneaux représente l'une des quatre principales préoccupations du gouvernement de la ville : terrains de jeux, écoles, parcs, et l'approvisionnement en eau. Quand les visiteurs pénètrent dans le bâtiment, ils sont accueillis par des escaliers en marbre élaboré et des tablettes de bronze honorant les administrations passées de Chicago de 1837 à nos jours.

Toit végétal[modifier | modifier le code]

Plantes et arbustes sur le toit de l'hôtel de ville.

En 2001, selon la volonté de Richard M. Daley (maire de la ville de 1989 à 2011), des jardins sur le toit d'une superficie de 3 600 m2 ont été réalisés et ont servi de projet pilote pour évaluer l'impact des toitures végétales[7],[8] sur l'effet d'îlot de chaleur dans les zones urbaines, l'écoulement des eaux de pluie et l'efficacité de différents types de toits verts et d'espèces végétales pour le climat de Chicago.

Bien que le toit ne soit pas accessible au public, il est visible depuis les 33 bâtiments les plus hauts du quartier. Le jardin se compose de 20 000 plantes de plus de 150 espèces différentes, dont des arbustes, des vignes et deux arbres. L'équipe qui a conçu cette toiture végétalisée fut dirigée par la société Conservation Design Forum de la région de Chicago, en collaboration avec l'architecte et paysagiste William McDonough.

Grâce à l'abondance de plantes à fleurs sur le toit, les apiculteurs récoltent chaque année environ 91 kg de miel dans les ruches installées sur le toit. Le toit vert de l'hôtel de ville de Chicago a remporté le prix du mérite du concours de l'American Society of Landscape Architecture (ASLA) en 2002.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]