Fine Arts Building

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fine Arts Building
Fine Arts Building 410 South Michigan Avenue.jpg
Le Fine Arts Building.
Présentation
Type
Bâtiment commercial
Style
Architecte
Construction
Statut patrimonial
Chicago Landmark (1978)
NRHP (1975)
Localisation
Pays
État
Commune
Adresse
410 South Michigan Ave.
Coordonnées
Localisation sur la carte de Chicago
voir sur la carte de Chicago
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’Illinois
voir sur la carte de l’Illinois
Red pog.svg
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Red pog.svg

Le Fine Arts Building, également connu sous le nom de Studebaker Building, est un immeuble de dix étages situé au 410 South Michigan Avenue dans le secteur financier du Loop à Chicago, en face de Grant Park, et fait partie du quartier historique de Michigan Boulevard District. Il a été construit pour la société Studebaker en 1884 par l'architecte Solon Spencer Beman, et fut complètement rénové en 1898[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le Fine Arts Building.

Fondée par des descendants d'immigrés allemands, la société Studebaker fait construire ce bâtiment comme lieu de vente pour les chariots (conçus à l'époque pour être tirés par des chevaux) qu'elle fabriquait et exploitait. Les étages supérieurs du bâtiment étaient consacrés à la fabrication et l'assemblage de ces chariots. Quelques décennies plus tard, la société déménage et le bâtiment devient un lieu culturel consacré à la musique et la littérature, alors en plein essor à Chicago.

Entre 1912 et 1917, le Fine Arts Building abrite le Chicago Little Theatre, un théâtre d'art expérimental fondé par Arthur Aldis et Mary Aldis en 1912. Il est le premier théâtre à faire partie du mouvement appelé Little Theatre Movement aux États-Unis.

Aujourd'hui, le Fine Arts Building abrite au rez-de-chaussée une grande salle de musique, des galeries d'art, un théâtre et le café des artistes. Aux étages supérieurs, il comprend des lofts d'artistes, des studios de danse et d'enregistrement, des cabinets de design d'intérieur, des peintres, des luthiers, et d'autres entreprises liées aux arts.

Il détient également des bureaux de l'association des Filles de la Révolution américaine et les sièges du Jazz Institute of Chicago, du Grant Park Conservancy, de l'Association mondiale des fédéralistes, du Chicago Youth Symphony Orchestra et de l'école de ballet Boitsov Classical and Company[2].

Décorations intérieures[modifier | modifier le code]

Les deux colonnes de granite à l'entrée principale font 1,12m de diamètre et 3,91m de haut, ont dit qu'elles sont les plus grands arbres monolithiques polis dans le pays. L'intérieur de l'immeuble possède de nombreuses décorations de style Art nouveau, caractéristique de l'époque, car ce mouvement artistique connut un âge d'or dans la période allant de la fin du XIXe siècle jusqu'au début du XXe siècle, durant laquelle l'immeuble fut construit et rénové. Il comprend également des peintures murales datant de la rénovation de 1898. Il a été désigné Chicago Landmark le 7 juin 1978 par la ville de Chicago[3], et Registre national des lieux historiques le 11 aoùt 1975 par le National Park Service[4].

Théâtre Studebaker[modifier | modifier le code]

Le bâtiment Studebaker abrite le théâtre Studebaker, également connu sous le nom de Studebaker Hall, ouvert en 1898[5]. Il a été le site du récital de David Bispham en 1901, qui comporte exclusivement des chansons de Carrie Jacobs-Bond. Le lieu est connu aussi pour avoir servi de décor aux premiers épisodes de la série télévisée The Jackie Gleason Show (anciennement Cavalcade of Stars) avec le comédien Jack Carter.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Schulze, Franz & Harrington, Kevin (2003). Chicago's Famous Buildings (5th ed.) Chicago: University of Chicago Press. (ISBN 0-226-74066-8).
  2. « Fine Arts Building », Fine Arts Building (consulté le 18 mai 2007)
  3. (en) « Fine Arts Building », City of Chicago (consulté le 18 mai 2007)
  4. (en) « National Register Information System », sur le site du National Park Service, National Register of Historic Places,
  5. Chris Jones, "Historic Studebaker gets another moment in the spotlight" in Chicago Tribune, 2008 August 11 (accessed 2009 August 19).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]