Petit-Noir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Petit-Noir
Le flèche de l'église
Le flèche de l'église
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Dole
Canton Tavaux
Intercommunalité Communauté de communes de la Plaine Jurassienne
Maire
Mandat
Étienne Cordier
2014-2020
Code postal 39120
Code commune 39415
Démographie
Population
municipale
1 134 hab. (2014)
Densité 55 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 56′ 17″ nord, 5° 20′ 34″ est
Altitude Min. 178 m – Max. 215 m
Superficie 20,52 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Petit-Noir

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Petit-Noir

Petit-Noir est une commune française située dans le département du Jura en région Bourgogne-Franche-Comté.

Ses habitants sont appelés les Péniculliens.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville de Petit-Noir est située dans le département du Jura en région Franche-Comté et s'étend sur une superficie de 20,52 km2.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Annoire Chemin Longwy-sur-le-Doubs Rose des vents
N Asnans-Beauvoisin
O    Petit-Noir    E
S
Fretterans (Saône-et-Loire) Neublans-Abergement Les Hays
Mouthier-en-Bresse (Saône-et-Loire)

Petit-Noir est avec la commune limitrophe de Neublanc-Abergement, la dernière commune du Jura donc de la région Franche-Comté du cours de la rivière Le Doubs qui pénètre ensuite dans le département de Saône-et-Loire quelques kilomètres avant de confluer dans la Saône.

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Entre 1790 et 1794, Petit-Noir absorbe la commune éphémère de Sauçois[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
octobre 2012 2014[2] Serge Lotte    
mars 1965 août 2012 (décédé)[3] René Berthod    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 134 habitants, en diminution de -3,82 % par rapport à 2009 (Jura : -0,23 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
910 1 012 1 051 1 104 1 134 1 236 1 291 1 297 1 298
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 270 1 240 1 253 1 202 1 182 1 144 1 058 1 045 992
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
962 950 988 885 839 798 746 722 691
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014
730 717 804 929 938 974 1 159 1 140 1 134
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Voies[modifier | modifier le code]

49 odonymes recensés à Petit-Noir
au 1er décembre 2013
Allée Avenue Bld Chemin Cours Impasse Montée Passage Place Quai Rd-point Route Rue Square Autres Total
0 0 0 2 [N 1] 0 10 0 1 5 [N 2] 0 0 1 [N 3] 29 0 1 [N 4] 49
Notes « N »
  1. Chemin de la Paule et Chemin du Grand Bodon.
  2. Dont la Place du 19-Mars-1962, la Place du 8-Mai-1945 et la Place du 11-Novembre-1918.
  3. Route du Pont
  4. Autres voies non identifiées en relation avec des écarts, lieux-dits, hameaux, zones industrielles, résidences, quartiers, etc.
Sources : rue-ville.info & annuaire-mairie.fr & OpenStreetMap & FNACA-GAJE du Jura

Édifices et sites[modifier | modifier le code]

  • Les Puces 39
  • Usine plastique (fermée)
  • Croix de mission devant l'église.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]