Pauline de Witt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pauline Cornélis de Witt)
Aller à : navigation, rechercher
Pauline de Witt
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 42 ans)
CannesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Fratrie
Guillaume Guizot
Henriette Guizot de Witt (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint

Pauline de Witt née Guizot, née le à Paris et morte le à Cannes, est une historienne française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Seconde fille de François Guizot, elle a publié une Histoire de Guillaume le Conquérant, et collaboré activement au dernier ouvrage de son père : Histoire de France racontée à mes petits enfants. Elle avait épousé, le 18 mai 1850, à Paris, Cornélis Henri de Witt[1] également historien et député du Calvados, dont elle eut sept enfants[2]. Les deux filles Guizot, Henriette et Pauline, ont épousé les deux frères de Witt, Conrad (1824-1909) et Cornélis Henri, également protestants.

Elle est inhumée au cimetière de Saint-Ouen-le-Pin.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Guizot’s children », sur François Guizot A life in the Century (1787-1874) (consulté le 4 janvier 2017).
  2. « GUIZOT, "François" », sur Huguenots de France et d'ailleurs (consulté le 4 janvier 2017), p. 500.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Guillaume le Conquérant, ou, L'Angleterre sous les Normands, Londres, Hachette ; Philadelphie, J.B. Lippincott, 1878.
  • Six mois de guerre, 1870-1871 : lettres et journal de Mme Cornélis de Witt, 1894.
  • Histoire de deux petits frères, Paris, Hachette, 1890.
  • Contes anglais, Paris, 1883.
Traductions
  • Elizabeth Prentiss (en), Les petits brins de fil ou fil embrouillé, fil-d'argent et fil-d’or, trad. de l’anglais par Pauline de Cornelis de Witt, 1865.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]