Société de l'histoire du protestantisme français

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Société de l'histoire du protestantisme français
Image illustrative de l’article Société de l'histoire du protestantisme français
Croix huguenote
Situation
Création 1852
Domaine Histoire du protestantisme
Siège 54 rue des Saints-Pères 75006 Paris
Organisation
présidente Isabelle Sabatier
secrétaire général Jean-Hugues Carbonnier
Personnes clés Fernand de Schickler

Site web www.shpf.fr

La Société de l'histoire du protestantisme français (SHPF) est une société savante fondée en 1852 par l'historien Charles Read, dans le but de rechercher, recueillir, étudier et publier des documents sur le protestantisme français.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Société de l'histoire du protestantisme français est installée à partir de 1885 au 54 rue des Saints-Pères, à Paris[1].

Elle est une des plus anciennes sociétés savantes de France, et sa finalité de faire avancer l'historiographie et la connaissance de l'histoire des protestants en France.

Activités scientifiques et éditoriales[modifier | modifier le code]

Colloques et journées d'étude[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Elle publie à partir de 1852 une revue scientifique trimestrielle, à comité de lecture, le Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français, dont l'historien André Encrevé est rédacteur en chef de 1985 à 2015. En 2016, la revue prend le nom de Revue d'histoire du protestantisme[2] et Hubert Bost en est le rédacteur en chef. Une série de numéros est disponible sur Gallica (39 numéros des années 1903-1940)[3].

Études généalogiques[modifier | modifier le code]

Elle effectue un important travail de généalogie et publie une revue trimestrielle, les Cahiers du centre de généalogie protestante.

Bibliothèque[modifier | modifier le code]

Elle dispose d'une bibliothèque, constituée à partir de 1866, riche de plus de 100 000 ouvrages. La bibliothèque est installée depuis 1885 54 rue des Saints-Pères, dans un bâtiment construit de 1869 à 1873 par Louis-Auguste Boileau, en s'inspirant un peu de l'architecture des grands magasins[4]. La salle de lecture de 21 m sur 11 est entourée de deux galeries, l'ensemble étant surmonté d'une verrière.

Les collections comprennent une partie de la bibliothèque de Charles Augustin Sainte-Beuve, notamment un fonds sur le jansénisme.

Musées et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Musées[modifier | modifier le code]

Elle possède ou soutient plusieurs musées consacrés à l'histoire du protestantisme en France :

Présidents de la société[modifier | modifier le code]

Autres lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français, t. 148 , n° spécial du cent-cinquantenaire de la Société de l'histoire du protestantisme français,
  2. Annonce de la parution de la Revue d'histoire du protestantisme, page consultée en ligne le 16.04.16.
  3. disponible sur Gallica Sélection de numéros, 1903-1940
  4. Idelette Beauvais, « Bibliothèque du protestantisme français », dans Les bibliothèques parisiennes : architecture et décor (2002), p. 202.
  5. Henri Dubief & Jacques Poujol, La France protestante. Histoire et lieux de mémoire, éd. La Cause/Max Chaleil, 2e éd., 2017, p. 325-326.
  6. Laurent Theis, « Présider la SHPF, pour quoi faire et comment ? », Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français,‎ , p. 649-660
  7. Fernand de Schickler, fondateur de la SHPF, notice Data BNF [1]
  8. Armand Lods, « À la mémoire du président Raoul Patry », Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français, vol. 84,‎ janvier-mars 1935), p. 51-53 (lire en ligne, consulté le 13 avril 2019).
  9. Jacques Pannier, « François de Witt-Guizot », Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français, vol. 88,‎ avril-juin 1939, p. 113-116 (lire en ligne, consulté le 13 avril 2019).
  10. « Le nouveau président », Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français, vol. 88,‎ octobre-novembre-décembre 1939, p. 429 (lire en ligne, consulté le 13 avril 2019).
  11. Jacques Allier, « M. Gabriel Puaux devient président honoraire de la Société » Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français, vol.110 (avril-mai-juin 1964), p. 69-73 [2].
  12. sabelle Sabatier, « Assemblée générale du 23 avril 2013: Rapport moral annuel », BSHPF, vol.159 (octobre-novembre-décembre 2013), p. 601-605 [3].
  13. Les comités de la SHPF, page consultée en ligne le 7 mars 2018 [4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]