Économie mixte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

En théorie une économie mixte est une économie dans laquelle le secteur privé et le secteur public coexistent en parts relativement équivalentes. Une illustration très emblématique de ce mélange d'économie de marché et d'économie planifiée est la politique économique française d'après la seconde guerre mondiale, qui était largement inspirée par le Programme du Conseil national de la Résistance. En Allemagne aujourd'hui on parle également d'économie sociale de marché.

En pratique tous les systèmes économiques sont mixtes mais se distinguent par les parts relatives des secteurs privé et public.

Évolution historique. Le démantèlement de l'Union soviétique à la fin des années 1980 a marqué le début d'une période de "libéralisation" à l'échelle mondiale, notamment par la privatisation d'entreprises publiques et de services publics. La crise des subprimes de 2008, qui fait encore sentir ses effets aujourd'hui, pourrait cependant inciter certains gouvernements à mettre un terme à cette tendance voire à l'inverser [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]