Parc national de Björnlandet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc national de Björnlandet
Björnlandets nationalpark.jpg
Type
Catégorie UICN
Identifiant
Adresse
Ville proche
Coordonnées
Superficie
2 369 ha[1]
Création
1991
Administration
Västerbotten County Administrative Board (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation sur la carte de Suède
voir sur la carte de Suède
Green pog.svg

Le parc national de Björnlandet est un parc national situé dans le Comté de Västerbotten en Suède. La totalité des 2 369 ha[1] du parc est recouverte d'une forêt primaire ou ancienne, principalement de pin[2]. Les activités humaines n'ont laissé que peu de traces dans cette forêt, principalement limité à des traces de flottage du bois, de quelques coupes et d'utilisation de la tourbe[2]. En revanche, les traces d'incendies naturelles sont visibles partout dans le parc, le dernier important datant de 1831.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation et frontières[modifier | modifier le code]

Le parc national de Björnlandet est compris dans la commune d'Åsele du comté de Västerbotten au nord de la Suède[S 1]. Il est situé à l'intérieur des terres au sud-est de la Laponie, à 37 km d'Åsele et environ 130 km à l'ouest de la grande ville côtière d'Umeå[S 1]. Il s'étend sur 2 370 ha[S 1].

Relief[modifier | modifier le code]

Björnlandet se situe une région vallonnée, formant un paysage appelé vågig bergkullterräng (approximativement relief ondulant de collines) caractéristique du Norrland[S 2]. Dans la région, les massifs s'étendent selon une direction principale nord-ouest sud-est ; le parc lui-même recouvre principalement un massif dont le sommet, Storberget, culmine à 551 m d'altitude, mais qui comprend aussi entre autres les sommets Jon-Ersberget et Björnberget[S 2]. Ce massif s'élève ainsi environ 250 m au-dessus de la vallée de la rivière Flärkån qui borde le parc à l'Est[S 2]. En dehors de ce massif principal, le parc inclut d'autres sommets, dont en particulier Skallberget, point culminant du parc avec 559 m, Svedjeberget (461 m et Getarkullen (473 m)[S 2]. Le parc est traversé par une vallée assez large orientée ouest-est comprenant le lac Angsjön, et les massifs eux-mêmes sont coupés de ravines étroites et parfois profondes[S 2]. Une autre caractéristique du relief est la présence de falaises, avec des éboulis à leurs pieds, la plus connue étant la falaise au sud de Björnberget, atteignant environ 70 m[S 2].

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de la région est un climat continental froid, avec des grandes variations de température entre l'été et l'hiver[S 3]. Les précipitations atteignent un peu plus de 600 mm par an, avec un maximum en été-automne[S 3]. Elles se font sous forme de neige pendant une grande partie de l'année et au final, la couverture neigeuse se maintient en moyenne pendant 175 à 200 jours, avec une épaisseur maximale de 120 à 140 cm[S 3]. Du fait des différences d'altitude, mais aussi de l'orientation, il y a d'importantes variations dans le climat local[S 3].

Relevé météorologique de Björnlandet
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −15,9 −15,2 −11,1 −4,9 0,2 5,7 8,8 7,4 3,3 −1,6 −8,4 −13,7 −3,7
Température moyenne (°C) −11,3 −10,3 −5,7 0,1 6,3 11,7 14,4 12,6 7,8 1,8 −5,1 −9,3 1,1
Température maximale moyenne (°C) −6,9 −5,4 −0,2 5 12,4 17,7 20,1 17,8 12,4 5,3 −1,8 −5 6
Précipitations (mm) 43,5 31,5 35,3 30 35 55,9 73,2 75,8 59,6 56,9 56,6 49,2 608,5
Source : Global species[3]
Diagramme climatique
J F M A M J J A S O N D
 
 
 
−6,9
−15,9
43,5
 
 
 
−5,4
−15,2
31,5
 
 
 
−0,2
−11,1
35,3
 
 
 
5
−4,9
30
 
 
 
12,4
0,2
35
 
 
 
17,7
5,7
55,9
 
 
 
20,1
8,8
73,2
 
 
 
17,8
7,4
75,8
 
 
 
12,4
3,3
59,6
 
 
 
5,3
−1,6
56,9
 
 
 
−1,8
−8,4
56,6
 
 
 
−5
−13,7
49,2
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le principal cours d'eau du parc est Björkbäcken, qui prend le nom d'Angsjöbäcken à la sortie du lac Angsjön[S 4]. Ce dernier est le plus grand lac de Björnlandet, avec 32 ha[S 4]. Angsjöbäcken se jette dans la rivière Flärkån juste à la sortie du parc, et cette rivière est elle-même un des principaux affluents du fleuve Gideälven. Les principaux affluents de Björkbäcken sont Svärmorsbäcken, en provenance du Nord, et Guldbäcken qui est entièrement situé dans le parc[S 4]. Les vallées à fond plat de Björkbäcken et Svärmorsbäcken comprennent un vaste réseau de tourbières[S 5] ponctués de petits lacs. On trouve aussi des petites tourbières et petits lacs sur les hauteurs du parc[S 5]. Enfin, au sud-ouest du parc s'écoule le ruisseau Häggsjöbäcken dans une vallée profondément découpée[S 4]. Il est l'émissaire du lac Häggsjön qui borde le parc à l'Ouest[S 4] et fait aussi partie du bassin versant du Gideälven.

Le débit maximal des ruisseaux du parc correspond à la fonte des neiges à la fin du printemps, avec un maximum secondaire avec les fortes précipitations d'automne[S 3].

Panorama du lac Angsjön.

Géologie[modifier | modifier le code]

La roche principale du parc est le granite de Revsund, caractérisé par une texture porphyrique à grains grossiers et une couleur grise parfois rougeâtre[S 3]. Ces granites sont datés d'environ 1,8 Ga, ce qui correspond aux âges de la province ignée transcandinave[4].

Milieux naturels[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Gestion et règlementation[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c p. 2
  2. a, b, c, d, e et f p. 12
  3. a, b, c, d, e et f p. 11.
  4. a, b, c, d et e p. 18.
  5. a et b p. 17.
  • Autres
  1. a et b (sv) « Regeringen utvidgar nationalparkerna Tiveden och Björnlandet », sur Regeringen.
  2. a et b (sv) « Nationalpark », sur Länsstyrelsen Västerbotten (consulté le 15 juillet 2011)
  3. (en) « Climate Data for Latitude 63.75 Longitude 18.25 », sur Global species (consulté le 27 aout 2017).
  4. « The Transscandinavian Igneous Belt (TIB) in Sweden : a review of its character and evolution. », Geological Survey of Finland, Espoo,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]