Matteuccia struthiopteris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fougère allemande, Fougère autruche, Matteuccie fougère-à-l’autruche

Matteuccia struthiopteris, connu sous le nom de Fougère allemande, de Fougère autruche, de Matteuccie fougère-à-l’autruche ou fougère-à-l'autruche[2], est une fougère de la famille des Dryoptéridacées que l'on rencontre dans les régions tempérées de l'hémisphère nord.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Agostino Todaro a dédié cette fougère à Carlo Matteucci[3], neurophysiologiste italien. Le nom d'espèce struthiopteris dérive du grec ancien στρουθίων / strouthíōn, « autruche », et de πτερίς / pterís, « aile », pour indiquer la similitude de la fronde avec une aile d'autruche[3].

Description[modifier | modifier le code]

Crosses de Matteuccia struthiopteris.

Comme les espèces du genre Onoclea, cette fougère émet des frondes stériles disparaissant l'hiver et fertiles subsistant jusqu'au printemps.

Classification[modifier | modifier le code]

Cette espèce reste classée, selon les différents index, dans trois familles différentes : Dryopteridaceae (W3-Tropicos, GRIN), Woodsiaceae (IPNI), Onocleaceae (?), et dans deux genres différents : Onoclea (W3-Tropicos et IPNI) et Matteuccia (GRIN), sans compter les multiples synonymes depuis abandonnés : Osmunda struthiopteris L. - 1753 ; Struthiopteris germanica Willd. - 1809 ...

Liste de sous taxons, acceptées ou synonymes[modifier | modifier le code]

Selon Tropicos (14 mars 2013)[4] :

  • sous-espèce Matteuccia struthiopteris subsp. pensylvanica (Willd.) Á. Löve & D. Löve
  • sous-espèce Matteuccia struthiopteris subsp. sinuata (Thunb.) Á. Löve & D. Löve
  • variété Matteuccia struthiopteris var. acutiloba Ching
  • variété Matteuccia struthiopteris var. pensylvanica (Willd.) C.V. Morton
  • variété Matteuccia struthiopteris var. pubescens (Terry) Clute
  • variété Matteuccia struthiopteris var. struthiopteris
  • forme Matteuccia struthiopteris fo. pubescens (Terry) Clute

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est répandue dans tout l'hémisphère nord tempéré :

Propriétés culinaires et médicinales[modifier | modifier le code]

Les jeunes pousses sont consommées dans le nord-est de l’Amérique du Nord, sous le nom de têtes-de-violon[réf. souhaitée].

Selon l'ethnobotaniste François Couplan, les crosses sont comestibles cuites[5] ; au Japon, dites Kusasotetsu, elles sont mangées bouillies puis transformées en beignets (tempura) ou lentement cuites dans une sauce de soja[5].

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ITIS, consulté le 14 mars 2013
  2. « Au Canada, la fougère dont on consomme les crosses est appelée communément fougère-à-l'autruche (matteuccie ou Matteuccia struthiopteris chez les spécialistes) »Grand Dictionnaire Terminologique
  3. a et b « Matteucia struthiopteris », sur jardinage.ooreka.fr (consulté le 28 mai 2020).
  4. Tropicos, consulté le 14 mars 2013
  5. a et b Couplan, François (2009) Le régal végétal : plantes sauvages comestibles ; Editions Ellebore, 527 pages
  • William Jackson Hooker - Species filicum, vol. IV – Londres : William Pamplin, 1862 – p.161 (N-b : l'espèce y est appelée Onoclea germanica)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :