Octobre (film, 1994)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Octobre (homonymie).
Octobre
Titre original Octobre
Réalisation Pierre Falardeau
Scénario Pierre Falardeau
Acteurs principaux
Sociétés de production Association coopérative des productions audio-visuelles
Pays d’origine Drapeau : Québec Québec
Genre Drame historique
Durée 97 minutes
Sortie 1994

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Octobre est un film québécois réalisé par Pierre Falardeau, sorti le . Pierre Falardeau a scénarisé ce film à partir du livre Pour en finir avec Octobre de Francis Simard, ancien felquiste.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Deux cents ans après la conquête de 1760 par l'armée anglaise, des Québécois prennent les armes pour l'indépendance de leur pays. Le Front de libération du Québec (FLQ), renouant avec la lutte des Patriotes de 1837, passe à l'action armée : attaques de casernes, vols d'armes, vols d'explosifs, vol à main armée de financement, dynamitages, etc. Année après année, vagues après vagues, les réseaux du FLQ sont démantelés par la police, pour renaître aussitôt. Pour répondre à la répression et faire libérer leurs camarades emprisonnés, des militants du FLQ déclenchent L'opération libération.

En plein cœur de la crise d'Octobre de 1970, les quatre felquistes de la cellule Chénier enlèvent le ministre du Travail et de l'Immigration Pierre Laporte, afin de forcer le gouvernement à négocier la libération des prisonniers politiques du FLQ. Pendant une semaine, heure après heure, jour après jour, les quatre hommes de la maison de la rue Armstrong écrivent l'histoire et changeront à jamais le visage politique du Québec et la portée du mouvement souverainiste québécois, autant sur la scène nationale qu'internationale. On vit avec les cinq hommes qui, acculés au mur par le pouvoir, piégés par l'implacable logique des événements, emportés par le poids des choses, l'un après l'autre, affrontent leur destin. À l'issue d'une semaine de séquestration, le destin se jouera pour le ministre et les felquistes. Une fin tant tragique qu'héroïque. Une mort nécessaire et injustifiable... En effet, la police retrouve le corps du ministre dans le coffre arrière d'une automobile. Que s'est-il passé ?

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • C'est Francis Simard qui a eu, le premier, l'idée de faire un film sur la Crise d'octobre et qui en a parlé avec Pierre Falardeau. Le film est basé sur le livre qu'il a publié après sa sortie de prison, Pour en finir avec Octobre.
  • Le scénario original commençait l'histoire cinq ans avant la Crise et se terminait avec l'arrestation de la cellule felquiste Chénier en décembre 1970.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]