Les Rois mongols

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les Rois mongols
Réalisation Luc Picard
Scénario Nicole Bélanger
Musique Viviane Audet
Robin-Joël Cool
Alexis Martin
Acteurs principaux

Milya Corbeil-Gauvreau
Henri Picard
Anthony Bouchard
Alexis Guay

Sociétés de production Écho Média
Pays d’origine Drapeau du Québec Québec, Drapeau du Canada Canada
Genre Comédie dramatique
Durée 102 minutes
Sortie 2017


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Rois mongols est un film dramatique québécois réalisé par Luc Picard, sorti en 2017. Il s'agit d'une adaptation du roman Salut mon roi mongol !, de l'auteure québécoise Nicole Bélanger[1] qui signe le scénario. Le film met en vedette Milya Corbeil-Gauvreau, Henri Richer-Picard, Anthony Bouchard et Alexis Guay.

Présenté comme film d'ouverture au Festival de cinéma de la ville de Québec[2], le film a remporté le Prix du public[3].

Il reçoit également l'Ours de cristal (Generation - K+) lors du 68e Festival International du film de Berlin.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Montréal, . La famille de Manon, 12 ans, est sur le point d’éclater: elle et son petit frère Mimi seront placés en famille d’accueil. Manon est révoltée. Inspirée par l’actualité politique, elle élabore un plan et prend en otage une vieille femme, pour revendiquer le droit de choisir son avenir.

Aidée de ses cousins Martin et Denis, elle quitte la ville avec Mimi et la vieille dame, déterminée à trouver un refuge où ils seraient enfin tous libres et heureux. Le film offre ainsi un regard lucide d’enfants sur le monde adulte, ses mensonges et ses trahisons.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Milya Corbeil-Gauvreau : Manon Ducharme
  • Henri Picard : Martin St-Jean, cousin de Manon
  • Anthony Bouchard : Mimi Ducharme, petit frère de Manon
  • Alexis Guay : Denis St-Jean, cousin de Manon
  • Clare Coulter : Rose Robinson, la grand-mère
  • Julie Ménard : Simone St-Jean, la tante de Manon
  • Maude Laurendeau : Jeanne Ducharme, la mère de Manon
  • Jean-François Boudreau : Gaston St-Jean, l'oncle de Manon
  • Martin Desgagné : Pierre Ducharme, le père de Manon
  • Sophie Cadieux : Suzanne, la travailleuse sociale
  • Bobby Beshro : l'inspecteur Dion
  • Nicola-Frank Vachon : l'adjoint Picard
  • Emmanuel Charest : le lieutenant Fraser
  • Gary Boudreault : monsieur Comeau, le pharmacien
  • Gabriel Lemire : Paul St-Jean, le cousin de Manon
  • Frédérique Proulx : madame Robinson
  • Carmen Ferlan : la dame du dépanneur
  • Denis Houle : le voisin du camp de chasse
  • Mathys Picard : enfant à vélo dans la ruelle
  • Thomas Brassard : enfant dans la ruelle
  • Robert D'Entremont : soldat chez Manon

Chansons[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix du public du Festival de cinéma de la ville de Québec 2017
  • 20e gala Québec Cinéma : Meilleur scénario pour Nicole Bélanger
  • 20e gala Québec Cinéma : Meilleure distribution des rôles pour Nathalie Boutrie, Emanuelle Beaugrand-Champagne, Frédérique Proulx
  • Berlinale 2018 : Ours de cristal dans la section Generation Kplus dans le cadre de la 68e édition du prestigieux Festival de Film de Berlin
  • Valois de la meilleure actrice – Milya Corbeil-Gauvreau – Festival du film francophone d'Angoulême
  • Prix spécial Percorsi Creativi 2018 CGS (Ciné-club socio-culturel pour les jeunes) au Festival de Giffoni
  • Prix du public – catégorie fiction – Festival de cinéma québécois des Grands Lacs (Biscarosse-France)
  • Prix du meilleur film par le jury jeunesse au Festival du film de Zlin
  • Prix Milos Macourek pour la meilleure performance dans un film jeunesse remis à Milya Corbeil-Gauvreau au Festival du film de Zlin;
  • Grand prix de la compétition au Festival Cinema in Sneakers;
  • Grand prix du jury des parents au Festival Cinema in Sneakers ;
  • Mention spéciale du Polish Arthouse Cinema Network au Festival Cinema in Sneakers ;
  • Prix pour le droit des enfants – Festival du film indépendant de Osnabrück ;
  • Meilleur Film au Festival SIFFCY de New Dehli ;
  • Meilleure Actrice au Festival SIFFCY de New Dehli ;
  • Meilleure Histoire au Festival SIFFCY de New Dehli ;
  • Prix Geneviève Bujold du meilleur espoir féminin décerné dans le cadre des Espoirs du Cinéma québécois à Milya Corbeil-Gauvreau
  • 6 nominations aux Écrans Canadiens 2018 : Meilleure direction artistique, Meilleurs costumes, Meilleure musique originale, Meilleur son d’ensemble, Meilleure adaptation et Interprétation féminine dans un rôle de soutien
  • 8 nominations et 2 prix Iris au Gala Québec Cinéma 2018 : Iris du meilleur scénario et Iris de la meilleure distribution des rôles ; nominations pour Meilleur film, meilleure réalisation, meilleure direction artistique, meilleure direction de la photographie, meilleurs costumes et meilleure coiffure

Festivals[modifier | modifier le code]

INTERNATIONAL

  • Sélectionné en compétition officielle au 68e Festival International du film de Berlin, section Generation K+
  • Sélection au Cinemagic International Film Festival for Young People (Dublin, Irlande)
  • Sélection au Filem’on (Bruxelles, Belgique)
  • Sélection au 14e Tel Aviv International Children’s Film Festival en Israël
  • Sélection au 13e Busan International Kids & Youth Film Festival en Corée du Sud (2 projections régulières et film de clôture)
  • Sélection CANADA NOW (Los Angeles, New York et Nouvelle Orleans)
  • Invité au Scottsdale Film Festival (US)
  • Sélection au 6e Cinéma in Sneakers (Varsovie, Pologne)
  • Sélection au 58e Zlin Film Festival (Zlin, République Tchèque)
  • Sélection au 48e Festival du film de Giffoni – Section Generator 13+ (Italie)
  • Festival du cinema québécois des Grands Lacs (Biscarosse, France) – film d’ouverture et compétition
  • Sélection au 56e Gijon IFF (Espagne) – section compétitive Les enfants terribles
  • Little Big Films de Nüremberg (Allemagne)
  • Sélection au CinefestOz (Australie)
  • Sélection en competition officielle au 11e Festival du Film Francophone d’Angoulême (21-26 aout 2018)
  • Sélection en compétition au Stuttgart Children Film Festival ()
  • Sélection en compétition au Festival du film francophone d’Albi – Les Œillades (20- – France)
  • Sélection au 33e Independent FilmFest Osnabrück (17- - Allemagne)
  • Sélection au 6e Festival du Film Francophone d’Angoulême via Brides-les-Bains (4- - France)
  • Sélection au Cinemagic Belfast 2018 (Irlande)
  • Sélection au Free Zone Human Rights Film Festival (Serbie)
  • Sélection au Tallinn Black Nights Film Festival (Estonie)
  • Sélection à l’International Vilnius film festival for children and youth (Lituanie)
  • Sélection au 6e Dharamshala International Film Festival (Inde)
  • Sélection au 4e SIFFCY - Smile International Film Festival for Children and Youth (Inde)
  • Sélection au Festival canadiense de Madrid (26- - Espagne)

CANADA

  • Sélection en compétition officielle au 18e Calgary International Film Festival
  • Sélection en compétition officielle au 29e Cinéfest Sudbury International Film Festival
  • Invité au 26e Cinemental Festival des films francophones au Manitoba
  • Film de clôture du 22e Rendez-vous du cinéma québécois et francophone à Vancouver
  • Projeté au 18e Kingston Canadian Film Festival
  • Projeté au 14e Available Light Film Festival (Yukon film Society)
  • Projeté au 21e Ciné Franco Festival Jeunesse de Toronto
  • Projeté au 11e Festival Objectif Cinéma Desjardins d’Orléans – Canada
  • Présenté à Halifax et à Iqaluit dans le cadre de la Tournée du cinéma québécois
  • Film de clôture de Ciné-Franco (Toronto)

QUÉBEC

  • Présenté en ouverture du 7e Festival de cinéma de la ville de Québec
  • Invité aux 36e Rendez-vous du cinéma québécois
  • Film de clôture du 31e Festival International du cinéma francophone en Acadie
  • Projeté au 30e Festival du film international de Baie-Comeau
  • Projection dans plusieurs cinémas indépendants comme Station Vu, en présence des artisans du film
  • Fait partie de la tournée organisée par le Conseil des Arts de Montréal

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bélanger, Nicole, 1962-, Salut mon roi mongol! : roman, Intouchables, , 189 p. (ISBN 978-2-921775-13-7, OCLC 35876352, lire en ligne)
  2. Zone Arts - ICI.Radio-Canada.ca, « Les rois mongols en ouverture du Festival de cinéma de Québec », sur Radio-Canada.ca, (consulté le 24 septembre 2017)
  3. Cédric Bélanger, « Festival de cinéma de Québec: le public préfère Les Rois mongols  », Le Journal de Québec,‎ (lire en ligne, consulté le 25 septembre 2017)
  4. Charles-Henri Ramond, « Rois mongols, Les – Film de Luc Picard », Films du Québec,‎ (lire en ligne, consulté le 24 septembre 2017)
  5. Radio-Canada, « Les rois mongols en ouverture du Festival de cinéma de Québec », sur Radio-Canada.ca, (consulté le 19 mai 2021)
  6. Maxime Demers, « Les rois mongols séduit à Berlin », sur Le Journal de Montréal, (consulté le 19 mai 2021)
  7. « rois mongols, Les », sur www.rcq.gouv.qc.ca (consulté le 18 mai 2021)
  8. confondue avec Dolorès dans http://info-culture.biz/2017/09/21/les-rois-mongols-de-luc-picard/

Liens externes[modifier | modifier le code]