Richard Grégoire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Richard Grégoire
Image dans Infobox.
Richard Grégoire en 2003.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (76 ans)
MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Richard Grégoire, né le à Montréal, est un compositeur québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Richard Grégoire a fait ses études à la faculté de musique de l’Université de Montréal de 1963 à 1968. Il y a étudié la composition avec Serge Garant. En 1968 grâce à une bourse du Conseil des arts du Canada, il a poursuivi ses études à Paris en musique électroacoustique avec le Groupe de recherches musicales de l’ORTF sous la direction de Pierre Schaeffer, et en composition avec Gilbert Amy[1].

À son retour à Montréal en 1970, il travaille comme arrangeur, orchestrateur et directeur musical dans le domaine du spectacle, de l'industrie du disque, de la télévision et de la publicité. Lorsque la technologie moderne s’est élargie au domaine musical, Richard Grégoire l'a utilisée. Au début des années 80, il se consacre totalement à la musique de film. Il est considéré comme l’un des compositeurs marquants du cinéma et de la télévision au Québec[1].

Au cinéma et à la télévision, il a surtout travaillé avec Yves Simoneau, Jean Beaudin, Charles Binamé et Robert Ménard[1].

En 1989, il a obtenu un succès populaire personnel grâce à la musique de la série télévisée Les Filles de Caleb[1].

En 2004, il a reçu le prix Jutra-Hommage (aujourd’hui prix Iris) pour sa contribution à la production cinématographique québécoise[1].

Depuis 2006, la Fondation de la Société professionnelle des auteurs et compositeurs du Québec (SPACQ) remet annuellement le prix Richard-Grégoire afin de récompenser un compositeur de musique sur image[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Récompenses et Nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Deuxième coup de feu (télé-théâtre) Prix du Conseil canadien de la Musique 1978
  • 1983 : Prix Félix Arrangeur de l'année 1983
  • 1988 : Les Bottes Prix Gémeau 1988
  • 1991 : les filles de Caleb Prix Gémeau 1991,
  • 1991 : les filles de Caleb Prix Félix Microsillon instrumental de l'année 1991
  • 1992 : Being at home with Claude Prix Génie 1992
  • 1993 : Shehaweh Prix Gémeau 1993
  • 1993 : Prix de la SOCAN Musique de film/tété 1993
  • 1997 : Marguerite Volant Prix Félix Arrangeur de l'année1997
  • 2004 : Prix Excellence SOCAN 2004
  • 2004 : Prix Jutra-Hommage 2004 Pour l'ensemble de sa carrière

Nomination[modifier | modifier le code]

  • 1987 : Exit Nomination Génie 1987
  • 1989 : La ligne de chaleur Nomination Génie 1989
  • 1994 : Blanche Nomination Gémeau 1994
  • 1995 : L'enfant d'eau Nomination Génie 1995
  • 1996 : Jasmine Nomination Gémeau 1996
  • 1997 : Marguerite Volant Nomination Gémeau 1997
  • 1998 : Sleep room Nomination Gemini 1998
  • 1998 : Le coeur au poing Nomination Jutra 1998
  • 1999 : Souvenirs intimes Nomination Jutra 1999
  • 2001 : Bonanno: A Godfather's Story Nomination Gemini 2001
  • 2001 : Nuremberg Nomination Gemini 2001


Sources[modifier | modifier le code]

  • Pierre Rochon, Christian Rioux, Annie Joan Gagnon, « Richard Grégoire », sur L'Encyclopédie canadienne, 2006-2016 (consulté le 30 avril 2020)
  • Entretien avec Richard Grégoire et Robert M. Lepage », 24 images, n° 67, 1993, p. 20-27 [lire en ligne]
  • Jeanne Deslandes, « Entretien avec Richard Grégoire », Ciné-Bulles, vol. 15, n° 1, 1996, p. 36-39 [lire en ligne]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]