Notre-Dame-du-Mont-Carmel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Notre-Dame du Mont-Carmel.
Notre-Dame-du-Mont-Carmel
Diversité - Harmonie - Unité
Diversité - Harmonie - Unité
Église de Notre-Dame-du-Mont-Carmel
Église de Notre-Dame-du-Mont-Carmel
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec[1]
Région Mauricie
Subdivision régionale Les Chenaux
Statut municipal Municipalité de paroisse
Maire
Mandat
Luc Dostaler
2013 - 2017
Constitution
Démographie
Gentilé Montcarmelois, e
Population 5 751 hab. (2016)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 29′ 00″ nord, 72° 39′ 00″ ouest
Superficie 12 877 ha = 128,77 km2
Divers
Code géographique 37235
Devise Diversité - Harmonie - Unité
Localisation
Localisation de Notre-Dame-du-Mont-Carmel dans Les Chenaux
Localisation de Notre-Dame-du-Mont-Carmel dans Les Chenaux

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Notre-Dame-du-Mont-Carmel

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Notre-Dame-du-Mont-Carmel

Notre-Dame-du-Mont-Carmel est une municipalité de paroisse québécoise (Canada) constituée en 1859, située dans la municipalité régionale de comté (MRC) des Chenaux et la région administrative de la Mauricie.

Toponymie[modifier | modifier le code]

La municipalité porte le nom de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, nom choisi par Mgr l'évêque Thomas Cooke en raison de la montagne et fait référence au Mont-Carmel de Terre Sainte. Autrefois, elle était souvent désignée comme «Mont-Carmel-Valmont» à cause du nom du Bureau de poste du village. Le nom de Valmont vient de la montagne et de la plaine s'étendant à son pied[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La municipalité est bordée à l'ouest par la rivière Saint-Maurice. Elle est également traversée par la rivière Cachée, qui prend sa source au lac Valmont au nord-est et se jette dans le Saint-Maurice à l'ouest.

Transport[modifier | modifier le code]

Les trois véhicules du service incendie de la municipalité devant la centrale hydroélectrique La Gabelle et la rivière Saint-Maurice.

La municipalité est traversée par la route 157, route provinciale qui relie Trois-Rivières (secteur Cap-de-la-Madeleine) à Shawinigan. La structure des routes est majoritairement organisée autour des trois rangs qui traversent le territoire. En ordre, du nord au sud:

  • Le rang St-Louis, qui relie Shawinigan (secteur Shawinigan-Sud) à l'ouest;
  • Le rang St-Flavien, qui à l'ouest devient le rang des Grès et mène jusqu'au barrage de la centrale hydroélectrique de La Gabelle, qui permet de traverser la rivière Saint-Maurice et relie Mont-Carmel à Saint-Étienne-des-Grès;
  • Le rang St-Félix, qui relie Trois-Rivières au sud-ouest et Saint-Maurice au nord-est.
Scène hivernale au rang St-Flavien.

Administration[modifier | modifier le code]

À l'origine dans le comté de Champlain, Notre-Dame-du-Mont-Carmel est intégrée à la MRC du Centre-de-la-Mauricie lors de la réforme des structures supramunicipales de 1982. Ensuite, lors du regroupement de Shawinigan et de la dissolution de la MRC du Centre-de-la-Mauricie dans le cadre de la réorganisation des municipalités de 2002, elle est intégrée à la nouvelle municipalité régionale de comté des Chenaux, ayant pour chef-lieu Saint-Luc-de-Vincennes et constituée, outre Notre-Dame-du-Mont-Carmel, des municipalités rurales de l'ancienne MRC de Francheville.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Depuis 2013, le maire actuel est M. Luc Dostaler. Voici la liste[3] presque complète des maires avec les années de début et de fin de leurs mandats respectifs:

# Maire Notes Arrivée Départ Durée
1 François Thellend 1859 1861 2 ans
2 Michel Boisclair 1862 1863 1 an
Informations manquantes
3 Noé Lamothe 1866 1867 1 an
Informations manquantes
4 Alexandre McDougall 1870 1871 1 an
5 Joseph Lamothe 1872 1874 2 ans
6 Étienne Leblanc 1875 1877 2 ans
7 David Rheault 1ère fois 1878 1882 4 ans
8 Pierre Lord 1882 1885 3 ans
9 Jean Forest 1886 1887 1 an
10 Alexis Blanchette 1ère fois 1887 1890 3 ans
11 Joseph Rheault 1892 1893 1 an
7 David Rheault 2e fois 1893 1895 2 ans
12 Philippe Lord 1895 1900 5 ans
13 Alphonse Veilleux 1900 1903 3 ans
14 Louis Marchesseault 1903 1905 2 ans
10 Alexis Blanchette 2e fois 1905 1910 5 ans
15 Louis Doucette 1910 1912 2 ans
16 Oscar Lord 1912 1914 2 ans
17 Aimé Beaumier 1914 1916 2 ans
18 Aldéric Lamothe 1916 1927 11 ans
19 Octave Lamothe 1927 1930 3 ans
20 Alphonse Désilets 1930 1931 1 an
21 Alexandre Landry Plus long mandat (continu et absolu) 1931 1951 20 ans
22 Julien D. Toupin 1951 1953 2 ans
23 Doris Bornais 1953 1955 2 ans
24 Ferdinand Brière 1955 1959 4 ans
25 Wellie Rheault 1959 1961 2 ans
26 Hector Bédard 1961 1964 3 ans
27 Benoît Dostaler 1964 1969 5 ans
28 Roland Cossette 1969 1975 6 ans
29 Léo-Paul Landry 1975 1977 2 ans
30 François Brière Neveu de Ferdinand Brière, 24e maire[4] 1977 1985 8 ans
31 Pierre Bouchard 1ère fois 1985 1993 8 ans
32 Richard Giguère 1993 1997 4 ans
33 André Landry Petit-fils d'Alexandre Landry, 21e maire[5] 1997 2005 8 ans
31 Pierre Bouchard 2e fois 2005 2013 8 ans
34 Luc Dostaler[6] 2013 En cours

Démographie[modifier | modifier le code]

La municipalité comptait 5467 habitants en 2011 ainsi que 1665 familles. L'âge médian était de 43,2 ans[7]. Voici un graphique de l'évolution de la population totale à travers les années, depuis 1851[8], [9]:

La baisse significative de population entre les recensements de 1911 et 1916 est due à la fondation d'Almaville et la création de la paroisse de Notre-Dame-de-la-Présentation (Almaville-en-Bas). Cette paroisse sera par la suite annexée à Shawinigan-Sud, ancienne ville, maintenant un secteur de la ville de Shawinigan.

Histoire[modifier | modifier le code]

La municipalité de paroisse de Notre-Dame-du-Mont-Carmel a été constituée en 1859, probablement à partir de territoires non-organisés.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Notre-Dame-du-Mont-Carmel
Diversité - Harmonie - Unité

L'écu de Notre-Dame-du-Mont-Carmel se blasonne ainsi :

Divisé en chevron de sinople sur or, la cime du chevron se terminant en une croix celtique, au pal de l’un en l’autre, à deux feuilles d’érable en chef et à une fleur de lis en pointe, le tout de l’un à l’autre[10]

Accident de la «Tour de Mont-Carmel»[modifier | modifier le code]

Démolition de la tour de communications sur la montagne, avril 2001.

Le 22 avril 2001, le pilote d'avion amateur Gilbert Paquette heurte accidentellement le sommet de la tour de communications avec son Cessna 150, tour de près de 371 mètres de hauteur, et située sur le «Mont Carmel». La carcasse de l'avion, ainsi que le corps de l'homme restent perchés au point d'impact. À cause des dommages causés à la structure, mais aussi pour que la famille récupère le corps du défunt pilote, la tour est démolie le 27 avril avec des explosions de dynamite contrôlées. Elle est par la suite reconstruite, et y tient toujours sur une structure plus courte[11]

Société, tourisme et événements[modifier | modifier le code]

La Montagne[12],[13][modifier | modifier le code]

Le Centre de ski Mont-Carmel fut un attrait majeur de la municipalité pendant plus de 60 ans. Après sa fermeture[14],[15] en 2012 et une vente à l'encan[16], le centre fut démonté petit à petit, puis laissé sans entretien pendant près de 3 ans.

La réouverture graduelle du centre[17] a permis de remettre sur pied les installations sanitaires, les bâtiments et le territoire en général. Les nouvelles activités du centre[18] comprennent, entre autres, du ski de montagne (FQME)[19], de la raquette, des camps de survie, des activités d'animation[20],[21], des activités en lien avec la fête nationale, du ski de fond[22], sentiers pédestres, etc.

L'organisme à but non lucratif Biathlon Mauricie[23],[24] a introduit ce sport olympique dans la région. L'organisme initie chaque année plus de 300 élèves[25] de la Commission scolaire de l'Énergie au biathlon et ses rudiments. Le Centre accueille maintenant plusieurs activités et réceptions, et son ouverture couvre les 12 mois de l'année.

Domaine de la Forêt Perdue[modifier | modifier le code]

Le Domaine Enchanteur, ou «Domaine de la Forêt Perdue» est un vaste site où sont aménagées diverses installations. Principalement, il s'agit d'environ 12 kilomètres de sentiers en forêt qui sont glacés en hiver et permettent d'y faire du patin, ainsi que 8 kilomètres supplémentaires de sentiers de raquette. On y retrouve aussi une ferme animalière ainsi qu'un labyrinthe suspendu. Le domaine est ouvert toute l'année[26].

2009 : 150e anniversaire[modifier | modifier le code]

En 2009, la municipalité fête ses 150 ans. Durant l'année, plusieurs événements ont lieu, dont une parade de chars allégoriques, un concert de Michel Pagliaro et plusieurs feux d'artifice[27]. De plus, la municipalité profite des célébrations pour inviter le joueur de hockey Pascal Dupuis, alors membre des Penguins de Pittsburg, qui apporte le 1er août au village la Coupe Stanley remportée par l'équipe cette même saison[28].

Mont-Carmel en fête[modifier | modifier le code]

Depuis les fêtes du 150e anniversaire de la municipalité en 2009, chaque année au mois de juillet est organisé le festival «Mont-Carmel en fête». L'événement dure trois jours durant lesquels des spectacles, diverses activités et des feux d'artifices sont organisés. L'accès au site est gratuit en tout temps.

Le festival a notamment accueilli des artistes comme Marie-Chantal Toupin en 2010, Kaïn en 2014 ainsi que Marc Dupré et Kevin Bazinet en 2015[29],[30],[31].

Spectacles[modifier | modifier le code]

Le 8 mai 2010, l'humoriste Mike Ward a fait un spectacle bénéfice à la salle paroissiale, accompagné de trois autres humoristes.

Personnalités nées à Notre-Dame-du-Mont-Carmel[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Notre-Dame-du-Mont-Carmel », Répertoire des municipalités, sur Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire du Québec.
  2. Léo-Paul Landry, Notre-Dame-du-Mont-Carmel, 1859-1984, Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Qc, Ca, Les albums souvenirs québécois, , 480 p., p. 12
  3. Léo-Paul Landry, Notre-Dame-du-Mont-Carmel, 1859-1984, Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Qc, Ca, Les albums souvenirs québécois, , 480 p., pp. 134-144
  4. Léo-Paul Landry, Notre-Dame-du-Mont-Carmel, 1859-1984, Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Qc, Ca, Les albums souvenirs québécois, , 480 p., pp. 360-363
  5. Léo-Paul Landry, Notre-Dame-du-Mont-Carmel, 1859-1984, Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Qc Ca, Les albums souvenirs québécois, , 480 p., p. 397
  6. « Luc Dostaler élu à Notre-Dame-du-Mont-Carmel | Louise Plante | Des Chenaux », sur La Presse (consulté le 1er mars 2016)
  7. « Perspective géographique », Recensement de 2011, Subdivision de recensement, Notre-Dame-du-Mont-Carmel, PE - Québec, sur Statistique Canada, (consulté le 6 mars 2016)
  8. Léo-Paul Landry, Notre-Dame-du-Mont-Carmel, 1859-1984, Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Qc, Ca, Les albums souvenirs québécois, , 480 p., pp.101-103
  9. « Notre-Dame-du-Mont-Carmel, recensements de 1996, 2001 et 2006 », sur Statistique Canada, modifié le 2 juin 2010 (consulté le 7 mars 2016)
  10. « Le Registre public des armoiries, drapeaux et insignes du Canada: Vol. V, p. 449 », sur L'Autorité héraldique du Canada (consulté le 1er juillet 2016)
  11. « Notre-Dame-du-Mont-Carmel (municipalité de paroisse) », sur La Mémoire du Québec (consulté le 20 novembre 2009)
  12. « Du ski de montagne à Mont-Carmel | Félix St-Aubin | Affaires », La Presse, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  13. Eric Morasse, « Retour du ski à Notre-Dame-du-Mont-Carmel », sur LeBulletinDesChenaux.com, (consulté le 27 mars 2017)
  14. « Le Centre de ski Mont-Carmel ferme ses portes | Paule Vermot-Desroches | Actualités », La Presse, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  15. Zone Justice et faits divers - ICI.Radio-Canada.ca, « Mauricie : fermeture surprise de la station de ski Mont-Carmel », sur Radio-Canada.ca (consulté le 27 mars 2017)
  16. « Station de ski Mont-Carmel: rien de nouveau depuis la vente à l'encan | Louise Plante | Vie régionale », La Presse, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  17. Eric Morasse, « Biathlon Mauricie veut ouvrir la montagne », sur LeBulletinDesChenaux.com, (consulté le 27 mars 2017)
  18. Zone Sports - ICI.Radio-Canada.ca, « La station de ski Mont-Carmel renaît », sur Radio-Canada.ca (consulté le 27 mars 2017)
  19. « Du ski de montagne à Notre-Dame-du-Mont-Carmel », L'Hebdo du Saint-Maurice, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  20. « Une Nuit d'horreur à Mont-Carmel | Gabriel Delisle | Actualités », La Presse, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  21. « Croix-Rouge: la valeur du contact humain | Martin Lafrenière | Actualités », La Presse, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  22. « Piste de ski de fond - Municipalité Notre-Dame-du-Mont-Carmel », sur Municipalité Notre-Dame-du-Mont-Carmel (consulté le 27 mars 2017)
  23. « Accueil », sur Biathlon Mauricie (consulté le 27 mars 2017)
  24. « Vers un centre national de biathlon à Mont-Carmel », L'Hebdo du Saint-Maurice, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  25. Commission scolaire de l'Énergie (CSDE), « Une activité d'initiation au biathlon : 325 élèves sont inspirés par des spécialistes de renom - Nouvelles | Commission scolaire de l'Énergie (CSDE) », sur www.csenergie.qc.ca (consulté le 27 mars 2017)
  26. « Accueil - Domaine Enchanteur », sur Domaine Enchanteur (consulté le 5 mars 2016)
  27. « 150e anniversaire », sur 150 ans, on fête ça en grand! (consulté le 21 novembre 2009)
  28. « La Coupe Stanley à Mont-Carmel », sur L'Hebdo Mékinak Des Chenaux (consulté le 21 novembre 2009)
  29. « Mont-Carmel en fête: Un nouveau festival lance ses activités | Guy Veillette | Le Nouvelliste », sur La Presse (consulté le 4 mars 2016)
  30. « Mont-Carmel en fête: Kaïn et Bears of Legend à l'honneur | Cloé Hurtubise | Des Chenaux », sur La Presse (consulté le 4 mars 2016)
  31. « Mont-Carmel en fête », sur mont-carmel-en-fete.com (consulté le 4 mars 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Shawinigan Saint-Narcisse Rose des vents
N Saint-Maurice
O    Notre-Dame-du-Mont-Carmel    E
S
Saint-Étienne-des-Grès Trois-Rivières