Notre-Dame-de-Montauban

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Notre-Dame et Montauban.
image illustrant une municipalité du Québec
Cet article est une ébauche concernant une municipalité du Québec.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Notre-Dame-de-Montauban
Rue Principale à Notre-Dame-des-Anges
Rue Principale à Notre-Dame-des-Anges
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Mauricie
Subdivision régionale Mékinac
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Jean-Guy Lavoie
2013 - 2017
Constitution
Démographie
Gentilé Montaubain, aine
Population 757 hab. (2014)
Densité 4,6 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 52′ 00″ Nord 72° 20′ 00″ Ouest / 46.866672, -72.333338
Superficie 16 424 ha = 164,24 km2
Divers
Code géographique 35005
Localisation
Localisation de Notre-Dame-de-Montauban dans Mékinac
Localisation de Notre-Dame-de-Montauban dans Mékinac

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Notre-Dame-de-Montauban

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Notre-Dame-de-Montauban

Notre-Dame-de-Montauban est une municipalité canadienne du Québec située à la limite nord de la municipalité régionale de comté de Mékinac et dans la région administrative de la Mauricie. La municipalité comporte deux villages : Notre-Dame-des-Anges et Montauban-les-Mines. Les deux villages sont reliés par la route 367 et sont distancés d'environ 7 kilomètres (4.3 mi.).

À Notre-Dame-de-Montauban, la population s'élève à environ 850 habitants, avec un âge médian de 45 ans. Le groupe d'âge le plus significatif est celui des 25-44 ans. En saison estivale, la population double à cause de la villégiature. La localité compte deux lieux de culte catholique : l'église de Notre-Dame-des-Anges et la chapelle de Montauban.

Le centre sportif Jules Paquin a été désigné ainsi en reconnaissance à Jules Paquin, homme d'affaires dans l'industrie du bois, commissaire d'école, maire et préfet de comté. Ce centre sportif a été construit en 1982 et rénové en 2011.

Géographie[modifier | modifier le code]

La municipalité couvre 163,53 km2 et compte 53 lacs[1]. La rivière Batiscan coulant du nord au sud scinde la municipalité en deux. Le village de Notre-Dame-des-Anges est situé du côté est de la rivière, en aval des chutes du neuf, tandis que le village de Montauban-les-Mines est situé à l'est, près de la limite de Saint-Ubalde. La localité de Notre-Dame-de-Montauban fait partie de la Batiscanie, étant dans le bassin versant de la rivière Batiscan. Toutefois, une zone au sud-est du territoire municipal, à la limite de Saint-Ubalde, est plutôt tributaire du bassin versant de la rivière Sainte-Anne.

Économie locale[modifier | modifier le code]

Le chemin de fer reliant Hervey-Jonction à Chambord (Lac Saint-Jean) a grandement contribué à l'essor économique du secteur Notre-Dame-des-Anges. La gare ferroviaire avait été construite du côté ouest de la rivière Batiscan.

Historiquement, l'économie locale a été principalement basée sur la foresterie et l'agriculture. La zone agricole occupe environ 8 % du territoire municipal; dans cette zone, près de 44% est en culture et 51% en boisé. Quelques pâturages sont aussi destinés à l'élevage bovin[1]. La zone de Montauban a connu un essor économique par l'industrie minière.

Dans l'histoire de Notre-Dame-de-Montauban, 34 scieries ont été répertoriées. Scierie Montauban s'avère l'unique scierie à subsister. Les autres PME locales en exploitation sont spécialisées dans la construction, l'équipement mécanisé et de l'ébénisterie.

Chronologie municipale[modifier | modifier le code]

  • 1882 : Constitution de la municipalité de Notre-Dame-des-Anges-de-Montauban à partir des territoires non organisés du comté de Portneuf.
  •  : La municipalité de la paroisse de Saint-Rémi se détache de Notre-Dame-des-Anges-de-Montauban.
  • 1919 : La municipalité du village de Notre-Dame-des-Anges se détache de Notre-Dame-des-Anges-de-Montauban.
  • 1919 : La municipalité du village de Montauban se détache de Notre-Dame-des-Anges-de-Montauban.
  • 1969 : Fusion entre Notre-Dame-des-Anges et Notre-Dame-des-Anges-de-Montauban pour former la municipalité de Notre-Dame-des-Anges.
  •  : Fusion entre Notre-Dame-des-Anges et Montauban pour former la municipalité de Notre-Dame-de-Montauban

Administration[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
895 909 817 846 747 -
(Sources : Recensement du Canada)

Logements privés occupés par des résidents permanents: 373 (total de logements: 712)

Langue maternelle des citoyens de Notre-Dame-de-Montauban:

  • Le français comme langue maternelle : 100 %
  • L'anglais comme langue maternelle : 0,0 %
  • L'anglais et le français comme première langue : 0,0 %
  • Autres langues maternelles : 0,0 %

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gouvernement du Québec, « Notre-Dame-de-Montauban », Répertoire des municipalités, sur Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire

Lien externe[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Rivière-à-Pierre Rose des vents
Lac-aux-Sables N Portneuf
O    Notre-Dame-de-Montauban    E
S
Saint-Ubalde Saint-Alban

Sur les autres projets Wikimedia :