Chambord (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chambord.

Chambord
Blason de Chambord
Labeur et fidélité
Chambord (Québec)
Chambord, près de la jonction avec la route 155
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Saguenay–Lac-Saint-Jean
Subdivision régionale Le Domaine-du-Roy
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Luc Chiasson
2017-2021
Démographie
Gentilé Chambordais, aise
Population 1 766 hab.[1] (2018)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 26′ 00″ nord, 72° 04′ 00″ ouest
Superficie 12 026 ha = 120,26 km2
Divers
Code géographique 91020
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Chambord

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Chambord

Géolocalisation sur la carte : Saguenay–Lac-Saint-Jean

Voir la carte administrative de la zone Saguenay–Lac-Saint-Jean
City locator 14.svg
Chambord

Géolocalisation sur la carte : Saguenay–Lac-Saint-Jean

Voir la carte topographique de la zone Saguenay–Lac-Saint-Jean
City locator 14.svg
Chambord
Liens
Site web www.chambord.ca

Chambord est une municipalité du Québec faisant partie de la MRC le Domaine-du-Roy, située dans la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean[2]. Elle est nommée en l'honneur d'Henri d'Artois, « comte de Chambord » et prétendant au trône de France au moment de la fondation du village, en 1845[3].

Plus précisément située au carrefour des routes 155 et 169, est aussi accessible par le chemin de fer. Le village historique de Val-Jalbert est sa principale attraction touristique.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la municipalité de Chambord

L'écu de la municipalité de Chambord se blasonne ainsi :

Parti, de sinople à la gerbe d'or, de gueules à un centre ferroviaire d'argent ; au chef du drapeau saguenéen[4].

Chronologie municipale[modifier | modifier le code]

  • 1er janvier 1873 : Érection de la paroisse de Saint-Louis de Métabetchouan.
  • 19 janvier 1916 : La paroisse de Saint-Louis de Métabechouan devient la municipalité de Saint-Louis de Chambord.
  • 24 octobre 1931 : Érection de la municipalité de Métabetchouan.
  • 16 avril 1932 : La municipalité de Saint-Louis de Chambord devient le village de Chambord.
  • 17 février 1934 : La municipalité de Métabetchouan devient la paroisse de Saint-Louis-de-Chambord.
  • 8 décembre 1973 : Fusion du village de Chambord et de la paroisse de Saint-Louis-de-Chambord et érection de la municipalité de Chambord.

Description[modifier | modifier le code]

Embranchement de Chambord

Chambord est officiellement reconnue dans la région comme le « Royaume de la ouananiche ». On retrouve à quelques endroits de petites affiches "Chambord, Royaume de la ouananiche." Elle a depuis longtemps été surnommée Chambord boucane (ce qui signifie "fumée" ou "vapeur"), peut-être en raison de la forte activité ferroviaire qui y prenait lieu autrefois.

Les Chambordais reconnaissent entre eux les différentes partie de Chambord, comme le village lui-même, où se concentrent les différents points de services et d'approvisionnement, la Pointe de Chambord, une longue péninsule qui s'avance sur le lac Saint-Jean, les Sables (partie ouest du village nommée en référence avec le Rang des Sables), ainsi que les secteurs de la Petite Martine et de La Martine.

Le Festival du Cowboy est son festival annuel. Le village de Chambord a fêté ses 150 ans à l'été 2007.

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[5].

Chambord
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Bruno Laroche Voir
2005 Voir
2009 Gérard Savard Voir
2013 Voir
2017 Luc Chiasson Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
1 7391 7841 6931 6901 7731 765

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Mashteuiatsh Lac St-Jean Rose des vents
Roberval N Desbiens
O    Chambord    E
S
Saint-François-de-Sales Saint-André-du-Lac-Saint-Jean

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :