Nolay (Nièvre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nolay.

Nolay
Nolay (Nièvre)
La mairie en 2018.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Nièvre
Arrondissement Nevers
Canton Guérigny
Intercommunalité Communauté de communes Amognes Cœur du Nivernais
Maire
Mandat
Michel Martin
2014-2020
Code postal 58700
Code commune 58196
Démographie
Population
municipale
361 hab. (2016 en diminution de 1,63 % par rapport à 2011)
Densité 8,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 07′ 19″ nord, 3° 19′ 26″ est
Altitude Min. 209 m
Max. 438 m
Superficie 43,04 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Nolay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Nolay

Nolay est une commune française, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Lieux-dits, écarts[modifier | modifier le code]

La commune regroupe une vingtaine de hameaux et de domaines isolés : l’Abbaye, les Audins, les Bourgareaux, les Brosses, Chauprix, les Gobets, Martangy, le Moulin-Bilourd, le Moulin-de-Rigny, Orbec, Parele, Poisson, les Pierrots, Pruneveaux, la Rhubarbe, Rigny, les Soucis et la Verrerie.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Sichamps Prémery Lurcy-le-Bourg Rose des vents
Poiseux N Saint-Benin-des-Bois
O    Nolay    E
S
Balleray Ourouër Saint-Sulpice

Toponymie[modifier | modifier le code]

On relève les formes suivantes du nom de la commune : Nunlayum (1287), Noulay (1437), Nolayum (1478) et Naulay (1678)[1].

Le nom de Nolay proviendrait du nom d’homme latin Novellus, auquel se serait ajouté le suffixe acum[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention connue du nom de la commune remonte à 1287.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1919 1940 Achille Naudin Rad. ind. Avocat et agriculteur
Sénateur (1933-1940)
         
mars 1977 2014 Jean Mathieu SE Instituteur/Retraité
2014 En cours Michel Martin SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2016, la commune comptait 361 habitants[Note 1], en diminution de 1,63 % par rapport à 2011 (Nièvre : -4,2 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 3001 3371 4151 5761 6661 7271 7631 7561 705
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 7631 7951 6301 4871 4691 4181 2601 2451 199
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0331 046943774793682573553547
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
515510507326339335357360363
2013 2016 - - - - - - -
365361-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église, vue du cimetière.
  • Château de Prunevaux (XVIIIe).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Lucien Tassera (1952-2017), éleveur, organisateur du festival Chauprixshow[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Georges de Soultrait, Dictionnaire topographique du département de la Nièvre, 1865.
  2. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Librairie Guénégaud, 1989.
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. Un jardin en hommage à Lucien Tassera, Le Journal du Centre, 15 mars 2018.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :