Nogent-en-Othe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nogent et Othe (homonymie).

Nogent-en-Othe
Nogent-en-Othe
Vue depuis la place de l'église
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Aube
Arrondissement Troyes
Canton Aix-en-Othe
Intercommunalité Communauté de communes du Pays d'Othe aixois
Maire
Mandat
Antoine Gueben
2014-2020
Code postal 10160
Code commune 10266
Démographie
Population
municipale
44 hab. (2015 en augmentation de 15,79 % par rapport à 2010)
Densité 4,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 07′ 56″ nord, 3° 47′ 31″ est
Superficie 9,06 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte administrative de l'Aube
City locator 14.svg
Nogent-en-Othe

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte topographique de l'Aube
City locator 14.svg
Nogent-en-Othe

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Nogent-en-Othe

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Nogent-en-Othe

Nogent-en-Othe est une commune française, située dans le département de l'Aube en région Grand Est, au cœur du Pays d'Othe.

Géographie[modifier | modifier le code]

Nogent-en-Othe est constitué de deux agglomérations, distantes de 3,9 km : Nogent-en-Othe proprement dit, également communément appelé le Bas-Nogent, et le Haut-Nogent.

Une des particularités de la commune est que, bien qu'entourée de nombreux bois, elle ne possède aucune forêt communale.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Ce toponyme, comme la plupart des Nogent de France vient de novio-, élément gaulois signifiant "nouveau", et le suffixe *-entum indiquant un village, un habitat ; soit "le nouveau village" [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1135, des disciples de Robert de Molesme (fondateur de l'ordre cistercien, mort en 1111) fondent un prieuré à Nogent-en Othe. Il ne reste rien de ce premier établissement dont on ignore jusqu'à l'emplacement.

Les XIVe et XVe siècles constituent une période noire pour le village, qui dépérit entre les épidémies de peste et la guerre de Cent Ans.

Le bourg se relève au XVIe siècle, époque de la construction de l'actuelle église (1553). Il survivra aux périodes troublées qui suivirent (notamment aux guerres de religion) jusqu'à nos jours.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2005 Dominique Maison    
2005 mars 2014 Olivier Roger    
mars 2014 en cours Antoine Gueben FG[2] Cadre supérieur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2015, la commune comptait 44 habitants[Note 1], en augmentation de 15,79 % par rapport à 2010 (Aube : +1,89 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
223224223212211204207192179
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
180176161152137134137127128
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
134104941207987756362
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
625944393438364044
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Nogent en Othe possède une petite église dédiée à la Nativité de la Vierge . Elle remonte au XVIe siècle et a été inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques en 2007[7]. Sa restauration est en cours grâce à une association, l'ADENOTHE.

L'église est ornée de peintures murales[8] datant de son origine, qui ont été entièrement restaurées de 2008 à 2012 grâce à l'action de l'Adenothe[9].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :