Nicolas Hayer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un directeur de la photographie image illustrant une personnalité image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un directeur de la photographie et une personnalité française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hayer.

Nicolas Hayer, Lucien Nicolas Hayer de son nom complet (, Paris 11e - , Saint-Laurent-du-Var[1]), est un directeur de la photographie français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Opérateur d'actualités à la M.G.M. de 1928 à 1934 après un passage par le Service cinématographique des armées, il travaille notamment avant-guerre avec Marcel Pagnol, Julien Duvivier et Edmond T. Gréville[2] .

Il participe en août 1944 à la réalisation d'un documentaire sur la libération de Paris[3].

Il collabore ensuite, à plusieurs reprises, avec Louis Daquin, Julien Duvivier, Jacques Becker et Jean-Pierre Melville.

Éric Rohmer souligne[4] que Nicolas Hayer a été, à son avis, un précurseur de la Nouvelle Vague par l’emploi de la lumière réfléchie.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de l’état civil de Paris en ligne, acte de naissance n° 11/1842/1898, avec mention marginale du décès
  2. Claude Beylie, Écran, n° 76, janvier 1979, p. 85
  3. Site de la Fondation de la Résistance : Autour d'un film : La Libération de Paris. Histoire, enjeux, analyse, par Emmanuel Debono avec les textes de Sylvie Lindeperg et de Jean-Pierre Bertin-Maghit [1]
  4. Cité par Diane Baratier dans La Lettre de l'AFC, n° 135, septembre 2004 [2]

Liens externes[modifier | modifier le code]