Nagano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nagano (homonymie).
Nagano-shi
長野市
Drapeau de Nagano-shi
Drapeau
Image illustrative de l'article Nagano
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Chūbu
Préfecture Nagano
Maire Shōichi Washizawa
Code postal 〒380-8512
Démographie
Population 383 535 hab. (mai 2010)
Densité 459 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 38′ 45″ N 138° 11′ 47″ E / 36.64583, 138.19639 ()36° 38′ 45″ Nord 138° 11′ 47″ Est / 36.64583, 138.19639 ()  
Altitude 362,49 m
Superficie 83 485 ha = 834,85 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte administrative du Japon2
City locator 12.svg
Nagano-shi

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte topographique du Japon2
City locator 12.svg
Nagano-shi
Liens
Site web http://www.city.nagano.nagano.jp/

Nagano (長野市, Nagano-shi?) est la capitale de la préfecture de Nagano, située près de la confluence de la rivière Chikuma et la rivière Sai sur l'île japonaise d'Honshū. En 2010, sa population était approximativement de 383 535 habitants avec une densité de population de 459 habitants/km². Sa superficie couvre 834,85 km2.

Les Jeux olympiques d'hiver de 1998 y ont eu lieu. Un temple bouddhiste célèbre du VIIe siècle, Zenkō-ji, se situe ici. Nagano était originellement un petit village autour de celui-ci.

Le temple de Zenkō-ji a pris la décision de ne pas participer au Relais de la flamme olympique 2008 en solidarité avec les Tibétains[1],[2]. Le Temple a été vandalisé quelques jours plus tard, peut-être en relation avec cette décision[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville perchée entre des montagnes de plus de 3 000 mètres d'altitude est aussi située au confluent des rivières Sai et Chikuma. Plusieurs parcs nationaux comme celui de Chubu-Sangaku, Joshinetsu Kogen et de Chichibu Tamakai aux alentours de la ville complètent ce cadre naturel[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

  • La naissance de la ville est lié à l'installation en 644 du temple bouddhiste Zenkō-ji, autour duquel un village se développa, un Monzen-machi. Peu à peu, l'importance religieuse de ce temple s'accroit, et par la même occasion entraine celle du village. Un réseau routier se développe, ainsi que des auberges, rendant le commerce prospère.
  • Durant l'époque d'Edo, la résidence Matsushiro abritât les daimyos de l'époque, avec son école de lettres et d'art martiaux, principalement tenue par les membres du Clan Sanada.
  • Le 1er avril 1897, la ville actuelle fut fondée.

Administration[modifier | modifier le code]

Depuis le , le maire de la ville est Shōichi Washizawa 鷲澤 正一 (Washizawa Shōichi?).

Jumelage[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Nagano est le centre de l'industrie nationale du semi-conducteur et de l'informatique[4].

La ville est connue pour ses productions de pomme, d'oyaki, de sarrasin.

Transport[modifier | modifier le code]

La gare de Nagano est le principal point d'échange de la ville, notamment desservie par la ligne Shinkansen Nagano, et bientôt la ligne Shinkansen Hokuriku.

Éducation[modifier | modifier le code]

L'éducation a depuis longtemps été l'un des points forts de la ville. En 1876, plus de 63 % des écoliers terminaient leurs études, l'un des taux les plus élevés du pays. Aujourd'hui, plusieurs établissements scolaires d'époque ont été conservés et classés comme trésors culturels[4].

La ville compte deux universités :

Culture et Patrimoine[modifier | modifier le code]

Vue du Zenkō-ji.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :