Mur de Trump

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le président Trump inspectant des prototypes de murs à San Diego, en mars 2018.

Le mur de Trump (en anglais : Trump wall), ou simplement le mur (the wall), est le nom familier désignant un projet d'extension de la barrière entre les États-Unis et le Mexique pendant la présidence de Donald Trump.

Tout au long de sa campagne présidentielle de 2016, Donald Trump appelle à la construction d'un mur frontière beaucoup plus grand et fortifié, affirmant que s'il est élu, il « construirait le mur et ferait en sorte que le Mexique en paie le prix ». Enrique Peña Nieto, alors président du Mexique, déclare que son pays ne paierait pas pour ce mur. Le , l'administration Trump signe le décret 13767 (en), qui enjoint officiellement au gouvernement des États-Unis de commencer à construire un mur frontalier avec le financement fédéral existant, bien que le financement complet ne soit pas garanti. Le gouvernement fédéral est en partie fermé (en) du au en raison de l'intention déclarée de Trump de mettre son veto à tout projet de loi de dépenses n'incluant pas un financement de cinq milliards de dollars pour la construction d'un mur frontalier.

Le Pentagone annonce en débloquer 3,8 milliards de dollars supplémentaires pour le mur souhaité par Donald Trump. Cette somme porte à près de 10 milliards de dollars les fonds alloués depuis par le ministère de la Défense à ce projet[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]