Barron Trump

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trump et Famille Trump.
Barron Trump
Description de cette image, également commentée ci-après
Barron Trump en 2016.
Nom de naissance Barron William Trump
Naissance (12 ans)
Manhattan, État de New York (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Ascendants
Donald Trump (père)
Melania Trump (mère)
Famille
Donald Trump, Jr. (demi-frère, fils de la première épouse de son père)
Ivanka Trump (demi-sœur, fille de la première épouse de son père)
Tiffany Trump (demi-sœur, fille de la seconde épouse de son père)
Eric Trump (demi-frère, fils de la première femme de son père)

Barron William Trump, né le 20 mars 2006 à Manhattan (New York), est le cinquième enfant et troisième fils du 45e président des États-Unis Donald Trump. Pour Melania Trump, troisième épouse de ce dernier, c'est le seul enfant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Barron William Trump, né le 20 mars 2006, est le fils de Donald et Melania Trump[1]. Né à Manhattan[2], selon le New York Daily News, il pèse alors 8,5 livres et mesure 21 pouces[3].

Grâce à sa mère, originaire de Slovénie et ses grand-parents, il sait parler le slovène[1]. Elle le surnomme « little Donald »[4].

À la suite de l'élection de son père à la présidence des États-Unis, Barron et sa mère Mélania Trump n'habiteront à la Maison Blanche qu'après la fin de l'année scolaire de Barron[5]. Il est le premier fils à la Maison Blanche depuis JFK junior[6].

En janvier 2017, une humoriste américaine, Katie Rich a été suspendue « indéfiniment » malgré ses excuses, elle avait tweeté « Barron sera le premier enfant scolarisé à la maison à faire une fusillade dans son école. »[7]. Suite à cela, la Maison Blanche réagit aux moqueries contre Barron Trump et demande de laisser le fils de Donald et Melania « loin des projecteurs »[8].

Barron Trump est médiatiquement discret sous la présidence de son père[9].

En août 2017, Ford Springer du site conservateur The Daily Caller (en) publie un article critiquant sa tenue vestimentaire, Chelsea Clinton prend alors sa défense[10],[11]. Melania Trump remercie Chelsea Clinton qui a défendu Barron[12].

En septembre 2017, il intègre le collège épiscopal de St Andrews[13]. Lors de son premier jour d'école, il s'est délibérément abstenu de prendre des photos[14].

Comme tous les jeunes enfants de familles présidentielles, Barron n'est habituellement photographié que lorsqu'il est avec ses parents ou pour des événements spéciaux[15].

En mars 2018, l’école de Barron Trump signe une lettre ouverte pour le contrôle des armes[16].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Barron Trump a joué à plusieurs reprises son propre rôle à la télévision dont notamment dans The Oprah Winfrey Show.

Il apparait également dans The Apprentice[3].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Estelle Bertrand, « Six choses à savoir sur Barron, le fils de Donald et Mélania Trump », sur marieclaire.fr, (consulté le 19 août 2017).
  2. (en) Kyrie O’Connor, « 'Little Donald': 9 things to know about Barron Trump », sur chron.com, (consulté le 19 août 2017).
  3. a et b (en) Joe Dziemianowicz et Nicole Lyn Pesce, « Meet future First Kid, Barron ‘little Donald’ Trump », sur nydailynews.com, (consulté le 19 août 2017).
  4. (en) Holly Christodoulou et Emma Lake, « 'LITTLE DONALD' Who is Barron Trump? Donald Trump’s youngest son and the ‘First Boy of America’ who now lives in the White House », sur thesun.co.uk, (consulté le 19 août 2017).
  5. Philippe Corbé, « Melania et Barron Trump s'installent enfin à la Maison Blanche », sur rtl.fr, (consulté le 28 juin 2017)
  6. (en) Alexandra King, « Barron Trump will be first son in White House since JFK Jr. », sur cnn.com, (consulté le 19 août 2017).
  7. Anthony Berthelier, « Malgré ses excuses après sa blague trash sur le fils de Donald Trump, cette humoriste américaine a été suspendue "indéfiniment" », sur huffingtonpost.fr, (consulté le 19 août 2017).
  8. Maxime Bourdeau, « La Maison Blanche réagit aux moqueries contre Barron Trump et demande de laisser le fils de Donald et Melania "loin des projecteurs" », sur huffingtonpost.fr, (consulté le 19 août 2017).
  9. (en) William Cummings, « Barron Trump's 'Expert' T-shirt is sold out », sur usatoday.com, (consulté le 19 août 2017).
  10. Adrienne Sigel, « Chelsea Clinton prend la défense de Barron Trump, moqué pour ses vêtements », sur bfmtv.com, (consulté le 23 août 2017).
  11. Deborah Laurent, « Barron Trump taclé avec violence, Chelsea Clinton prend sa défense », sur 7sur7.be, (consulté le 30 août 2017).
  12. Kahina Sekkai, « Melania Trump remercie Chelsea Clinton, qui a défendu Barron », sur parismatch.com, (consulté le 23 août 2017).
  13. Marion Galy-Ramounot, « Barron Trump n'ira pas dans l'école des enfants de présidents », sur madame.lefigaro.fr, (consulté le 19 août 2017).
  14. (de) « So nah und doch so fern », sur gala.de, (consulté le 9 janvier 2018).
  15. (en) Maria Puente, « Barron Trump back in the spotlight for White House holiday events », sur usatoday.com, (consulté le 9 janvier 2018).
  16. « L’école de Barron Trump signe une lettre ouverte pour le contrôle des armes », sur nouvelobs.com, (consulté le 1er avril 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]