MariaDB

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
MariaDB
Description de l'image MariaDB colour logo.svg.
Description de l'image MariaDB monitor screenshot.png.
Informations
Créateur Michael Widenius
Développé par MariaDB Corporation AB (d), Michael Widenius et MariaDB Foundation (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Première version [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 10.9.3 ()[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Version avancée 10.10.1 (22 août 2022)
Dépôt MariaDB sur GitHub
État du projet En développement permanent
Écrit en C, C++ et PerlVoir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation Microsoft Windows, macOS, Linux, Solaris et OpenBSDVoir et modifier les données sur Wikidata
Langues AnglaisVoir et modifier les données sur Wikidata
Type Système de gestion de base de données relationnelle (en)
EntrepriseVoir et modifier les données sur Wikidata
Licence Licence publique générale GNU et licence publique générale limitée GNUVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web mariadb.orgVoir et modifier les données sur Wikidata

MariaDB est un système de gestion de base de données édité sous licence GPL. Il s'agit d'un embranchement communautaire de MySQL : la gouvernance du projet est assurée par la fondation MariaDB[3], et sa maintenance par la société Monty Program AB, créateur du projet[4]. Cette gouvernance confère au logiciel l’assurance de rester libre.

En 2009, à la suite du rachat de MySQL par Sun Microsystems et des annonces du rachat de Sun Microsystems par Oracle Corporation, Michael Widenius, fondateur de MySQL, quitte cette société[5] pour lancer le projet MariaDB, dans une démarche visant à remplacer MySQL tout en assurant l’interopérabilité. Le nom vient de la 2e fille de Michael Widenius, Maria (la première s'appelant My)[6].

MariaDB Server[modifier | modifier le code]

Versions[modifier | modifier le code]

Les numéros de version de MariaDB suivent le schéma de numérotation de MySQL jusqu'à la version 5.5. Étant donné que de nouvelles fonctionnalités spécifiques ont été développées dans MariaDB, les développeurs ont décidé qu'un changement majeur de numéro de version était nécessaire - la version suivante après 5.5 était 10.0[7],[8].

Licence[modifier | modifier le code]

La Fondation MariaDB dit, traduit en français[9] :

MariaDB Server restera un logiciel libre et open source sous licence GPLv2, indépendant de toute entité commerciale.

Utilisateurs notables[modifier | modifier le code]

MariaDB est utilisée par ServiceNow[10], DBS Bank[11], Google[12],[13] et Mozilla[14]. L’encyclopédie libre Wikipédia annonce, fin 2012, la migration de MySQL à MariaDB[15].

Plusieurs distributions Linux et systèmes d'exploitation BSD incluent MariaDB[16]. Certains utilisent par défaut MariaDB, comme Arch Linux[17], Manjaro[18], Debian (de Debian 9)[19], Fedora (de Fedora 19)[20],[21], Red Hat Enterprise Linux (de RHEL 7 en juin 2014)[22],[23], CentOS (de CentOS 7)[24], Mageia (de Mageia 2)[25], openSUSE (à partir d'openSUSE 12.3 Dartmouth)[26], SUSE Linux Enterprise Server (à partir de SLES 12)[27], OpenBSD (à partir de 5.7)[28],[29],[30] et FreeBSD[31].

MariaDB Foundation[modifier | modifier le code]

Kaj Arnö, PDG de la Fondation MariaDB

La fondation MariaDB est une organisation à but non lucratif fondée en 2012 pour superviser le développement de MariaDB[32],[33]. L'actuel PDG de la Fondation MariaDB est Kaj Arnö depuis février 2019[34]. La Fondation décrit sa mission comme suit traduit en français[9] :

Les pierres angulaires de la mission de la Fondation MariaDB sont l'ouverture, l'adoption et la continuité.

  • Nous veillons à ce que la base de code de MariaDB Server reste ouverte à l'utilisation et aux contributions sur les mérites techniques.
  • Nous nous efforçons d'augmenter l'adoption par les utilisateurs et à travers les cas d'utilisation, les plateformes et les moyens de déploiement.
  • Nous assurons la continuité de l'écosystème MariaDB Server, indépendamment de toute entité commerciale.

Sponsors notables de la Fondation MariaDB[modifier | modifier le code]

Les sponsors les plus notables de MariaDB Foundation sont Alibaba Cloud, Tencent Cloud, Microsoft, MariaDB Corporation Ab, Servicenow, Schaffhausen Institute of Technology, IBM et DBS Bank[9].

La Fondation travaille également avec des partenaires technologiques, par ex. Google a chargé l'un de ses ingénieurs de travailler à la Fondation MariaDB en 2013[13],[9].

MariaDB Corporation Ab[modifier | modifier le code]

Initialement, le développement de MariaDB reposait entièrement sur l'open source et non commercial. Pour bâtir une entreprise mondiale, MariaDB Corporation Ab a été fondée en 2010 par Patrik Backman, Ralf Wahlsten, Kaj Arnö, Max Mether, Ulf Sandberg, Mick Carney et Michael "Monty" Widenius[35],[36].

MariaDB Corporation Ab a obtenu son nom actuel après une fusion entre SkySQL Corporation Ab et Monty Program le 2013[37].

MariaDB Corporation Ab a annoncé en février 2022 son intention de devenir une société cotée à la Bourse de New York (NYSE)[38].

Investisseurs dans MariaDB Corporation Ab[modifier | modifier le code]

Les investisseurs initiaux de la série A comprenaient par ex. OpenOcean et Tesi (Finnish Industry Investment Ltd). Les investisseurs ultérieurs incluent Intel en 2013, Runa Capital en 2015, Alibaba en 2017 et la Banque européenne d'investissement en 2017[39],[40],[41],[42].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « MariaDB 5.1.38 Release Notes », (consulté le )
  2. « https://mariadb.org/mariadb-10-9-3-10-8-5-10-7-6-and-10-6-10-now-available/ »,
  3. « http://www.skysql.com/news-and-events/press-releases/skysql-merges-with-mariadb-developers »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  4. site de Monty Program AB
  5. (en) Time to move on, monty-says.blogspot.com, 5 février 2009
  6. Origine du nom sur la Knowledge base de MariaDB
  7. (en-US) rasmus, « Explanation on MariaDB 10.0 », sur MariaDB.org, (consulté le )
  8. (en-US) rasmus, « What comes in between MariaDB now and MySQL 5.6? », sur MariaDB.org, (consulté le )
  9. a b c et d (en-US) « About MariaDB Server », sur MariaDB.org (consulté le )
  10. « How ServiceNow deploys MariaDB to handle 25 billion queries per hour | Computerworld », sur web.archive.org, (consulté le )
  11. (en-US) « MariaDB Use Case: DBS Bank – ODBMS.org » (consulté le )
  12. (en) Jack Clark in San Francisco, « Google swaps out MySQL, moves to MariaDB », sur www.theregister.com (consulté le )
  13. a et b Google va abandonner MySQL pour MariaDB, Developpez.com, 13 septembre 2013
  14. « MySQL 5.1 vs. MySQL 5.5: Floats, Doubles, and Scientific Notation | Mozilla IT », sur web.archive.org, (consulté le )
  15. Wikipedia abandonne MySQL au profit de MariaDB silicon.fr 17 décembre 2012
  16. « Distributions Which Include MariaDB », sur MariaDB KnowledgeBase (consulté le )
  17. « Arch Linux - News: MariaDB replaces MySQL in repositories », sur archlinux.org (consulté le )
  18. (en) « Manjaro - OPERATING SYSTEM FOR EVERYONE », sur Manjaro (consulté le )
  19. (en-US) « MariaDB Server Default in Debian 9 », sur MariaDB, (consulté le )
  20. « Features/ReplaceMySQLwithMariaDB - Fedora Project Wiki », sur fedoraproject.org (consulté le )
  21. (en) Steven Vaughan-Nichols, « Oracle who? Fedora & openSUSE will replace MySQL with MariaDB », sur ZDNet (consulté le )
  22. (en) « Chapter 17. Web Servers and Services Red Hat Enterprise Linux 7 », sur Red Hat Customer Portal (consulté le )
  23. (en-GB) Sam Varghese, « iTWire - Red Hat ditches MySQL, switches to MariaDB », sur itwire.com (consulté le )
  24. « About/Product - CentOS Wiki », sur wiki.centos.org (consulté le )
  25. « Archive: Mageia 2 Release Notes - Mageia wiki », sur wiki.mageia.org (consulté le )
  26. (en-US) Colin Charles, « openSUSE 12.3 released with MariaDB as default », sur MariaDB.org, (consulté le )
  27. « Release Notes | SUSE Linux Enterprise Server 12 », sur www.suse.com (consulté le )
  28. (en-US) Colin Charles, « MariaDB now in OpenBSD ports tree », sur MariaDB.org, (consulté le )
  29. « OpenBSD ports ∴ databases/mariadb,-server », sur ports.su (consulté le )
  30. « 'CVS: cvs.openbsd.org: ports' - MARC », sur marc.info (consulté le )
  31. « Building MariaDB on FreeBSD », sur MariaDB KnowledgeBase (consulté le )
  32. « MariaDB Foundation to Safeguard Leading Open Source Database « The MariaDB Blog », sur web.archive.org, (consulté le )
  33. « 1 million euros pledged to new MariaDB Foundation - The H Open: News and Features », sur web.archive.org, (consulté le )
  34. (en-US) Kaj Arnö, « A Word from the Incoming CEO », sur MariaDB.org, (consulté le )
  35. (fi) « Pörssilistautumiset | Suomalainen tietokantayhtiö MariaDB listautuu New Yorkin pörssiin spac-kaupan kautta », sur Helsingin Sanomat, (consulté le )
  36. (sv) Patrik Harald, « Michael ”Monty” Widenius redo för börsnotering i USA », sur www.hbl.fi (consulté le )
  37. SkySQL et MariaDB se disent « oui » pour créer NewSQL, developpez.com ;
  38. (en-US) « MariaDB Corporation Ab to Become a Publicly Traded Company via Combination with Angel Pond Holdings Corporation », sur finance.yahoo.com (consulté le )
  39. (en) Toby Wolpe, « MariaDB gets shot in the arm from Intel-led $20m SkySQL injection », sur ZDNet (consulté le )
  40. (en) « Runa Capital invests €3 million in Finnish open source database solution provider MariaDB Corp. », sur East-West Digital News, (consulté le )
  41. (en-US) « Open source database startup MariaDB confirms $27M investment led by Alibaba », sur TechCrunch (consulté le )
  42. (en) « Finland: Investment Plan for Europe - EIB supports MariaDB with financing for accelerated growth », sur European Investment Bank (consulté le )