Mike Havenaar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mike Havenaar
Mike Havenaar - 2011 (cropped).jpg
Mike Havenaar en 2011
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Finlande HJK Helsinki
Numéro 14
Biographie
Nationalité Drapeau du Japon Japon
Naissance (28 ans)
Lieu Hiroshima (Japon)
Taille 1,94 m
Période pro. Depuis 2006
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
2000-2003 Drapeau : Japon Consadole Sapporo
2003-2006 Drapeau : Japon Yokohama F·Marinos
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2006-2010 Drapeau : Japon Yokohama F·Marinos 36 0(1)
2008 Drapeau : Japon Avispa Fukuoka 26 0(7)
2009 Drapeau : Japon Sagan Tosu 35 (17)
2010-2011 Drapeau : Japon Ventforet Kōfu 66 (38)
2011-2014 Drapeau : Pays-Bas Vitesse Arnhem 93 (27)
2014-2015 Drapeau : Espagne Córdoba CF 05 0(0)
2015- Drapeau : Finlande HJK Helsinki 17 0(7)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2005 Drapeau : Japon Japon -18 ans 01 0(0)
2006 Drapeau : Japon Japon -19 ans 03 0(0)
2007 Drapeau : Japon Japon -20 ans 03 0(1)
2011- Drapeau : Japon Japon 17 0(4)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 8 mai 2015

Mike Havenaar (ハーフナー・マイク, Hāfunā Maiku?), né le 20 mai 1987 à Hiroshima au Japon, est un footballeur international japonais d'origine hollandaise, qui joue au poste d'attaquant au HJK Helsinki.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Japon[modifier | modifier le code]

Mike Havenaar est né à Hiroshima au Japon de deux parents néerlandais, et commence à jouer au football dans l'équipe U15 du Consadole Sapporo, club où son père Dido Havenaar jouait en tant que gardien.

Il rejoint ensuite l'équipe jeunes des Yokohama F·Marinos, où il signe pro en 2006. Il joue son premier match avec l'équipe le 15 avril 2006 contre le Gamba Osaka[2].
Il marque son premier but avec Yokohama la saison suivante, le 9 mai 2007, dans un match de coupe contre le Kashiwa Reysol[3].

N'ayant marqué qu'un seul but en 34 matchs, Havenaar est prêté un an à un club de D2, l'Avispa Fukuoka[4], où il joue son premier match le 3 mai 2008 contre le Shonan Bellmare[5].
Il marque son premier but avec l'Avispa Fukuoka le 29 juin 2008 contre l'Ehime FC[6].

Après une bonne saison où il marque 7 buts en 26 rencontres, il retourne au Yokohama F·Marinos, son prêt ayant expiré. Son retour est très laborieux, et il ne joue que deux rencontres avec le club (le 14 mars 2009 contre le Shimizu S-Pulse[7], et le 26 avril 2009 contre le Nagoya Grampus[8]).

Havenaar est alors prêté au Sagan Tosu, en D2 japonaise.
Il y joue son premier match le 30 mai 2009 contre le Roasso Kumamoto[9], et marque un but. Il finit la saison avec de bonnes statistiques, ayant quasiment un but tous les 2 matchs.

De retour de prêt, Havenaar est directement transféré au Ventforet Kōfu, qui évoluait alors en D2.
Dès sa première saison avec le club, il termine meilleur buteur de D2 japonaise, et le club est alors promu en J. League 1, ayant terminé 3e.
Il marque le seul et unique triplé de sa carrière le 7 novembre 2010 contre le Giravanz Kitakyushu[10], contribuant à la large victoire de son équipe.
Lors de la saison suivante, le club ayant été promu, il marque 18 buts en 34 matchs, et fait partie du J. League Best Eleven[11].
Le 29 mars 2011, Havenaar est la cible d'insultes racistes de la part des supporters du Kashiwa Reysol, l'ayant notammé insulté de "blanc de merde"[12].

Europe[modifier | modifier le code]

Ses statistiques au Japon ne passent pas inaperçues, et il est recruté par le Vitesse Arnhem le 1er janvier 2012, alors qu'il était également convoité par le VfL Wolfsbourg[13].
Il joue son premier match avec Vitesse le 22 janvier 2012 contre le NEC Nimègue[14], et marque la semaine suivante contre le PSV Eindhoven[15].
Lors de la 25e journée du championnat, le 10 mars 2012 contre le FC Groningen, il rentre en jeu à la dernière minute de jeu à la place de Wilfried Bony, la révélation du club, et réussit l'exploit de marquer un but dans sa seule minute de jeu du match[16].
Havenaar joue son premier match européen le 26 juillet 2012 contre le Lokomotiv Plovdiv[17].

Après 3 assez bonnes saisons dans son pays d'origine, Havenaar rejoint le Córdoba CF en juillet 2014[18], mais il ne joue que 5 matchs et n'inscrit aucun but. Il quitte donc le club espagnol à la trêve hivernale, et se retrouve sans club.

Après une période de chômage de deux mois, Mike Havenaar rejoint officiellement le 2 mars 2015 le HJK Helsinki[19], champion en titre de Veikkausliiga[20].
Il joue son premier match avec le HJK le 6 mars 2015 dans un match de Coupe de la Ligue contre le FC Lahti, et marque un but[21].

Le 4 avril, il marque le second but de son équipe lors de la finale de la Coupe de la Ligue finlandaise, que son équipe remporte face au RoPS[22].

Mike Havenaar fait ses débuts en Veikkausliiga le 12 avril 2015 contre le RoPS[23].

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Mike Havenaar possédant la nationalité japonaise et la nationalité néerlandaise, il peut choisir de jouer pour la sélection nippone ou la sélection néerlandaise. Il choisit finalement de jouer pour le Japon, son pays natal[24].

Il joue ainsi son premier match avec la sélection nippone le 2 septembre 2011 contre la Corée du Nord[25].
Il marque ses premiers buts avec le Japon le 11 octobre 2011 en inscrivant un doublé contre le Tadjikistan[26].

Matches internationaux[modifier | modifier le code]

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

# Date Stade Adversaire Score Score final Compétition
1 11 octobre 2011 Stade Nagai, Osaka, Japon Drapeau : Tadjikistan Tadjikistan 1–0 8-0 Éliminatoires du Mondial 2014
2 11 octobre 2011 Stade Nagai, Osaka, Japon Drapeau : Tadjikistan Tadjikistan 5-0 8-0 Éliminatoires du Mondial 2014
3 6 septembre 2012 Stade Denka, Niigata, Japon Drapeau : Émirats arabes unis Émirats arabes unis 1-0 1-0 Match amical
4 22 mars 2013 Khalifa International Stadium, Doha, Qatar Drapeau : Canada Canada 2-1 2-1 Match amical

Vie privée[modifier | modifier le code]

Mike Havenaar est trilingue[27]: il a appris le japonais grâce à sa vie de tous les jours (il a passé la majeure partie de sa vie au Japon), il parle le néerlandais grâce à ses origines, et parle anglais couramment grâce à ses études.

Havenaar est issu d'une famille de sportifs car son père, Dido Havenaar, était un gardien de but puis entraîneur[28]. Sa mère était une athlète spécialisée dans le heptathlon[28], tandis que son frère Nikki est également footballeur, il évolue au Nagoya Grampus au poste de défenseur central[29].

Sa famille fut naturalisée japonaise en 1994[30].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Actualisé le 19 avril 2015

Performance en club Championnat Coupe Continental Autres Total
Saison Club Championnat Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts
Japon Championnat Emperor's Cup Asie Autres Total
2006 Yokohama F·Marinos J. League 1 9 0 6 0 15 0
2007 15 0 4 1 19 1
2008 Avispa Fukuoka J. League 2 26 7 26 7
2009 Yokohama F·Marinos J. League 1 2 0 2 0
2009 Sagan Tosu J. League 2 33 15 2 2 35 17
2010 Ventforet Kōfu J. League 2 31 20 1 0 32 20
2011 J. League 1 32 17 2 1 34 18
Pays-Bas Championnat KNVB Beker Europe1 Autres2 Total
2011-2012 Vitesse Arnhem Eredivisie 15 5 1 0 2 0 18 5
2012-2013 32 11 3 1 3 0 38 12
2013-2014 32 10 2 0 1 0 2 0 37 10
Espagne Championnat Copa del Rey Europe Autres Total
2014-2015 Córdoba CF La Liga 5 0 5 0
Finlande Championnat Suomen Cup Europe Autres3 Total
2015 HJK Helsinki Veikkausliiga 6 1 1 1 2 2 9 4
Total
Japon 148 59 15 4 163 63
Pays-Bas 79 26 6 1 4 0 4 0 93 27
Espagne 5 0 5 0
Finlande 6 1 1 1 2 2 9 4
Bilan total 238 86 22 6 4 0 5 1 270 94

1 Inclus les matchs d'UEFA Europa League.
2 Inclus les matchs des barrages européens.
3 Inclus les matchs de Coupe de la Ligue finlandaise.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « HAVENAAR Mike », sur Japan National Football Team Database (consulté le 18 juillet 2014)
  2. (en) « Yokohama F. Marinos - Gamba Osaka »
  3. (en) « Yokohama F. Marinos - Kashiwa Reysol »
  4. (ja) « Mike Havenaar prêté à Fukuoka en D2 »
  5. (en) « Shonan Bellmare - Avispa Fukuoka »
  6. (en) « Ehime FC - Avispa Fukuoka »
  7. (en) « Shimizu S-Pulse - Yokohama F. Marinos »
  8. (en) « Nagoya Grampus - Yokohama F. Marinos »
  9. (en) « Roasso Kumamoto - Sagan Tosu »
  10. (en) « Ventforet Kofu - Giravanz Kitakyushu »
  11. (en) « J-League Best Eleven »
  12. (en) « Mike Havenaar cible d'attaques racistes de la part des fans du Kashiwa »
  13. « Wolfsbourg sort le grand jeu »
  14. (en) « Vitesse Arnhem - NEC Nimègue »
  15. (en) « PSV Eindhoven - Vitesse Arnhem »
  16. (en) « FC Groningen - Vitesse Arnhem »
  17. (en) « Vitesse Arnhem - Lokomotiv Plovdiv »
  18. (nl) « Havenaar de Vitesse vers Cordoba »
  19. (nl) « Havenaar trouve un nouveau club à Helsinki »
  20. « Veikkausliiga 2014 »
  21. (en) « HJK Helsinki - FC Lahti »
  22. « RoPS Rovianemi - HJK Helsinki »
  23. (en) « RoPS - HJK Helsinki »
  24. (en) « Havenaar: "Je sais que je suis différent" »
  25. (en) « Japon - Corée du Nord »
  26. (en) « Japon - Tadjikistan »
  27. (en) « Le Hollandais volant »
  28. a et b (en) « Havenaar: "Le Japon, c'est là que sont mes racines" »
  29. (en) « Japon U17 »
  30. « Havenaar: Un drôle de samouraï »

Lien externe[modifier | modifier le code]