Kashiwa Reysol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kashiwa Reysol
Logo du Kashiwa Reysol
Généralités
Nom complet Kashiwa Reysol
Surnoms Reysol
Noms précédents Hitachi SC (1940-1994)
Fondation 1940
Couleurs Jaune et noir
Stade Hitachi Kashiwa Soccer Stadium
(15 900 places)
Siège 1-2-50 Hitachidai
Kashiwa 277-0083
Championnat actuel J. League 1 (D1)
Propriétaire Drapeau : Japon Hitachi
Président Drapeau : Japon Shigeyuki Onodera
Entraîneur Drapeau : Japon Takahiro Shimotaira
Site web www.reysol.co.jp
Palmarès principal
National[Note 1] Championnat du Japon (2)
Coupe du Japon (3)
Coupe de la Ligue (3)
Supercoupe du Japon (1)
International[Note 1] Coupe Suruga Bank (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat du Japon de football 2016
0

Le Kashiwa Reysol (柏レイソル) est un club japonais de football basé à Kashiwa, dans la préfecture de Chiba. Le club évolue en J. League 1 (D1) pour la saison 2016.

Le nom du club vient de l'espagnol Roi et Soleil et souligne le fait que l'équipe est issue de Hitachi, entreprise spécialisée dans l'électronique.

Historique[modifier | modifier le code]

Club fondé en 1940 sous le nom de Hitachi, Ltd. Soccer Club sous la tutelle de Hitachi à Kodaira, dans la Préfecture de Tokyo, il fait partie des 8 membres fondateurs de la Japan Soccer League en 1965. Après quelques succès au début des années 1970 (Championnat 1972, Coupe de l'Empereur 1972 et 1975), l'équipe déménage en 1985 à Kashiwa, dans la préfecture de Chiba. Les résultats du club sont alors plus mitigés, descendant même en deuxième division en 1987. L'équipe remonte en JSL en 1989 mais est de nouveau reléguée l'année suivante.

En 1992, lors de la création de la Japan Football League qui deviendra la J.League en 1998, le club est renommé Kashiwa Reysol. L'objectif de l'équipe est alors la remontée en première division avec par l'arrivée entre autres dans l'effectif de Careca. Cependant, la remontée n'est acquise qu'en 1994, avec une deuxième place de JFL.

En 1995, l'équipe joue en J1, et l'arrivée de l'ancien séléctionneur de l'Équipe du Japon olympique de football Akira Nishino, permet au club de bons résultats, dont l'obtention de son premier titre professionnel en 1999, la Nabisco Cup. Après une décennie de résultats moyens voire décevants qui amènent deux relégations en 2005 et 2009. Le Kashiwa Reysol mené par Nelsinho Baptista devient le premier club japonais à enchaîner un titre de Seconde division en 2009 et de Première division en 2010. Il accède alors à la Coupe du monde des clubs de la FIFA 2011 qui se déroule au Japon.

Lors du match d'ouverture, le Kashiwa Reysol bat Auckland City FC 2-0, grâce à un but de Junya Tanaka à la 37e minute et 3 minutes plus tard grâce à un but de Masato Kudo. Elle bat ensuite l'équipe du CF Monterrey aux tirs au but (1-1 après prolongation, 4-3 aux tirs au but). Leandro Domingues marque pour Kashiwa Reysol puis Humberto Suazo égalise pour Monterrey. Le Kashiwa Reysol accède aux demi-finales face au Santos FC et s'incline sur le score de 3-1.

Le club remporte en 2012 sa première Coupe de l'Empereur de l’ère professionnelle et une deuxième Nabisco Cup en 2013. Cette année voit également le club réussir son meilleur parcours continental, atteignant les demi-finales de la Ligue des champions de l'AFC.

Palmarès et statistiques[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès du Kashiwa Reysol
Compétitions nationales Compétitions internationales

Bilan saison par saison[modifier | modifier le code]

Saison Div. Equ. Cla. Affluence/M Nabisco Cup Coupe de l'Empereur AFC FIFA
1995 J1 14 12 16 102 2e tour
1996 J1 16 5 13 033 Demi-finale 4e tour
1997 J1 17 7 8 664 Quart de finale Quart de finale
1998 J1 18 8 9 932 Phase de groupe 4e tour
1999 J1 16 3 10 122 Vainqueur Demi-finale
2000 J1 16 3 10 037 2e tour 4e tour
2001 J1 16 6 12 477 3e tour
2002 J1 16 12 11 314 Quart de finale 3e tour
2003 J1 16 12 10 873 Phase de groupe 4e tour
2004 J1 16 16 10 513 Phase de groupe 4e tour
2005 J1 18 16 12 492 Phase de groupe 5e tour
2006 J2 13 2 8 328 4e tour
2007 J1 18 8 12 967 Phase de groupe 4e tour
2008 J1 18 11 12 308 Phase de groupe Finale
2009 J1 18 16 11 738 Phase de groupe 3e tour
2010 J2 19 1 8 098 4e tour
2011 J1 18 1 11 917 1er tour 4e tour 4e place
2012 J1 18 6 13 768 Demi-finale Vainqueur 8e de finale
2013 J1 18 10 12 553 Vainqueur 4e tour Demi-finale
2014 J1 18 4 10 715 Demi-finale 3e tour
2015 J1 18 10 10 918 Quart de finale Demi-finale Quart de finale
Légende
  • Equ. = Nombre d'équipes
  • Cla. = Classement final
  • Affluence/M = Affluence moyenne en championnat

Joueurs et personnalités du club[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente la liste des entraîneurs du club depuis 1965.

Rang Nom Période
1 Drapeau : Japon Tokue Suzuki (ja) 1965
2 Drapeau : Japon Masayoshi Miyazaki 1966
3 Drapeau : Japon Kotaro Hattori 1967-1969
4 Drapeau : Japon Hidetoki Takahashi 1970-1976
5 Drapeau : Japon Takato Ebisu 1977-1978
6 Drapeau : Japon Mutsuhiko Nomura 1979-1981
7 Drapeau : Japon Yoshiki Nakamura 1982-1984
8 Drapeau : Japon Yoshikazu Nagaoka 1985-1989
Rang Nom Période
9 Drapeau : Japon Hiroyuki Usui 1989-1992
10 Drapeau : Japon Yoshitada Yamaguchi 1993
11 Drapeau : Brésil Zé Sérgio (intérim) 1993
12 Drapeau : Japon Yoshitada Yamaguchi 1993
13 Drapeau : Brésil Zé Sérgio 1994-1995
14 Drapeau : Brésil Antoninho 1995
15 Drapeau : Brésil Nicanor de Carvalho (en) 1996-1997
16 Drapeau : Japon Akira Nishino 1998-2001
Rang Nom Période
17 Drapeau : Angleterre Steve Perryman 2001-2002
18 Drapeau : Japon Tomoyoshi Ikeya (en) (intérim) 2002
19 Drapeau : Brésil Marco Aurélio 2002-2003
20 Drapeau : Japon Tomoyoshi Ikeya (en) 2004
21 Drapeau : Japon Hiroshi Hayano 2004-2005
22 Drapeau : Japon Kazuhiko Takemoto (en) (intérim) 2005
23 Drapeau : Japon Nobuhiro Ishizaki 2006-2008
24 Drapeau : Japon Shinichiro Takahashi 2009
Rang Nom Période
25 Drapeau : Japon Masami Ihara (intérim) 2009
26 Drapeau : Brésil Nelsinho Baptista 2009-2013
27 Drapeau : Japon Masami Ihara (intérim) 2013
28 Drapeau : Brésil Nelsinho Baptista 2013-2014
29 Drapeau : Japon Tatsuma Yoshida (en) 2015
30 Drapeau : Brésil Milton Mendes 2016
31 Drapeau : Japon Takahiro Shimotaira 2016-

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

[1]

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau du Japon G Kazushige Kirihata
2 Drapeau du Japon D Jiro Kamata
3 Drapeau de la Corée du Sud D Yun Suk-young
4 Drapeau du Japon D Shinnosuke Nakatani
5 Drapeau du Japon D Yuta Nakayama
6 Drapeau du Japon M Yusuke Kobayashi
7 Drapeau du Japon M Hidekazu Otani (capitaine)
8 Drapeau du Japon M Kosuke Taketomi
9 Drapeau du Brésil A Cristiano
10 Drapeau du Japon A Yūki Ōtsu
11 Drapeau du Brésil A Diego Oliveira
13 Drapeau du Japon D Ryuta Koike
14 Drapeau du Japon A Junya Ito
15 Drapeau de la Corée du Sud M Kim Bo-Kyung
16 Drapeau du Japon G Haruhiko Takimoto
No. Nat. Position Nom du joueur
17 Drapeau du Japon M Kohei Tezuka
18 Drapeau du Brésil A Dudu (en prêt de Cruzeiro)
19 Drapeau du Japon M Hiroto Nakagawa
20 Drapeau du Brésil A Ramon Lopes
21 Drapeau du Japon D Takuya Hashiguchi
22 Drapeau du Japon D Naoki Wako
23 Drapeau du Japon G Kosuke Nakamura
24 Drapeau du Japon A Koki Oshima
25 Drapeau du Japon M Kaito Anzai
26 Drapeau du Japon D Taiyo Koga
27 Drapeau du Japon D Tomoki Imai
28 Drapeau du Japon M Ryoichi Kurisawa
29 Drapeau du Japon D So Nakagawa
30 Drapeau du Japon G Haruki Saruta

Rivalités et Supporters[modifier | modifier le code]

L'établissement du club dans la préfecture de Chiba, a engendré une certaine rivalité avec l'autre club du département, le JEF United Ichihara Chiba basé à Ichihara, au sud de Kashiwa.

La base supportariale du Kashiwa Reysol est principalement situé dans la zone du Tokatsu, qui englobe le Nord-Est de la préfecture de Chiba[2]. Cette zone, centrée sur Kashiwa, regroupe avec cette dernière les villes de Nagareyama, Abiko, Noda, Matsudo, Kamagaya, Shiroi et Inzai, ce qui représente environ 1.500.000 personnes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.

Références[modifier | modifier le code]