Douchanbé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Douchanbé
(tg) Душанбе
(fa) دوشنبه
Blason de Douchanbé
Héraldique
Douchanbé
Administration
Pays Drapeau du Tadjikistan Tadjikistan
Maire Rustam Emomalii
Démographie
Gentilé Douchambéen [1]
Population 863 400 hab. (2020)
Densité 6 929 hab./km2
Population de l'agglomération 1 051 200 hab. (2014)
Géographie
Coordonnées 38° 34′ 13″ nord, 68° 46′ 49″ est
Altitude 706 m
Superficie 12 460 ha = 124,6 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Tadjikistan
Voir sur la carte administrative du Tadjikistan
City locator 11.svg
Douchanbé
Le palais présidentiel, Douchanbé.
Émeutes à Douchanbé en février 1990.

Douchanbé (tadjik : Душанбе [duʃæmbe] ; en russe : Душанбе ; en persan : دوشنبه, orthographe désuète : Douchambé) est la capitale du Tadjikistan. Sa population était estimée à 863 400 habitants en 2020. Elle porta le nom de Stalinabad de 1929 à 1961.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Son nom vient du mot persan signifiant « lundi » (du « deux » + shambeh « jour » ; littéralement « deuxième jour ») et fait référence au fait qu'un marché populaire y a lieu le lundi. La ville est arrosée par le Varzob, important affluent du Kofarnikhon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des vestiges archéologiques datant du Ve siècle av. J.-C. révèlent un simple village accueillant un marché du lundi.

En 1920, le dernier émir de Boukhara se réfugie brièvement dans la petite ville de Douchanbé après avoir été renversé lors de la Révolution russe. Il part ensuite pour l'Afghanistan après que l'Armée rouge a conquis l'endroit l'année suivante. La ville est brièvement prise par Ismail Enver et ses combattants en 1922 et sert d'état-major à Ibrahim Bek, chef ouzbek qui combat les bolcheviks.

Avec la victoire de l'Armée rouge et l'avènement du chemin de fer en 1929, la ville devient la capitale de la République socialiste soviétique du Tadjikistan. En hommage à Staline, elle est renommée Stalinabad jusqu'en 1961. Les Soviétiques transforment l'endroit en centre de production pour le coton et l'aluminium, et y déplacent des centaines de milliers de personnes venant de toute l'Union soviétique. Douchanbé est alors une cité paisible et relativement prospère sous le régime soviétique, siège d'une université et de l'Académie des sciences.

De violentes manifestations ont lieu en 1990, après les plans de relocalisation de dizaines de milliers de réfugiés arméniens, exacerbant un fort sentiment de nationalisme. Peu de temps après l'indépendance du pays, la ville est fortement touchée par la guerre civile au Tadjikistan (1992-1997).

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[2] :

Évolution démographique
1926* 1939* 1959* 1970* 1979*
5 60083 000224 242373 885493 528
1989* 2000* 2010* 2013 2014
595 820561 895724 844764 300*778 500

Climat[modifier | modifier le code]

Normales et records pour la période 1991-2020 à Douchanbé
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −0,9 0,5 5,5 10,1 13,4 17,2 18,9 17,2 12,7 7,8 3,8 0,4 8,9
Température moyenne (°C) 3,1 5 10,5 15,8 20,1 25,1 27,4 26 21,2 14,7 9 4,6 15,2
Température maximale moyenne (°C) 9 11 17 22,8 27,9 33,6 36,4 35,5 31,3 24,4 16,7 11,1 23,1
Record de froid (°C)
date du record
−26,6
1934
−17,6
2014
−12,9
1945
−6,1
1956
1,2
1989
8,4
1945
10,9
1972
8,2
1972
−1
2001
−4,4
1953
−13,5
1950
−19,5
1948
−26,6
1934
Record de chaleur (°C)
date du record
21,8
2002
27,7
2016
32,2
2018
35,3
2015
38,8
1961
43
2001
43,7
2017
45
2011
38,9
1959
36,8
1941
31,9
2017
24,3
1971
45
2011
Ensoleillement (h) 120 121 156 198 281 337 352 338 289 224 164 119 2 699
Précipitations (mm) 100 95 102 112 75 17 4 1 4 29 55 60 654
Nombre de jours avec précipitations 8,5 9,1 13,4 9,8 7,8 1,5 0,7 0,1 0,8 3,7 5,3 8,1 68,8
Humidité relative (%) 69 67 65 63 57 42 41 44 44 56 63 69 57
Source : Погода и Климат[3]NOAA (Ensoleillement)[4]Deutscher Wetterdienst (Humidité relative)[5]
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
 
 
 
9
−0,9
100
 
 
 
11
0,5
95
 
 
 
17
5,5
102
 
 
 
22,8
10,1
112
 
 
 
27,9
13,4
75
 
 
 
33,6
17,2
17
 
 
 
36,4
18,9
4
 
 
 
35,5
17,2
1
 
 
 
31,3
12,7
4
 
 
 
24,4
7,8
29
 
 
 
16,7
3,8
55
 
 
 
11,1
0,4
60
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Transports[modifier | modifier le code]

La ville est desservie par l'aéroport international de Douchanbé. La route qui relie Douchanbé à la frontière afghane est souvent désignée comme une « autoroute de la drogue ».

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

L'actuel maire de la ville se nomme Rustam Emomali depuis le .

Enseignement[modifier | modifier le code]

Université agraire tadjike Chotemour.

Douchanbé possède plus d'une centaine d'établissements d'enseignement secondaire, spécialisé, universitaire et supérieur. Elle abrite aussi l'académie des sciences du Tadjikistan et dix-sept instituts de recherche. Parmi ses établissements d'enseignement supérieur, l'on peut distinguer :

  • l'université nationale tadjike, la plus importante du pays ;
  • le conservatoire national tadjik ;
  • l'institut d'art Toursounzadé ;
  • l'institut tadjik de finance et d'économie ;
  • l'université technologique du Tadjikistan ;
  • l'université slave russo-tadjike ;
  • l'université technique Ossimi ;
  • l'université tadjike de médecine Abou Ali Ibn-Sina ;
  • l'université tadjike pédagogoque ;
  • l'université tadjike agraire Chotemour ;
  • l'université tadjike du commerce ;
  • l'institut islamique du Tadjikistan Imam Azama ;
  • l'institut tadjik des langues Oulougzod ;
  • l'institut tadjik de culture physique ;
  • l'académie des Affaires étrangères de la république du Tadjikistan ;
  • l'institut militaire de la république du Tadjikistan ;
  • l'institut militaire des garde-frontières de la république du Tadjikistan ;
  • la filiale de l'université de Moscou dans la ville de Douchanbé[6] ;
  • la filiale de l'université nationale de recherche technologique de Moscou.

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville de Douchanbé est jumelée avec [7]:

Partenariats économiques[modifier | modifier le code]

La ville de Douchanbé a signé des accords de partenariat économique avec [8]:

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :