Max van der Stoel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Max van der Stoel
Max van der Stoel, en 1981.
Max van der Stoel, en .
Fonctions
Ministre néerlandais des Affaires étrangères

(8 mois et 18 jours)
Premier ministre Dries van Agt
Gouvernement Van Agt II
Prédécesseur Chris van der Klaauw
Successeur Dries van Agt

(4 ans 7 mois et 8 jours)
Premier ministre Joop den Uyl
Gouvernement Den Uyl
Prédécesseur Norbert Schmelzer
Successeur Chris van der Klaauw
Biographie
Nom de naissance Maximilianus van der Stoel
Date de naissance
Lieu de naissance Voorschoten (Pays-Bas)
Date de décès (à 86 ans)
Lieu de décès La Haye (Pays-Bas)
Nationalité Néerlandaise
Parti politique PvdA
Diplômé de Université de Leyde
Profession Chercheur

Maximilianus van der Stoel, dit Max van der Stoel, né le à Voorschoten et mort le à La Haye[1], est un homme politique néerlandais membre du Parti travailliste (PvdA).

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et ascension en politique[modifier | modifier le code]

Diplômé en droit de l'université de Leyde en , il commence aussitôt à travailler pour la fondation Wiardi Beckman, le groupe de réflexion du PvdA. Il renonce en , pour devenir secrétaire international du parti sous l'autorité de Willem Drees. En , il est élu à 36 ans sénateur à la Première Chambre des États généraux, puis député à la Seconde Chambre en .

Il est choisi le comme secrétaire d'État du ministère des Affaires étrangères, chargé de l'Organisation des Nations unies, de ses institutions, et des affaires européennes, sous l'autorité du chrétien-démocrate Joseph Luns, dans le cadre de la grande coalition formée par Jo Cals. Il renonce donc à ses fonctions au sein du PvdA. Après le retrait des travaillistes de la majorité, il est relevé de ses fonctions le et retrouve son mandat parlementaire.

Ministre des Affaires étrangères[modifier | modifier le code]

Le , Max van der Stoel est nommé à 48 ans ministre des Affaires étrangères dans le cabinet de coalition du Premier ministre travailliste Joop den Uyl. Premier membre du PvdA à occuper ce poste, il sera le seul jusqu'à la nomination de Frans Timmermans en .

Il quitte le cabinet le après que le centre droit a formé une majorité à la suite des élections législatives. Il retrouve toutefois ses fonctions le , dans le second gouvernement de grande coalition du chrétien-démocrate Dries van Agt.

Après la politique[modifier | modifier le code]

Il démissionne avec l'ensemble de ses collègues travaillistes le et se trouve relevé de ses fonctions 17 jours plus tard. Il est désigné le ambassadeur, représentant permanent du Royaume des Pays-Bas auprès de l'ONU par le gouvernement de centre droit de Ruud Lubbers. Il renonce à cette responsabilité le pour intégrer le Conseil d'État.

Il est fait ministre d'État par la reine Beatrix le . Devenu haut-commissaire à la Protection des minorités nationales de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) le , il démissionne du Conseil d'État. Au bout de huit ans, il laisse son poste à l'OSCE. Il accepte alors d'être professeur de droit international et européen à l'université de Tilbourg.

Il prend sa retraite en , à l'âge de 78 ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Dutch diplomacy icon Max van der Stoel dies at 86 », sur rnw.nl, (consulté le 11 juin 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]