Jo Cals

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jo Cals
Image illustrative de l'article Jo Cals
Fonctions
7e Premier ministre des Pays-Bas
(41e chef du gouvernement)
Monarque Juliana
Gouvernement Cals
Prédécesseur Victor Marijnen
Successeur Jelle Zijlstra
Ministre de l'Éducation, de la Culture et de la Science
Premier ministre Willem Drees
Louis Beel
Jan de Quay
Prédécesseur Theo Rutten
Successeur Theo Bot
Secrétaire d'État à l'Éducation, à la Culture et à la Science
Premier ministre Willem Drees
Prédécesseur Fonction créée
Successeur Anna de Waal
Biographie
Nom de naissance Jozef Maria Laurens Theo Cals
Date de naissance
Lieu de naissance Roermond
Date de décès (à 57 ans)
Lieu de décès La Haye
Parti politique Parti populaire catholique
Conjoint Truus van der Heijden (1915-1982)
Diplômé de Université Radboud de Nimègue
Profession Avocat
Professeur
Religion Catholicisme

Jo Cals
Premiers ministres des Pays-Bas

Jozef « Jo » Maria Laurens Theo Cals, né le à Roermond et mort le à La Haye, est un homme politique néerlandais membre du Parti populaire catholique (KVP). Il est le 7e Premier ministre des Pays-Bas, du au . Le , lui fut accordé le titre honorifique de ministre d'État.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cals est né à Roermond le . Après avoir terminé ses études secondaires dans sa ville natale, il a étudié à la prêtrise à Rolduc.

Scoutisme[modifier | modifier le code]

Cals a été en 1930, juste après la fondation du Scoutisme en tant qu'organisation distincte, l'un des premiers membres de De Katholieke Verkenners (Les Scouts Catholiques). Il est allé au Jamboree mondial de 1933 à Gödöllö en Hongrie. Après la libération en 1944 de la partie sud des Pays-Bas, il fut un des grands artisans de la reconstruction du scoutisme catholique. Pendant son deuxième mandat en tant que ministre de l'Éducation, de la Culture et de la Science, son secrétaire d'État n'était autre que son ancien chef scout René Hoppener[1].

Avocat puis professeur[modifier | modifier le code]

En 1935, cependant, il a interrompu sa formation théologique pour étudier le droit à l'Université Radboud de Nimègue, après avoir obtenu son diplôme en 1940, il a pratiqué le droit dans cette même ville jusqu'en 1950, enseignant également l'économie.

Politique[modifier | modifier le code]

Jo Cals en tant que Ministre de l'Éducation, de la Culture et de la Science, devant la seconde Chambre, en 1961.
Entrée en fonction comme Premier ministre, en 1965.

En 1945, Cals devient chef du groupe du Parti populaire catholique au conseil municipal de Nimègue jusqu'en 1946. Il est élu député à la seconde Chambre en 1948. Du au , il devient secrétaire d'État à l'Éducation, à la Culture et à la Science dans les cabinets Drees I, II, III, IV, Beel II et De Quay. Il y réussit à faire passer la loi « Mammoetwet », qui a transformé l'enseignement secondaire. Au cours du débat, il a parlé pendant 6 heures et 50 minutes, établissant ainsi un record.

En 1963, en plus de son mandat parlementaire, il devient membre du conseil des gouverneurs de l'Université de Groningen, président du Conseil des arts et membre du Conseil de la presse. Dans la foulée de l'effondrement du cabinet Marijnen, Cals est nommé Premier ministre des Pays-Bas, le . Il conservera ce poste jusqu'au , où son cabinet tombera à la suite d'une soudaine attaque contre son budget menée par Norbert Schmelzer, connue sous le nom « Nuit de Schmelzer ».

Entre 1968 et 1970, Cals a été chargé du pavillon néerlandais à l'Expo '70 au Japon. À partir de 1967, il a été président du Comité consultatif national sur l'amendement de la Constitution. Cals était réputé être un travailleur acharné, mais cela s'est fait au détriment de sa santé ; il mourut à La Haye le 30 décembre 1971, à l'âge de 57 ans[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]