Décembre 1977

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Décembre 1977
Nombre de jours 31
Premier jour Jeudi 1er décembre 1977
4e jour de la semaine 48
Dernier jour Samedi 31 décembre 1977
6e jour de la semaine 52

Calendrier
décembre 1977
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
48       1er 2 3 4
49 5 6 7 8 9 10 11
50 12 13 14 15 16 17 18
51 19 20 21 22 23 24 25 
52 26 27 28 29 30 31  
1977Années 1970XXe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Novembre 1977 Janvier 1978 Suivant
Décembre précédent et suivant
Précédent Décembre 1976 Décembre 1978 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Événements[modifier | modifier le code]

  • Bolivie : des femmes de mineurs emprisonnés commencent une grève de la faim pour réclamer la libération des prisonniers politiques. Le mouvement prend rapidement de l’ampleur, remettant en question le contrôle du régime sur le mouvement syndical.
  • 2 décembre : au sommet arabe de Tripoli, le front du refus palestinien et l’Irak s’opposent à la Syrie et à l’OLP qui souhaitent un règlement négocié avec Israël. Les participants gèlent leurs relations avec l’Égypte, qui obtient le soutien de Jimmy Carter.
    • Israël fait connaître ses propositions : évacuation du Sinaï, maintient des colons sous la protection de l’ONU et d’Israël, report de toute discussion sur les territoires occupés. Le 25 décembre, une rencontre entre Sadate et Begin aboutit à une impasse
  • 4 décembre : à Bangui, sacre de l’empereur de Centrafrique, Bokassa Ier qui a érigé la peur en système de gouvernement depuis . Cette cérémonie fastueuse a couté au pays environ 20 millions de dollars et plus de cinq mille invités y ont participé, mais aucun chef d'État. La France était représentée par son ministre de la coopération. Revêtu de sa grande tenue de maréchal, copie de celle que portait le Maréchal Ney lors du sacre de Napoléon Ier, le nouvel empereur auto-proclamé, qui s'était accordé le titre de président à vie en , atteint ce jour-là le sommet de son délire mégalomane.
  • 11 décembre : discours d'acceptation du prix Nobel de la paix remis à Amnesty International[1].
  • 31 décembre : rupture des relations diplomatiques entre le Viêt Nam et le Cambodge.
    • Le Viêt Nam lance une offensive massive contre la résistance anticommuniste des Hmongs du Laos. Plus de 30 000 soldats vietnamiens appuyés par l'aviation attaquent la région montagneuse entre Luang Prabang et Vientiane en utilisant du napalm et de la pluie jaune, un agent chimique très mortel. Bilan : 40 000 civils vont être massacrés et plusieurs dizaines de milliers de réfugiés s'enfuient vers la Thaïlande.
    • Les Khmers rouges, qui rêvent de conquérir la Cochinchine perdue au XVIIe siècle, lancent des incursions contre le Viêt Nam et s’en prennent aux Vietnamiens résidant au Cambodge.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMDictionnaire?iddictionnaire=1858