Hassan Whiteside

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Whiteside.
Hassan Whiteside Portail du basket-ball
Hassan Whiteside 2016.jpg
Hassan Whiteside en 2016.
Fiche d’identité
Nom complet Hassan Niam Whiteside
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (27 ans)
Gastonia, Caroline du Nord
Taille 2,13 m (7 0)
Poids 120 kg (264 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Heat de Miami
Numéro 21
Poste Pivot
Carrière universitaire ou amateur
2009-2010 Thundering Herd de Marshall
Draft de la NBA
Année 2010
Position 33e
Franchise Kings de Sacramento
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2010-2011
2010-2011
2011-2012
2012
2012-2013
2013
2013
2013
2013-2014
2014
2014
2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
Kings de Sacramento
Bighorns de Reno
Kings de Sacramento
Bighorns de Reno
Skyforce de Sioux Falls
Vipers de Rio Grande Valley
Amchit Club
Sichuan Blue Whales
Al Mouttahed Tripoli
Jiangsu Tongxi
Energy de l'Iowa
Skyforce de Sioux Falls
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
00,0
04,4
01,6
07,8
10,3
05,7
17,0
25,7
20,6
29,6
22,0
21,0
11,8
14,2
0-

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

Hassan Whiteside, né le à Gastonia, en Caroline du Nord, aux États-Unis, est un joueur américain de basket-ball. Il évolue au poste de pivot.

Carrière[modifier | modifier le code]

Le 24 juin 2010, Whiteside est drafté à la 33e position du second tour de la Draft 2010 de la NBA par les Kings de Sacramento. Le 19 juillet, il signe un contrat de quatre ans et 3,8 millions de dollars avec les Kings. Les deux premières années du contrat sont garanties pour 1,76 millions de dollars.

Le 29 novembre 2010, il est envoyé chez les Bighorns de Reno, l'équipe de D-League affiliée aux Kings. Le 9 janvier 2011, il est rappelé dans l'effectif des Kings.

Le 5 mars 2011, Whiteside, souffrant d'une déchirure à son tendon du genou gauche, doit subir une opération chirurgicale. Il doit manquer le reste de la saison. Il n'a participé qu'à un seul match avec les Kings durant sa première saison.

En janvier 2012, il est envoyé une nouvelle fois chez les Bighorns de Reno en D-League. Le 4 février, il est rappelé pour la seconde fois dans l'effectif des Kings.

Le 16 juillet 2012, Whiteside est libéré par les Kings.

Le 14 décembre 2012, il rejoint les Skyforce de Sioux Falls en D-League. Le 4 janvier 2013, il est transféré aux Vipers de Rio Grande Valley en échange de Damian Saunders. Après la saison en D-League, il rejoint l'Amchit Club au Liban.

Le 26 mai 2013, il rejoint les Sichuan Blue Whales en Chine, en NBL. Il dispute 27 rencontres et termine avec des moyennes de 25,7 points (à 56,4 % aux tirs), 16,6 rebonds, 5,1 contres et 1,4 interceptions par match. Il est nommé défenseur de l'année, pivot de l'année et est nommé dans le meilleur cinq majeur du championnat. Les Blue Whales terminent les playoffs invaincus et remportent le titre de champion NBL 2012-2013. Whiteside est nommé MVP des Finales.

En novembre 2013, il retourne au Liban et rejoint le club d'Al-Mouttahed, basé à Tripoli. En avril 2014, il est remercié par le club libanais. Le mois suivant, il rejoint le Jiangsu Tongxi en Chine. En juin 2014, après 17 matchs à 29,6 points de moyenne par match, il quitte le club chinois.

Le 25 septembre 2014, il signe avec les Grizzlies de Memphis[1]. Cependant, il est coupé par les Grizzlies le 22 octobre 2014. Le 30 octobre, il rejoint les Vipers de Rio Grande Valley. Deux jours plus tard, ses droits sont transférés à l'Energy de l'Iowa. Le 14 novembre, il rejoint officiellement l'équipe de l'Energy de l'Iowa. Le 19 novembre, il resigne avec les Grizzlies[2]. Mais, il est coupé le lendemain. Le 22 novembre, il rejoint Iowa.

Heat de Miami (depuis novembre 2014)[modifier | modifier le code]

Le , le Heat de Miami coupe Shannon Brown et décide de signer Whiteside[3]. Le il est envoyé chez les Skyforce de Sioux Falls (D-League) [4] mais il est rappelé deux jours plus tard[5]. Le 4 janvier, il réalise son premier double-double avec 11 points, 10 rebonds et 5 contres dans un match remporté par le Heat contre les Nets de Brooklyn (88-84)[6].

Le dans une victoire contre les Clippers de Los Angeles il marque 23 points (10/13 au tir), capte 16 rebonds, fait 2 interceptions et 2 contres[7].

Le 25 janvier 2015, dans une victoire contre les Bulls de Chicago il réalise son premier triple-double en marquant 14 points, prenant 13 rebonds et surtout effectuant 12 contres (nouveau record de la franchise du Heat en ce qui concerne le nombre de contres en un match)[8]. C'est le premier joueur depuis Manute Bol à contrer au moins douze ballons en 25 minutes ou moins ; Bol a contré treize ballons en 23 minutes. Le 4 février 2015, il bat son record de points en carrière avec 24 unités en tirant à 12 sur 13 aux tirs, auxquelles il ajoute vingt rebonds lors de la défaite des siens 101 à 102 contre les Timberwolves du Minnesota. Sa réussite à 90 % et son double double-double (au moins 20 points et 20 rebonds) font de lui le quatrième joueur de l'histoire de la NBA à réaliser cette performance. Il est le septième joueur de l'histoire du Heat à réaliser un double double-double.

En été 2016 alors qu'il est courtisé par les Mavericks de Dallas, il décide finalement de prolonger au Heat pour 98 millions sur 4 ans.

Statistiques en carrière[modifier | modifier le code]

  • Moyennes statistiques par match en saison régulière NBA
Saison Équipe Matches 5 Majeur Minutes % Tirs % 3-pts % L-F. Rbds off. Rbds déf. Rbds Pass. déc. Int. Ctr. B.p. Fautes Pts
2010-2011 Sacramento 1 0 2,0 0,0 % 0,0 % 0,0 % 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 2,0 0,0
2011-2012 Sacramento 18 0 6,1 44,4 % 0,0 % 41,7 % 0,9 1,3 2,2 0,0 0,2 0,8 0,28 0,67 1,6
2014-2015 Miami 25 10 19,6 64,2 % 0,0 % 53,8 % 2,8 5,8 8,6 0,1 0,6 2,4 1,08 2,6 10,0
2015-2016 Miami 73 29 60.6% 0.0% 65% 3.3 8.6 11.9 0.4 0.6 3.7 1.9 2.8 14.3

Records personnels sur une rencontre NBA[modifier | modifier le code]

Légende :

Record de la Franchise

Les records personnels d'Hassan Whiteside, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[9] :

Type de statistique Saison régulière
Record Adversaire Date
Points 32 Sixers de Philadelphie
Paniers marqués 12 @ Timberwolves du Minnesota
Rockets de Houston

1er novembre 2015
Paniers tentés 17 @ Celtics de Boston
Paniers à 3 points réussis - - -
Paniers à 3 points tentés - - -
Lancers francs réussis 6 Magic d'Orlando
Lakers de Los Angeles

Lancers francs tentés 16 Raptors de Toronto
Rebonds offensifs 10 Mavericks de Dallas
Rebonds défensifs 19 Lakers de Los Angeles 4 mars 2015
Rebonds totaux 25 Lakers de Los Angeles 4 mars 2015
Passes décisives 2 @ Cavaliers de Cleveland
Interceptions 3 @ Timberwolves du Minnesota
Rockets de Houston
4 février 2015
1er novembre 2015
Contres 12 @ Bulls de Chicago
Balles perdues 7 @ Timberwolves du Minnesota
Minutes jouées 38 Bulls de Chicago

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arnaud Gelb, « Hassan Whiteside au camp d’entraînement des Grizzlies », sur basketusa.com,‎ (consulté le 26 janvier 2015)
  2. Arnaud Gelb, « Les Grizzlies signent deux joueurs en urgence », sur basketusa.com,‎ (consulté le 26 janvier 2015)
  3. (en) « HEAT Signs Hassan Whiteside », sur nba.com,‎ (consulté le 16 janvier 2015)
  4. (en) « HEAT Assign Napier and Whiteside to Skyforce », sur nba.com,‎ (consulté le 16 janvier 2015)
  5. (en) « HEAT Recall Napier and Whiteside From Skyforce », sur nba.com,‎ (consulté le 16 janvier 2015)
  6. (en) « Watch Hassan Whiteside Strong Hand Some Nets Shots (Video) », sur nba.com,‎ (consulté le 16 janvier 2015)
  7. Romain Davesne, « Clippers – Heat : Hassan Whiteside (23 points, 16 rebonds) tient sa vengeance », sur basketusa.com,‎ (consulté le 26 janvier 2015)
  8. Jonathan Demay, « Chicago – Miami : l’incroyable Whiteside Story », sur basketusa.com,‎ (consulté le 26 janvier 2015)
  9. (en) « Hassan Whiteside : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 8 novembre 2015)
  10. (en) Dimitri Kucharczyk, « Hassan Whiteside, 7e joueur avec plusieurs triple double points/rebonds/contres », sur basketusa.com,‎ (consulté le 18 novembre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :