Luigi Lanzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lanzi.
Luigi.lanzi.jpg

Luigi Lanzi (Montecchio, aujourd'hui Treia, 1732 - Florence, 1810) est un archéologue, un homme d'église, un homme de lettres et un historien de l'art italien considéré comme le père de l'historiographie moderne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Luigi Lanzi naît d'une famille originaire de Montolmo, aujourd'hui Corridonia.

D'abord Jésuite, il devient abbé et professeur de grec. À la suppression de l'ordre, après être passé par Sienne, il est nommé, en 1775, vice-directeur et antiquaire de la Galerie des Offices par le grand-duc de Toscane Pierre Léopold.

Il devient également président de l'Accademia della Crusca et l'histoire l'a consacré comme le père de l'historiographie moderne.

Luigi Lanzi est inhumé dans l'église de Santa Croce à Florence, à côté du tombeau de Michel-Ange.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Guida della reale Galleria di Firenze (1782)
  • Saggio di lingua etrusca e di altre antiche d'Italia (1789)
  • la Storia pittorica dell'Italia dal risorgimento delle belle arti fin presso al fine del XVIII secolo (1796)

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Boni, Elogio dell' abate L. Lanzi, Pise, 1816.
  • La traduction en français de son ouvrage principal par Armande Diundé-Defley en 1824 édité chez Firmin Didot, Paris.

Liens externes[modifier | modifier le code]